Electroniques.biz

Le Fonds européen de la défense est en bonne voie, avec 525 M€ pour l'Eurodrone et d'autres projets

Rédigé par  mardi, 19 mars 2019 14:30
Le Fonds européen de la défense est en bonne voie, avec 525 M€ pour l'Eurodrone et d'autres projets

La Commission vient d'adopter des programmes de travail pour cofinancer des projets industriels de défense communs durant la période 2019-2020, pour une enveloppe de 500 millions d'euros. Un montant supplémentaire de 25 millions d'euros a été affecté à l'appui aux projets de recherche collaboratifs dans le domaine de la défense en 2019, avec le lancement d'appels à propositions lancés.

A partir de 2021, un véritable Fonds européen de la défense favorisera une base industrielle de défense innovante et compétitive et contribuera à l'autonomie stratégique de l'Union européenne. La Commission donne le coup d'envoi aux premiers projets industriels de défense communs financés par l'Union européenne dans le cadre du programme européen de développement industriel dans le domaine de la défense (EDIDP). L'accent sera mis sur des domaines tels que la technologie des drones, la communication par satellite, les systèmes d'alerte rapide, l'intelligence artificielle, la cyberdéfense ou la surveillance maritime.

Le premier programme de travail du programme européen de développement industriel dans le domaine de la défense (EDIDP) convenu avec les Etats membres prévoit un cofinancement de 500 millions d'euros pour le développement commun de capacités de défense au cours de la période 2019-2020. Dans les prochains jours, la Commission publiera neuf appels à propositions pour 2019 et douze autres appels à propositions suivront pour 2020. Ces appels couvriront des thématiques prioritaires dans tous les domaines - l'air, la terre, la mer, le cyberespace et l'espace :

· Faciliter les opérations, la protection et la mobilité des forces militaires : 80 M€ sont disponibles pour contribuer au développement de capacités de détection des menaces NRBC ou de systèmes anti-drones ;

· Renseignements, communications sécurisées et cyberespace : 182 M€ seront consacrés à la conscience situationnelle de la cybersécurité et à la cyberdéfense, à la surveillance de l'espace et aux capacités d'alerte rapide ou aux capacités de surveillance maritime;

· Capacité à mener des opérations de pointe: 71 M€ soutiendront la mise à niveau ou le développement de la prochaine génération de capacités de frappe de précision au sol, de capacités de combat au sol, de capacités de lutte aérienne et de futurs systèmes navals;

· Technologies de la défense innovantes et PME: un montant de 27 M€ soutiendra des solutions dans le domaine de l'intelligence artificielle, de la réalité virtuelle et des cybertechnologies, ainsi qu'une aide aux PME.

· En outre, deux projets ont été proposés pour une attribution directe: 100 M€ pour appuyer le développement de l'Eurodrone, une capacité essentielle pour l'autonomie stratégique de l'Europe, et 37 M€ pour soutenir des communications militaires "Essor" interopérables et sécurisées.

La Commission publie des appels à propositions dans le cadre de l'action préparatoire concernant la recherche en matière de défense (PADR), la troisième et dernière tranche du budget de la Commission Juncker. Le programme de travail 2019 consacrera 25 M€ à la recherche portant sur la domination du spectre électromagnétique et les futures technologies de rupture dans le domaine de la défense - deux domaines jugés essentiels pour maintenir l'avance et l'indépendance technologiques de l'Europe à long terme.

Les appels à propositions sur les futures technologies de rupture dans le domaine de la défense se pencheront sur la manière dont l'Union européenne peut soutenir des technologies de rupture dans le domaine de la défense qui soient susceptibles d'entraîner des transformations dans le domaine militaire. Cela contribuera à préparer le terrain pour le Fonds européen de la défense, qui pourrait affecter jusqu'à 8% de son budget aux technologies de rupture.

La Commission a déjà financé cinq projets de recherche en matière de défense, dont le projet Ocean 2020 d'un montant de 35 M€ destiné à soutenir des missions de surveillance maritime. Des contrats pour le financement de trois autres projets sont en cours de préparation.

Les consortiums éligibles peuvent répondre aux appels à propositions pour 2019 jusqu'à la fin du mois d'août. La sélection des premiers projets se fera avant la fin de 2019, suivie par la signature officielle des conventions de subvention.

Les deux programmes étant désormais opérationnels, la Commission ouvre la voie à un véritable Fonds européen de la défense pour le prochain exercice 2021-2027.


Composants
Digi AnywhereUSB Plus La connectivité USB n'importe où !  Digi® AnywhereUSB® Plus, nouvelles générations de [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter
24/09/2019 - 26/09/2019
Measurement World
24/09/2019 - 26/09/2019
Forum de l’électronique
24/09/2019 - 26/09/2019
SAE AeroTech
29/09/2019 - 04/10/2019
European Microwave Week
02/10/2019 - 03/10/2019
Intelligent Building Systems (IBS)
02/10/2019 - 03/10/2019
Smart City + Smart Grid
11/10/2019 -
Sport Santé Bien-être