Electroniques.biz

Embarquant notamment quatre convertisseurs à découpage, les ADP505x ciblent typiquement les applications de radio logicielle et celles à base de FPGA.

Publié dans Energie

Conçus pour simplifier et accélérer le prototypage et le développement d'applications SDR, les modules FMC d la société sont architecturés autour de ses transceivers RF agiles AD9364 ou AD9361.

Publié dans Rf/Hyper

Analog Devices, a développé un CAN 14 bits 1 Géch./s offrant une marge dynamique de 86 dB.

Publié dans Semi-conducteurs

L'AD5683R cible un large éventail d'applications dans les domaines du contrôle de processus industriels, de l'instrumentation, du médical, des infrastructures télécoms...

Publié dans Semi-conducteurs

A leur pleine vitesse, les AD9249 (16 canaux à 65 Méch./s) et l'AD9681 (8 canaux à 125 Méch./s) se contentent de 58 mW et 110 mW par voie, respectivement. Ces deux CAN sont par ailleurs proposés dans des petits boîtiers de 10 mm de côté.

Publié dans Semi-conducteurs

L'américain augmente sensiblement la cadence de travail de ses processeurs SigmaDSP.

Publié dans Semi-conducteurs

Bien moins gourmands en énergie que les photocoupleurs et les isolateurs numériques existants, les ADuM144x d'Analog Devices se contentent au mieux d'un courant de repos de 0,1 µA par canal.

Exploitant la technologie propriétaire iCoupler, procurant l'isolation galvanique par l'intermédiaire d'un microtransformateur planaire réalisé sur un substrat Cmos (l'isolation est assurée par une couche de polyimide séparant les deux enroulements), ces isolateurs numériques se contentent en effet typiquement d'un courant de repos de 3,1 µA en mode standard et de 0,1 µA en mode économie d'énergie, par canal et avec une alimentation 2,5 V. Exploitant la technologie propriétaire iCoupler, procurant l'isolation galvanique par l'intermédiaire d'un microtransformateur planaire réalisé sur un substrat Cmos (l'isolation est assurée par une couche de polyimide séparant les deux enroulements), les nouveaux venus se contentent en effet typiquement d'un courant de repos de 3,1 µA en mode standard et de 0,1 µA en mode économie d'énergie, par canal et avec une alimentation 2,5 V.

Compte tenu des quatre voies implantées dans chacun des ADuM144x, la puissance totale consommée est alors au mieux de 1 µW. Une donnée à comparer avec les milliwatts, voire les dizaines de milliwatts, requis par les solutions existantes basées sur des photocoupleurs, des isolateurs à barrière capacitive ou des iCoupler de précédente génération.

Spécifiés dans la gamme de température -40°C à +125°C, les ADuM144x ciblent les applications industrielles et l'instrumentation : boucles de courant 4-20 mA, capteurs déportés, systèmes tirant leur énergie d'une batterie... Ils sont encapsulés dans des boîtiers QSOP à 16 broches, dont les dimensions sont de 4x5 mm.

A découvrir dans le numéro de décembre de notre revue "ElectroniqueS".

Publié dans Composants

Analog Devices lance un circuit de traitement du signal capable de gérer de multiples capteurs dans un système médical portable.

Publié dans Semi-conducteurs

Outre par leur précision, les ADL5903 et ADL5506 se distinguent par une large plage dynamique et une bonne stabilité en température.

Publié dans Rf/Hyper

Bien moins gourmands en énergie que les photocoupleurs et les isolateurs numériques existants, les ADuM144x d'Analog Devices affichent un courant de repos de 0,1 µA par canal et sous 2,5 V.

Publié dans Semi-conducteurs

Embarqué
KONTRON INTRODUIT UNE NOUVELLE FAMILLE DE MACRO-COMPOSANTS La société Kontron GmbH représentée en France par Steliau Technology introduit une nouvelle famille [...]
Pour communiquer sur vos produits,
al.rouaud@electroniques.biz - 01.53.90.17.15

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter