Electroniques.biz

La semaine dernière a été marquée par la publication par le WSTS (World Semiconductor Trade Statistics) du bilan chiffré de l'année 2019 en semi-conducteurs. Les ventes mondiales de l'industrie des semi-conducteurs se sont élevées à 412,1 milliards de dollars en 2019, soit une baisse de 12,1% par rapport à 2018. Les ventes du quatrième trimestre, à 108,3 milliards de dollars, étaient de 5,5% inférieures à celles du quatrième trimestre de 2018, mais de 0,9% supérieures à celles du troisième trimestre de 2019, selon le WSTS dont les données sont relayées par la SIA (Semiconductor Industry Association), le syndicat américain de l'industrie des semi-conducteurs. 

Du côté de la consommation de semi-conducteurs, Gartner a révélé qu'Apple a pris la première place parmi les clients mondiaux des semi-conducteurs en 2019, avec 8,6% du marché mondial devant Samsung qui a chuté au deuxième rang avec 8% de part de marché. Les principaux fabricants d'équipements (OEM) ont réduit leurs dépenses en semi-conducteurs en 2019, en raison de la baisse des prix des mémoires. « Les membres du top cinq n'ont pas changé en 2019, mais tous ont diminué leurs dépenses de semi-conducteurs en 2019 », a déclaré Masatsune Yamaji, analyste principal chez Gartner. 

A retenir également dans l'actualité de la semaine écoulée, la levée de fonds de 100 M€ réalisée par Kinéis, fournisseur français de connectivité globale, créé en 2019 par essaimage de CLS. il  dispose déjà de 8 satellites opérationnels et devient le premier acteur de connectivité spatiale IoT à financer son développement, de la construction de sa constellation au lancement de ses 25 nanosatellites, prévu pour 2022, en passant par le développement de son segment sol. Il a reçu le soutien de nombreux grands groupes et institutions bancaires. Ont participé à cette levée de fonds, CLS, le Cnes, Bpifrance, via le fond Sociétés de projets industriels (SPI), financé par le Programme d’investissements d’avenir et la Banque européenne d'investissement, l’Ifremer, Thales, Celad, BNP Paribas Développement, Hemeria et d’autres partenaires industriels et financiers.

Enfin, il faut souligner le lancement d’une usine pilote de fabrication de batteries européennes pour véhicules électriques par les groupes Total et PSA, l'investissement de Bpifrance dans le projet Symbiose de Lacroix Group à travers le fonds SPI, l'acqjuisition d'Ingenico par Worldline pour 7,8 milliards d'euros en numéraire et en actions, et l'ouverture du premier laboratoire industriel commun en intelligence artificielle par EDF, Thales et Total.

Publié dans Editos

Le fonds SPI, géré par Bpifrance, et Lacroix Group investissent conjointement 25 millions d’euros pour la création d’une société commune industrielle 4.0. Cette nouvelle entité dotée d’un site de production entièrement 4.0, bâti à Beaupréau-en-Mauges (Maine-et-Loire), à proximité de l'usine actuelle, permettra au groupe d’accroître sa compétitivité sur ses marchés historiques des systèmes électroniques.

Publié dans Vie des entreprises

La start-up toulousaine va utiliser cet argent pour améliorer ses matériels existants, en concevoir de nouveaux et accélérer son déploiement international.

Publié dans Vie des entreprises

Bpifrance a pour ambition de doubler le nombre de start-up Deeptech d’ici 5 ans, en mobilisant 800 millions d’euros vers le financement de l’amorçage et de l’accélération des start-up en sortie de laboratoire, et en investissant 1,3 milliard d’euros de façon directe et indirecte au capital de ces start-up, afin de les aider à grossir.

Publié dans Vie de la profession

Teamfrance-export.fr est déclinée, personnalisée et enrichie en contenu par chaque région (des offres et aides spécifiques, des événements de proximité et toute l’actualité export régionale) et propose un véritable "coach digital" pour les PME et ETI françaises de métropole et d’outre-mer.

Publié dans Vie de la profession

Le concours i-PhD est un levier pour favoriser la création de start-up « Deeptech » chez les jeunes docteurs en lien avec leur écosystème de valorisation (SATT, filiales ou structures des organismes de recherche).

Publié dans Vie de la profession

Le gouvernement italien a lancé en février 2017 un programme national « Industria 4.0 », visant à inciter les industries à investir dans des technologies 4.0.

Publié dans Vie de la profession

La garantie du FEI, dans le cadre du programme européen Innovfin pour les PME, s'élèvera à 300 millions d'euros pour un montant total de prêts qui pourra atteindre 600 millions d'euros.

Publié dans Vie de la profession

La semaine dernière a été marquée par l'annonce par le gouvernement de la mise en oeuvre de la feuille de route 5G. Un enjeu stratégique pour l’industrie française, la compétitivité de notre économie, l’innovation et pour des services publics rénovés. Cette prochaine génération de réseau mobile promet un saut de performances technologiques par rapport à la 4G : débit 10 fois supérieur, latence divisée par 10, fiabilité accrue, connexion plus stable même en mobilité, capacité à connecter simultanément de très nombreux objets et meilleure efficacité énergétique.

A retenir également le bilan trimestriel établi par le WSTS pour le marché des semi-conducteurs. Les ventes mondiales se sont élevées à 96,8 milliards de dollars au premier trimestre 2019, en baisse de 15,5% par rapport au trimestre précédent et de 13% par rapport au premier trimestre 2018, selon les données publiées fin avril. Celles du mois de mars 2019 se sont établies à 32,3 milliards de dollars, en baisse de 1,8% par rapport au total du mois précédent et en baisse de 13% par rapport aux ventes de février 2018.

Parmi les indormations importantes de la semaine écoulée, notons également que l'Europe a décidé de lancer un programme stratégique dédié aux batteries qui bénéficiera d'un budget de 5 à 6 milliards d'euros répartis entre 1,2 milliard d'euros d'argent public au maximum et de l'ordre de 4 milliards d'euros environ d'argent privé.

Enfin, le technocampus d'Angers, la première plateforme d’accélération de l’industrie électronique du futur a été confirmée dans le cadre du Contrat stratégique de la filière électronique et Bpifrance a annoncé une prise de participation de 5,2% au capital de Valeo.

Publié dans Editos

Cet investissement s’inscrit dans la volonté de Bpifrance d’accompagner sur le long terme des sociétés françaises d’intérêt stratégique et présentant un fort potentiel de croissance.

Publié dans Vie des entreprises
Page 1 sur 6

Composants
LED UV Toujours plus d’applications pour la LED UV Avec des performances qui ne cessent de s’améliorer [...]
Pour communiquer sur vos produits,
al.rouaud@electroniques.biz - 01.53.90.17.15

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter
24/02/2020 - 27/02/2020
Annulation de MWC Barcelona 2020
25/02/2020 - 27/02/2020
Embedded World
12/03/2020 - 14/03/2020
ExpoDental
17/03/2020 - 18/03/2020
Naidex 2020
18/03/2020 - 19/03/2020
IoT World + MtoM Embedded
18/03/2020 - 18/03/2020
Table ronde sur les apports de la 5G à l’IoT
31/03/2020 - 02/04/2020
Passenger Terminal Expo
31/03/2020 - 03/04/2020
Global Industrie