Electroniques.biz

Nanoélectronique : naissance d’un grand programme allant des composants jusqu’aux systèmes

Rédigé par  jeudi, 03 décembre 2015 11:24
Penta : de la puce aux applications Penta : de la puce aux applications Livre blanc du programme Penta - Avril 2015

Penta, cluster Eureka dédié à la nanoélectronique incluant la R&D dans les composants, mais aussi la R&D destinée à leur intégration dans les systèmes - et donc beaucoup plus largement ouvert aux intégrateurs que son prédécesseur Catrene -, a pour ambition de lancer des projets pour un montant total de 1,5 milliard d’euros sur 5 ans, dont environ 30% seront financés par les Etats membres d’Eureka.

Berlin – Le cluster Eureka Catrene dédié à la nanoélectronique, qui doit s’achever cette année, a un successeur. Il s’agit de Penta, qui vient d’être lancé lors du Forum européen de la nanoélectronique, qui s’est tenu les 1er et 2 décembre à Berlin. Mais Penta est réellement différent de Catrene en ce sens qu’il inclura beaucoup plus largement que ce dernier les fabricants de systèmes et les PME.

Plusieurs pays (France, Allemagne, Belgique, Pays-Bas, Espagne) et un grand nombre de sociétés leaders de la chaîne de valeur de l'électronique à travers l'Europe (dont Philips, Audi, Airbus, Thales, Gemalto) soutiennent d’ores et déjà Penta. D’autres pays ont également exprimé leur intérêt comme l’Autriche, le Royaume-Uni et la Finlande, l’Italie ayant pour sa part complètement abandonné les clusters Eureka liés à la nanoélectronique. Concernant les entreprises membres, toute organisation qui a des activités de R&D en Europe (comme Intel, Huawei ou Texas Instruments) pourra devenir membre de Penta, à la condition de consentir à partager sa propriété intellectuelle et de coopérer avec d’autres membres dans le cadre de projets coopératifs. Penta compte dès à présent 130 membres, dont une quarantaine de PME (soit près d’un tiers des membres). Le premier appel à propositions de projets en vue d’une labellisation par Penta devrait être ouvert le 4 janvier 2016(*).

Penta a pour ambition de stimuler jusqu'à 1,5 milliard d’euros d'investissement en R&D sur cinq ans dans l’industrie des composants électroniques ainsi que dans les industries réalisant l’intégration de ces composants dans les systèmes. 30% de ces 1,5 milliard d’euros devraient être financés par les Etats membres d’Eureka. Les engagements de pré-lancement du programme sont déjà garantis pour une première tranche de 500 millions d’euros et les responsables de Penta sont donc confiants quant à l’atteinte de cet objectif pour l’ensemble de sa durée de vie, soit à l’horizon 2020.

Nous reviendrons en détail sur Penta dans le numéro de décembre de notre magazine "ElectroniqueS".

(*) Pour obtenir plus d’informations sur Penta, en particulier pour lire le livre blanc qui a été rédigé pour convaincre les autorités publiques du bien fondé de ce programme, voir le site www.penta-eureka.eu.


Sous-traitance
Matériel de dépose de colle et système d KEOL propose une large gamme de matériels liés au collage et à l'enrobage de composants électronique. Maitrise [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter
09/01/2018 - 12/01/2018
Consumer Electronics Show (CES)
29/01/2018 - 01/02/2018
Arab Health Show
05/02/2018 - 05/02/2018
Smart Building Conference
06/02/2018 - 11/02/2018
Singapore Airshow 2018
07/02/2018 - 08/02/2018
Enova Lyon
01/03/2018 - 04/03/2018
Salon international de la santé Medical Expo 2018