Electroniques.biz

Frédéric Onado, Vice-président Europe de l’Alliance HomePlug : « Le CPL à haut débit accède au rang de technologie pérenne »

Rédigé par  mardi, 01 mars 2011 21:05
Frédéric Onado, Vice-président Europe de l’Alliance HomePlug : « Le CPL à haut débit accède au rang de technologie pérenne »
En devenant une norme IEEE, les technologies de courant porteur en ligne (CPL) s’ouvrent à de nouveaux marchés, y compris celui de la gestion intelligente de la consommation électrique, avec l’avènement de la spécification HomePlug Green PY, prédit Frédéric Onado, vice-président Europe de l’Alliance HomePlug et directeur opérationnel de SPiDCOM.
L’IEEE vient de publier le standard IEEE 1901 qui reprend largement les travaux de la HomePlug Alliance concernant la transmission des données sur fil électrique. Quelle est l’importance de cette normalisation ?

Frédéric Onado : C’est une étape très importante pour les technologies de courant porteur en ligne (CPL). Avec une norme IEEE, le CPL accède au rang des grands standards de transmission de données en réseaux, filaire ou non, comme l’Ethernet (IEEE 802.3), le Wi-Fi (IEEE 802.11) ou encore le Bluetooth (IEEE 802.15). Cette normalisation apporte une pérennité et une confiance accrue dans le CPL. Il faut savoir qu’il existe déjà de 50 à 60 millions de « plug » installés dans le monde qui utilisent le standard HomePlug. Standard avec lequel la norme IEEE 1901, qui rajoute des mécanismes de déclaration sur le réseau et de partage de la bande passante disponible entre appareils connectés, est entièrement compatible. La publication de l’IEEE 1901 va donc ouvrir ce marché, très important, et favoriser la création d’un écosystème autour du CPL. D’autant plus que les débits supportés par les circuits IEEE 1901, dont celui de SPiDCOM (un SoC double cœur avec un firmware sous Linux), atteint 400 à 500 Mbit/s en valeur maximale théorique et de 150 à 200 Mbit/s en valeur moyenne observée. Des débits largement suffisants pour transporter des vidéos HD en streaming dans une maison.

Vous dites qu’il s’agit d’un marché très important. Quelles sont les catégories de produits qui n’ont pas encore adopté la technologie de courant porteur ?

Frédéric Onado : Le prochain grand défi pour le CPL concerne les serveurs multimédia. Notamment les consoles de jeux comme la PS3 ou la Xbox connectées sur Internet. A terme, ces équipements devraient offrir une connexion CPL, plus simple à mettre en œuvre que le Wi-Fi. Avec à la clé de meilleures performances dans une maison pour transférer des flux vidéo. D’une manière générale, on peut noter que pour l’instant l’ensemble des produits « bruns » (télévisions, chaînes HiFi, set-top-box…) ne sont pas dotés de connexion CPL.

Quels sont les développements techniques prévus pour faire évoluer la norme HomePlug AV dans les années qui viennent ?

Frédéric Onado : Parallèlement à cette normalisation à l’IEEE, la HomePlug Alliance travaille aux futures évolutions de la HomePlug AV. Les premiers choix techniques ont été validés par le groupe de travail technique et les spécifications HomePlug AV 2 devraient être publiées début 2011. Les principales avancées porteront sur une amélioration très sensible des performances, environ 5 fois supérieures à celles de la HomePlug AV actuelle, grâce notamment à la mise en œuvre du procédé MIMO (Multiple Input Multiple Output). Lorsque les circuits capables de supporter ce nouveau standard seront disponibles, dans le courant de l’année 2012, on pourra obtenir sur le réseau électrique des débits moyens utiles proches du gigabit/s.

La HomePlug Alliance a également finalisé l'été dernier la norme HomePlug Green Phy pour les applications smart grid. Pouvez-vous préciser l’objet et l’enjeu de ces travaux ?

Frédéric Onado : L’idée ici est de reprendre les bases technologiques de la HomePlug AV, mais en l’adaptant aux contraintes des applications de gestion intelligente de l’énergie. A savoir, des débits de transmission de données beaucoup plus faibles, des prix d’équipements (donc de circuits électroniques) très bas et des consommations réduites. C’est l’objet de la spécification HomePlug Green Phy. Avec elle, on ne trouve plus qu’une seule modulation, un seul niveau de correction d’erreur, etc. Au fond, la HomePlug Green Phy est un profil particulier de la HomePlug AV. Il s’agit de s’appuyer sur un socle solide et de délivrer des systèmes simples, économes, qui s’intégreront à des compteurs, des équipements électroménagers, des climatiseurs… qui communiqueront leurs données sur le réseau électrique avec des débits variables de 4 à 10 Mbit/s en mode rapide et quelques kbit/s en mode lent. Avec bien entendu une interopérabilité assurée avec les équipements déjà connectés au réseau électrique, et conformes à l’IEEE 1901.

Quand verra-t-on sur le marché des équipements conformes à la spécification HomePlug Green PHY ? La normalisation à l’IEEE est-elle d’ores et déjà prévue ?

Frédéric Onado : Pour l’instant, il n’existe pas de circuits HomePlug GP. Chez SPiDCOM, nous pensons sortir un tel circuit au début de l’année 2012, en utilisant un procédé mature en 65 nm, pour profiter à plein des gains en consommation offerts par ces géométries. Une chose est certaine, il s’agit d’un marché naissant, mais qui devrait s’avérer très important car lié au mouvement de fond de la maîtrise de l’énergie et de la montée en puissance des véhicules électriques. Côté circuits, autant pour la HomePlug AV, le nombre de fournisseurs de puces ne devrait pas dépasser quatre à cinq dans le monde, autant pour la HomePlug GP, la concurrence devrait être plus forte. Quant à la normalisation, même si actuellement le mode opératoire auprès de l’IEEE n’est pas encore décidé, la décision de transformer la spécification HomePlug GP en norme IEEE a été prise et les travaux devraient démarrer début 2011.

Propos recueillis par François Gauthier

Connectez-vous pour commenter

Composants
Borne à ressort Unipolaire SM 99 La borne unipolaire SM 99 pour raccordement fil à carte, disponible en standard ou en CMS, grâce [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter
28/03/2017 - 30/03/2017
Lopec
04/04/2017 - 06/04/2017
Aircraft Interiors Expo
03/05/2017 - 04/05/2017
BIOMEDevice
16/05/2017 - 18/05/2017
Intermeditech
30/05/2017 - 01/06/2017
Sensor+Test