Electroniques.biz

Dans les prochaines années, au-delà du financement de ces quatre Etats membres, 6 milliards d'euros supplémentaires d'investissements privés devraient être générés, estime la Commission européenne.

Publié dans Vie de la profession

La semaine dernière a été marquée par un investissement de 1,3 milliard d'euros consenti par Bpifrance dans les start-up "deeptech", c'est-à-dire les jeunes entreprises impliquées dans les innovations de rupture issues de la recherche scientifique et dont le développement est long et coûteux. Cette enveloppe devrait permettre de réunir quelque 5 milliards d'euros pour les start-up "deeptech", par effet de levier auprès de fonds privés de capital-risque. Dans le domaine de l'innovation, il faut également noter le lancement de collaborations entre les politiques d'innovation civile et de défense et le rapprochement en cours entre la Cité de l’objet connecté et We Network

Concernant l'actualité des entreprises, le projet de rachat de Gemalto avance bien puisqu'il a été accepté par la Commission européenne, mais seulement à la condition que Thales cède son activité mondiale de modules de sécurité matériels à usage général (GP HSM, General Purpose Hardware Security Modules, qui a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 90 M€ en 2017). Par ailleurs, dans le domaine de la sous-traitance, le normand Seprolec a acquis le toulousain Aria Electronique et Sparton a été racheté par le fonds d’investissements Cerberus

Plusieurs études de marché ont également été publiées : selon Yole et Piseo, la technologie Li-Fi pourrait représenter un marché de 2,7 milliards d'euros en 2028 ; selon Gartner, les ventes de dispositifs wearables (portables sur soi) devraient progresser de 25,8% en 2019 (par rapport à 2018), à 225 millions d’unités, ce qui correspondrait, en valeur, à un montant de 24 milliards de dollars ; et Semi prévoit un recul de 4% des ventes d’équipements pour semi-conducteurs en 2019, contre 9,7% en 2018, à 62,1 milliards de dollars.

Cette newsletter hebdo est la dernière de l'année 2018. La rédaction vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année et vous donne rendez-vous le 14 janvier 2019 pour une nouvelle sélection hebdomadaire de l'actualité du secteur électronique.

D'ici là, vous pourrez retrouver notre newsletter quotidienne tout au long de cette semaine et à partir du 3 janvier 2019.

Publié dans Editos

Un groupe de travail commun à la Direction générale des entreprises (DGE) et l’Agence pour l’innovation de défense va être créé. Une démarche du même type sera lancée entre la Direction générale de la recherche et de l’innovation (DGRI) et l’Agence pour l’innovation de défense.

Publié dans Vie de la profession

Bpifrance vient de dévoiler les contours d'un plan dédié aux start-up "deeptech", c'est-à-dire les jeunes entreprises impliquées dans les innovations de rupture.

Publié dans Vie de la profession

Seront présents les industriels, PME, start-up, chercheurs, investisseurs, acteurs publics, étudiants, innovateurs, pour échanger et préparer ensemble les Armées de demain.

Publié dans Vie de la profession

Les seize dirigeants issus du secteur du numérique (Internet, Fintech, télécommunications, audiovisuels, l’IoT-M2M, design et fabrication de matériel électronique) et du secteur de l’énergie (énergies renouvelables, stockage, smart grids, efficacité énergétique...) rencontreront des prospects et partenaires potentiels lors des deux semaines d’immersion.

Publié dans Vie de la profession

On trouve notamment dans ce classement des start-up représentantes des véhicules autonomes et des objets connectés.

Publié dans Vie de la profession

Le Campus Innovation d'Air Liquide accueillera dès 2019 un accélérateur de start-up "deeptech".

Publié dans Vie des entreprises

Un consortium est dédié à la réalisation d'un prototype de train de fret autonome. Il réunit Alstom, Altran, Ansaldo et Apsys. Un autre consortium, dédié aux voyageurs, réalisera un prototype de train TER autonome. Il se compose de Bombardier, Bosch, Spirops et Thales.

Publié dans Vie de la profession

Outre le test de vitesse durant lequel Orange et Nokia ont atteint un débit de 6 Gbit/s – une vitesse jamais atteinte lors d’une démo en Belgique dans la bande 3,5GHz -, les cas d’utilisation sont essentiels pour assurer le développement de la 5G.

Publié dans Vie de la profession

Composants
LED UV Toujours plus d’applications pour la LED UV Avec des performances qui ne cessent de s’améliorer [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter