Electroniques.biz

Système de refroidissement des composants : le projet Crios a été mené à bien

Rédigé par  vendredi, 19 avril 2019 08:17
Système de refroidissement des composants : le projet Crios a été mené à bien Normandie AeroSpace

Crios a permis la mise au point d’un système de refroidissement pour les composants ou les sous-ensembles appelés à fonctionner en environnement sévère. Il utilise les propriétés des matériaux à changement de phase.

Démarré en septembre 2016 par des membres du réseau Normandie AeroEspace (NAE), le projet Crios de « Solution de refroidisseur pour Composants électRonIques embarqués en envirOnnment Sévère » vient de s’achever en ayant donné satisfaction. Il a permis la mise au point d’un système de refroidissement, basé sur des matériaux à changement de phase, pour les composants ou les sous-ensembles appelés à fonctionner en environnement sévère.

Une combinaison innovante mêlant choix judicieux de matériaux, réalisation d’une structure dissipative appropriée ainsi que de l’ensemble intégrant cette structure et l’élément à refroidir, permet de maintenir la température de fonctionnement à 120°C même en cas de température ambiante élevée (200°C). Ce refroidisseur est aussi prévu pour résister aux accélérations et aux vibrations que l’on rencontre habituellement en aéronautique, spatial et défense. A noter que ses applications concernent des usages uniques.

Par rapport aux solutions traidtionnelles, le système Crios présentent plusieurs avantages : il ne consomme pas d’énergie, est totalement silencieux et sert à la fois au refroidissement et à l’isolation thermique.

Le communiqué de presse indique que « les objectifs techniques ont été atteints et que le projet a permis une montée en compétences ainsi que l’acquisition de connaissances nouvelles dans le domaine du refroidissement par matériaux à changement de phase (MCP) ». A l’issu du projet les partenaires ont accordé à l’entreprise Areelis Technologies les droits d’exploitation de la solution mise au point.

Ce projet, qui a nécessité un budget de 1,1 million d’euros, a réuni : Areelis Technologies, Analyses et Surface, Cevaa, Projaction ainsi que les laboratoires GPM (Groupe de Physique des Matériaux – Université de Rouen) et LMN (Laboratoire de Mécanique de Normandie – Insa de Rouen).

La suite de Crios devrait se faire dans deux directions. La première interviendrait dans le cadre du dispositif Rapid (Régime d’Appui Pour l’Innovation Duale) qui comme son nom l’indique soutient des projets de R&D à visées tant militaires que civiles. La seconde serait la mise en place d’une plateforme de conception et de test des systèmes de refroidissement pour des missions de type « cyclé », dans le cadre du projet Cyclop.

 


Composants
LED UV Toujours plus d’applications pour la LED UV Avec des performances qui ne cessent de s’améliorer [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter