Electroniques.biz

Après la Chine, la Corée du Sud envisage de porter plainte contre Qualcomm

Rédigé par  lundi, 16 février 2015 12:02
Après la Chine, la Corée du Sud envisage de porter plainte contre Qualcomm

Les autorités coréennes auraient lancé une enquête visant Qualcomm pour déterminer s'il est en position dominante sur le marché des processeurs pour mobiles.

Après avoir été condamné en Chine à payer une lourde amende de 975 millions de dollars à cause de pratiques commerciales jugées abusives et anti-concurrentielles concernant ses puces Snapdragon, Qualcomm est maintenant visé par une procédure analogue venant de la Corée du Sud.

Selon un journal économique sud-coréen, les autorités anti-trust du pays auraient lancé une enquête visant Qualcomm pour déterminer s'il est en position dominante sur le marché des processeurs pour mobiles.

Dans le cadre de cette enquête, une série d’auditions et de rencontres avec des cadres de Samsung ou d’Intel sont prévues.

Qualcomm n’a encore fait aucun commentaire concernant cette enquête à son encontre. Rappelons qu’en 2009 Qualcomm avait déjà du payer 200 millions de dollars à la Corée du Sud pour des faits reconnus d’abus de position dominante.
 


Composants
Diodes Laser Continues Nos diodes laser CW offrent modularité sur une large plage spectrale. Disponibles de 405 nm à 1610 [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter
25/02/2019 - 28/02/2019
MWC Barcelona
26/02/2019 - 28/02/2019
Embedded World
06/03/2019 - 07/03/2019
AccesSecurity
15/03/2019 - 16/03/2019
Salon Cité Santé
04/04/2019 - 07/04/2019
Médical Expo 2019
21/05/2019 - 23/05/2019
Paris Healthcare Week