Electroniques.biz

Le projet WIG ("Where is granny", en français "Où est mamie ? ") propose aux séniorx d'analyser leur niveau d’activité et leurs habitudes de vie à travers un bracelet. WIG permettra de stimuler la vitalité, de détecter les signes d’apparition d’une fragilité et d’en retarder la survenance.

Publié dans Vie de la profession

À court terme, cette technologie pourrait sauver la vie de milliers de malades dans le monde et à long terme révolutionner le traitement par stents dans son ensemble, en permettant au praticien de choisir pour chaque patient le stent adapté à son profil médical.

Publié dans Vie de la profession

S’inspirant du frelon capable de stocker de l’énergie dans sa carapace, il sera bientôt possible, grâce au projet NawaShell, de transformer en batterie des pare-chocs de voiture ou les ailes d’un avion électrique.

Publié dans Vie de la profession

Dans cette première vague de sélection, 626 projets avaient été présentés, 134 ont été auditionnés et 58 ont été retenus. Chacun d’eux bénéficiera d’un financement de l’Etat pouvant atteindre 200 000€. Une seconde vague de sélection est ouverte et la date limite de dépôt des dossiers a été portée au 15 mai 2014.

Publié dans Vie de la profession

Il présente les universités, écoles d’ingénieurs, laboratoires publics et laboratoires des grands groupes industriels tous secteurs confondus, santé, matériaux, énergie, etc.

Publié dans Vie de la profession

La semaine dernière a été marquée par la publication des résultats du marché français des semi-conducteurs par Acsiel (le syndicat professionnel issu de la fusion du Sitelesc et du Gixel), qui montre une hausse de 7,4 % en euros par rapport à l’année précédente. En matière de sous-traitance électronique, l'activité a progressé de 0,12% dans l'Hexagone par rapport à 2012, selon les données du Snese, le syndicat français de la sous-traitance en électronique. Si la confiance exprimée par les sous-traitants au cours de 2013 a remonté par rapport à 2012 passant de 4,96/10 à 5,19/10, les entreprises de ce secteur sont unanimes à pointer un manque persistent de visibilité, .

A noter également le succès remporté par le Concours mondial d'innovation lancé par les pouvoirs publics : au 31 janvier dernier, première échéance pour le dépôt de candidatures, 625 projets avaient été reçus par Bpifrance. Il aura fallu seulement deux mois après l’ouverture du concours pour recueillir l'ensemble de ces projets, déposés par des innovateurs de 16 nationalités différentes.

Un autre concours qui a eu lieu dans le cadre de la Convention européenne de l’innovation, à Bruxelles, et qui mettait, cette fois, en lice les villes les plus innovantes d'Europe, a placé Grenoble à la 2è place derrière Barcelone, en Espagne, et devant Groningen, aux Pays-Bas.

Enfin, sur le front des entreprises, un classement du cabinet IHS vient de révéler que Bosch est désormais ancré à la première place mondiale sur le marché des Mems, et est même la première société de l’histoire à atteindre la barre du milliard de dollars de ventes dans ce domaine, avec une croissance de 26 % en 2013 quatre fois supérieure à la moyenne de l’industrie. Alors qu'en 2012, STMicroelectronics était au coude à coude avec le groupe allemand, il s'est laissé distancé en 2013 avec 777 M$ de ventes.

En matière de propriété industrielle, le groupe chinois Huawei a, quant à lui, déposé 1077 demandes de brevets en 2013 dans les pays membres de l'OEB (Office européen des brevets), devenant ainsi le 11è déposant de brevets en Europe.

 

Publié dans Editos

La médiation inter-entreprises vient de se voir confier par les pouvoirs publics la mission de traiter les litiges liés à la propriété intellectuelle entre entreprises, mais aussi entre entreprises et laboratoires.

Publié dans Vie de la profession

L’Etat va affecter 300 millions d’euros pour co-financer des projets innovants portant les 7 ambitions définies par la Commission Lauvergeon.

Publié dans Vie de la profession

Lente en France, beaucoup plus rapide dans le monde, la croissance du marché des applications médicales, de la télésanté et de l'assistance à l'autonomie ne laisse pas insensible les entreprises, lesquelles se positionnent clairement pour saisir les opportunités lorsqu'elles se présenteront. L'échec rencontré à ce jour en France par le dossier médical personnel montre que la télésanté a du mal à se développer dans notre pays avec 500 millions d'euros dépensés en 5 ans pour à peine plus de 400000 DMP créés, alors que l'on en attendait 5 millions...

Mais les études montrent pourtant que ce marché devrait littéralement exploser, puisque selon IHS, il devrait être multiplié par 10 d'ici 2018 au niveau mondial tandis que celui des dispositifs portés sur soi devrait quintupler en 10 ans selon IDTechEx.

L'un des segments de marché les plus prometteurs est celui de la Silver économie dont les pouvoirs publics français ont d'ailleurs fait une priorité nationale. Un fonds sectoriel dédié, du nom de Sisa, vient d'être créé avec un premier tour de table de 42 millions d'euros. Il sera géré par Innovation Capital, du groupe Caisse des dépôts.

Parallèlement, les entreprises s'affairent avec par exemple le rachat de Penta par Adlink, le contrat signé en Chine par Acerde, le développement d'une famille de technologies électroniques portées sur soi par STMicroelectronics, la future montre connectée d'Apple avec pléthore d'applications dédiées à la santé, ou encore la gélule communicante de la start-up BodyCap, qui, une fois ingérée, peut transmettre toutes les 30 secondes la température d'un patient.

Enfin, de nombreux développements ont lieu aussi dans les laboratoires comme l'ont montré récemment les débats qui ont porté sur l'endoscopie du futur, à l'initiative d'Optics Valley.

En résumé, nous assistons à beaucoup d'effervescence en attendant l'avènement de nouveaux progrès de la médecine... grâce à l'électronique et aux technologies de l'information et de la communication !

Publié dans Editos

La 2ème édition des "InnovDays" de Thales s'est tenue au Palais des Congrès de Paris du 5 au 7 mars. Pour Thales, l'innovation se joue au niveau international. En effet, ce salon dédié aux seules innovations du groupe comprenait pas moins de 100 démonstrateurs issus de 12 pays dans lesquels Thales est présent.

Publié dans Vie des entreprises

Composants
LED UV Toujours plus d’applications pour la LED UV Avec des performances qui ne cessent de s’améliorer [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter
10/03/2021 - 11/03/2021
IBS (Intelligent Building Systems)
04/05/2021 - 06/05/2021
PCIM Europe
04/05/2021 - 06/05/2021
SMTconnect
01/06/2021 - 03/06/2021
JEC World 2021