Electroniques.biz

La semaine dernière a été marquée par une actualité française fournie. Tout d'abord, avec la remise des Electrons d'or par notre magazine "ElectroniqueS", à l'Espace Saint Martin, le 27 juin, à Paris. La 20è édition des Electrons d'Or, qui sont décernés chaque année par notre revue, a été précédée de deux tables rondes co-organisées avec Acsiel dans le cadre d'un évènement commun associant pour la deuxième année consécutive la JTE et les Electrons d'or. Près de 190 personnes ont assisté à cet évènement.

A retenir également dans l'actualité de la semaine passée, l'accord conclu entre le Leti et l'institut Fraunhofer qui concrétise une nouvelle avancée dans leur coopération pour défendre l'Europe de la microélectronique. Les deux organismes de recherche et technologie se concentreront en priorité sur l’extension des technologies Cmos et « More-than-Moore » pour le développement de composants électroniques de prochaine génération. Ces nouvelles technologies seront mises à la disposition des entreprises en Europe.

L'organisation du "World Electronics Forum", qui a été confié pour la première fois à la France, avance. C'est à Angers qu'aura lieu en effet cet évènement mondial de l’électronique, du 24 au 28 octobre 2017. Et dans ce contexte, WE Network et ses partenaires ont lancé le 19 juin dernier un appel à manifestations d’intérêt destiné aux acteurs des filières de l’industrie, de l’électronique et du numérique. "Il est ouvert à tous ceux qui, en France, souhaitent être les moteurs du "Smart World" de demain. C’est aujourd’hui que cela se construit, à partir de toutes les meilleures initiatives", a précisé Vincent Bedouin, président de WE Network.

L’IRT Saint Exupéry a, quant à lui, signé son plus gros projet de recherche multipartenariale dans le domaine de l’aéronef plus électrique, à propulsion hybride ou électrique, des voitures électriques et des nouvelles générations de trains électriques avec le projet HighVolt. Avec un budget de 10,6 millions d’euros sur 4 ans, le projet HighVolt rassemble à ce jour 12 partenaires industriels (grands groupes, PME et start-up) - Airbus, Akka Technologies, Alstom, IVA Essex, Latelec (groupe Latécoère), Liebherr, Nawa Technologies, Nidec Leroy-Somer, Radiall, Safran, Sogeti, Zodiac Aerospace - ainsi que 2 partenaires académiques avec les laboratoires Laplace et LSEE.

Enfin, 195 projets projets ont été déposés en vue de la création des "écoles universitaires de recherche". Il s’agit de financer en France le modèle reconnu internationalement des "Graduate Schools", en veillant à ce que les projets associent pleinement les organismes de recherche, comportent une forte dimension internationale et entretiennent dans la mesure du possible des liens étroits avec les acteurs économiques.

Publié dans Editos

Il s’agit de financer en France le modèle reconnu internationalement des "Graduate Schools", en veillant à ce que les projets associent pleinement les organismes de recherche, comportent une forte dimension internationale et entretiennent dans la mesure du possible des liens étroits avec les acteurs économiques.

Publié dans Vie de la profession

Le PIA 3 fait une large place à l’innovation en formation, tant dans l’enseignement scolaire que dans l’enseignement supérieur, et vise à donner aux établissements et aux équipes de nouvelles capacités d’initiative et d’innovation pédagogique.

Publié dans Vie de la profession

En 2016, l’Iftec aura dispensé des formations à plus de 1600 personnes contre 1540 en 2015. Son chiffre d’affaires devrait, cette année, croître de 10% à plus de 2 millions d’euros.

Publié dans Vie des entreprises

Cette formation s’appuie sur 522 heures d’enseignements théoriques, de travaux pratiques et de travaux de groupes et sur une thèse professionnelle de 5 mois.

Publié dans Vie de la profession

L’école du management et de l’innovation propose un positionnement inédit qui contribuera à la réinvention du modèle de formation des acteurs économiques à l'heure de la révolution numérique et face aux transformations profondes qui redéfinissent l’entreprise et le monde économique.

Publié dans Vie de la profession

Cette nouvelle formation s’adresse à des salariés de niveaux ingénieurs ou master en activité ou en recherche d'emploi cherchant à asseoir de bonnes bases en électronique analogique.

Publié dans Vie de la profession

Depuis sa création en février 2013, 450 télé-pilotes professionnels ont été formés dans les centres de formation de Techni Drone, à Baix (Ardèche) et Pornic (Loire-Atlantique).

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par la présentation de la feuille de route sur l'industrie du futur et la signature d'un accord franco-allemand dans ce domaine. Il est également prévu de faire évoluer le BTS Contrôle Industriel et Régulation Automatique (CIRA) pour intégrer les évolutions technologiques de l’industrie du futur, le développement durable et les innovations pédagogiques les plus récentes à partir de septembre 2016.

Le gouvernement a également prévu de nouvelles mesures en faveur de l'innovation et la création d'un incubateur pour la transition énergétique. Cet incubateur doit faire naître une communauté de 50 projets, chaque start-up étant soutenue à hauteur de 150000 € via un fonds de pré-amorçage, ou même de 500000 euros pour les projets les plus prometteurs.

Du côté des entreprises, l'actualité a été essentiellement dominée en France par la mise en liquidation judiciaire de DelfMEMS, mettant ainsi fin à une aventure de dix années passées à développer une technologie unique de commutateurs Mems RF, et par l'annonce par Soitec de son projet d'augmentation de capital pour un montant total compris entre 130 et 180 millions d’euros.

Enfin, au plan international, il faut signaler l'annonce par la GSMA de lignes directrices visant à promouvoir le développement sûr et le déploiement de services dans l'Internet des objets (IoT). Il y a une semaine, un tremblement de terre a également été à déplorer à Taïwan, mais il n'aura finalement eu qu'un impact mineur sur la production locale de semi-conducteurs.

Publié dans Editos
lundi, 08 février 2016 13:14

Un BTS pour l'industrie du futur

La numérisation de l’industrie et les exigences accrues de performance des sites en matière de protection de l’environnement et de la santé renforcent le besoin de contrôle des processus et donc la demande pour ce type de formation.

Publié dans Vie de la profession

Embarqué
KONTRON INTRODUIT UNE NOUVELLE FAMILLE DE MACRO-COMPOSANTS La société Kontron GmbH représentée en France par Steliau Technology introduit une nouvelle famille [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter
04/05/2021 - 06/05/2021
SMTconnect
04/05/2021 - 06/05/2021
PCIM Europe
01/06/2021 - 03/06/2021
JEC World 2021
28/06/2021 - 01/07/2021
MWC Barcelona