Electroniques.biz

+14,2% pour la distribution européenne de semi-conducteurs industriels au 4è trimestre 2018

Rédigé par  mercredi, 13 février 2019 13:58
+14,2% pour la distribution européenne de semi-conducteurs industriels au 4è trimestre 2018 DMASS

Ce marché a atteint 2,3 milliards d’euros, selon DMASS. Pour la totalité de 2018, le marché européen de la distribution de semi-conducteurs industriels a progressé de 8,2% par rapport à 2017 à 9,2 milliards d'euros.

Au 4è trimestre 2018, le marché européen de la distribution de semi-conducteurs industriels (hors composants pour PC) a progressé de 14,2% par rapport au 4è trimestre 2017, à 2,3 milliards d’euros, selon DMASS (Distributors and Manufacturers Association of Semiconductor Specialists). Cet organisme représente quelque 80 à 85% du DTAM (Distribution Total Available Market) européen du semi-conducteur.

Pour la totalité de 2018, le marché européen de la distribution de semi-conducteurs industriel a progressé de 8,2% par rapport à 2017 à 9,2 milliards d'euros. « 9,2 milliards d’euros est le montant le plus élevé jamais rapporté en Europe pour la distribution de semi-conducteurs industriels », s’est exclamé Georg Steinberger, le président de DMASS. En dollars, la progression de 2018 atteint 13,1%.

+40% pour la Suède au 4ème trimestre 2018

L’analyse par régions des résultats du 4è trimestre 2018 révèle des croissances importantes pour les pays nordiques (+27% à 234 millions d’euros) - notamment pour la Suède (+40%) - ainsi que pour le Royaume-Uni (+21,7% à 173M€). Ont aussi enregistré des progressions appréciables : les pays d’Europe de l’Est (+18,1% à 374M€), la Russie, la péninsule ibérique (Espagne et Portugal) et les pays du Benelux. Suivent : la France (+11,1% à 160M€), l’Allemagne (+10,3% à 662M€) et l’Italie (+8,5% à 183M€).

Au plan des produits, au 4ème trimestre 2018, DMASS indique que « la plupart des technologies ont affiché des croissances à deux chiffres, sauf l’optoélectronique et les micros MOS ».

Seulement +1,1% pour l’’optoélectronique en 2018

L’analyse par gammes de produits pour l’ensemble de 2018 montre que les discrets ont progressé de 21,5% par rapport à 2017 à 552M€. Ils sont suivis par les discrets de puissance (+15,3% à 972M€), les capteurs et actuateurs (+14,5% à 226M€), la logique standard (+13,4% à 157M€), les mémoires (+9,6% à 774M€), les réseaux logiques programmables (+7,5% à 611M€), l’analogique (+6,8% à 2,7 milliards d’euros), les autres logiques (ASSP ; +6,7% à 479M€), l’ensemble micro MOS qui inclut les processeurs et les DSP (+5,7% à 1,87 milliard d’euros) et l’optoélectronique (+1,1% à 853M€). Concernant l’optoélectronique, M. Steinberger remarque que : « les LED ont souffert d’une faiblesse de la demande de la part de l’automobile ».

 


Composants
LED UV Toujours plus d’applications pour la LED UV Avec des performances qui ne cessent de s’améliorer [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter