Electroniques.biz

Un bon premier trimestre pour la distribution européenne de semi-conducteurs industriels

Rédigé par  vendredi, 07 juin 2019 10:49
Un bon premier trimestre pour la distribution européenne de semi-conducteurs industriels DMASS

Au premier trimestre 2019, ce marché a progressé de 8,4% par rapport au 1er trimestre 2018 à 2,5 milliards d’euros, selon DMASS. Les croissances les plus fortes ont été pour les pays scandinaves, les pays du Benelux et une partie des pays d’Europe de l’Est.

Bon démarrage pour la distribution européenne de semi-conducteurs industriels (hors composants pour PC) : DMASS (Distributors and Manufacturers Association of Semiconductor Specialists) annonce ainsi qu’au premier trimestre 2019, ce marché a progressé de 8,4% par rapport au 1er trimestre 2018 à 2,5 milliards d’euros. Après huit trimestres consécutifs où ce marché a dépassé les 2 milliards d’euros.

Toutefois, « la grande partie de cette croissance est due à un portefeuille important de commandes et nous nous attendons à un fléchissement de la progression au cours de l’année, nombre d’adhérents mentionnant aujourd’hui des commandes en baisse », a déclaré Georg Steinberger, le président de DMASS.

L’analyse par régions révèle des croissances importantes pour les pays scandinaves (+32% à 250 millions d’euros) et pour les pays d’Europe de l’Est (+10% à 407M€). Les marchés majeurs présentent, pour leur part, des progressions dans la moyenne européenne ou inférieures à cette moyenne : +8% à 172M€ pour la France, +5,9% à 159M€ pour le Royaume-Uni, +5,1% à 742M€ pour l’Allemagne et +1,4% à 219M€ pour l’Italie.

L’analyse par gammes de produits montre que les discrets, les composants de puissance, les mémoires et les logiques autres (ASSP) ont progressé le plus. Le segment des composants de puissance a progressé de 11,7% sur un an à 278M€ ; celui des mémoires, de 15,8% à 227M€ ; et celui des autres logiques, de 23% à 138M€.

Les composants analogiques ont affiché une hausse sur un an de 10,5% à 739M€. Les segments les plus faibles ont été : les logiques programmables (+5,8% à 166M€), l’optoélectronique (+1,5% à 220M€) et les micros MOS (recul de 0,1% à 478M€).
 


Embarqué
KONTRON INTRODUIT UNE NOUVELLE FAMILLE DE MACRO-COMPOSANTS La société Kontron GmbH représentée en France par Steliau Technology introduit une nouvelle famille [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter