Electroniques.biz

Encapsulé dans un petit boîtier de 1,76x1,56 mm, le dernier convertisseur DC-DC de Rohm affiche un courant de repos de seulement 180nA.

Publié dans Energie

Avnet Silica et Arkessa ont coopéré à la mise au point de cette offre.

Publié dans Embarqué

Pour ses modules et ses produits IoT cellulaires, Murata a sélectionné le chipset Cat-M1/Cat-NB1 d'Altair Semiconductor, mais aussi les microcontrôleurs de ST.

Publié dans Vie des entreprises

MicrosoftInternetExplorer402DocumentNotSpecified7.8 磅Normal0

Lors de la manifestation Embedded World, Barr Group a présenté, par l'entremise de son CTO, les résultats de son rapport annuel sur la sécurité et la sûreté de fonctionnement des systèmes embarqués. Cette enquête a été réalisée auprès de 1700 intéressés qualifiés, répartis dans le monde entier, dont 46% en Amérique du Nord, 33% en Europe et 10% en Asie. A l'heure où les cyberattaques opérées sur des appareils connectés prennent de l'ampleur, les conclusions de l'étude ("Embedded Systems Safety & Security Survey", quatrième du nom) en question sont édifiantes. En effet, 22% des développeurs impliqués dans des projets liés à l'Internet des objets, ou la conception de systèmes destinés à se connecter à Internet, ne citent pas la sécurité comme étant une exigence produit.

Même si, note l'analyste, les préoccupations se rapportant au thème considéré s’imprègnent dans les consciences, il n'en demeure pas moins que le chiffre annoncé est élevé. A fortiori lorsque l'on considère que 25% des développeurs IoT oeuvrent sur des dispositifs qui, s'ils étaient victimes d'un piratage, seraient potentiellement capables de blesser, voire de tuer, des humains. En particulier, Barr Group met en avant le non-suivi des règles de conception recommandées par l'industrie. L'enquête montre l'absence de procédures élémentaires comme la revue régulière du code, l'analyse statique, la mise à jour d'une base de données répertoriant les bugs, l’écriture d’une norme de codage et le cryptage des données. Cette dernière recette serait adoptée dans moins d'un cas sur deux.

 

Publié dans Editos

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; text-align:justify; line-height:125%; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:"Calibri",sans-serif; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-fareast-language:EN-US;}

Pas moins de 23 opérateurs différents offrent déjà des service IoT empruntant des réseaux cellulaires utilisant des techologies NB-IoT ou LTE-M.

Publié dans Vie de la profession

MicrosoftInternetExplorer402DocumentNotSpecified7.8 磅Normal0

Conçu pour les applications de l’Internet des objets, ce module est compatible avec les spécifications LTE-Cat M1 (LTE-M) et NB-IoT (NB1). Il offre en sus la possibilité d'un repli en 2G, dans l’éventualité où les modes de connexion cités ne seraient pas disponibles.

• Dimensions : 16x26 mm

• Support E-GPRS quadribande

• Mise à jour du micrologiciel via la solution client/serveur uFOTA

• Gamme de température : -40°C à +85°C

 

Réf. Sara-R412M

Fab. u-blox

Rens. http://www.u-blox.com/

Publié dans Embarqué
mercredi, 21 février 2018 13:32

Passerelles IoT embarquées miniatures

Ces passerelles pour applications IoT embarquées se distinguent par leurs faibles dimensions. La taille des modules est en effet de l’ordre de celle d’un timbre-poste.

 

• Dimensions : 17x25x2 mm (boîtier LGA), 22x35,5x2,73 mm (Edge Card)

• Connectivité Ethernet et Bluetooth (BT & BLE)

• Connectivité Wi-Fi 802.11a/b/g/n bibande

• Client Lantronix Soft AP+ (Soft Access point)

• Fonctions de sécurité de classe entreprise

• Plage de fonctionnement  : -40°C à +85°C

 

Réf. Série xPico 200

Fab. Lantronix

Rens. http://www.lantronix.com/

Publié dans Embarqué

Sigfox, spécialiste de la connectivité IoT, vient de présenter ses résultats 2017 et ses ambitions pour l'année à venir. Le réseau Sigfox atteint maintenant plus de 803 millions de personnes dans le monde et continue de croître de 30 millions chaque mois.

Publié dans Vie des entreprises

La carte Cloudio de GraspIO permet l’utilisation d’une interface de programmation de type « glisser-déposer » disponible sur smartphone, inclut un assistant vocal et un accès au service IFTTT.

Publié dans Embarqué

En Europe, l’Allemagne prend le leadership grâce à ses positions fortes dans l’automobile, et l’industrie (notamment via l’initiative publique Industrie 4.0).

Publié dans Conjoncture

Divers
G15OXNE-L01 - Ecran 15 pouces MVA-IPS Nouvel écran 15 pouces MVA-IPS INNOLUX   Astone Technology, représentant officiel du leader [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter
08/01/2019 - 11/01/2019
Consumer Electronics Show (CES)
29/01/2019 - 01/02/2019
IoT Evolution Expo
04/02/2019 - 04/02/2019
Smart Building Conference