Electroniques.biz

La semaine dernière a été marquée par deux annonces d'acquisitions au profit de deux groupes européens dans le domaine des semi-conducteurs : Infineon et NXP. Infineon va racheter Cypress pour étoffer son catalogue de composants automobiles, industriels et IoT pour un montant de neuf milliards d'euros. Après l'échec de la fusion avec Qualcomm, NXP avait besoin de mettre la main sur des circuits de connexion Wi-Fi et Bluetooth. Pour sa part, le néerlandais NXP va racheter.l'activité en composants pour liaisons sans fil Bluetooth et Wi-Fi du fournisseur américain de circuits réseaux Marvell dans le cadre d'une transaction qui s'élèvera à 1,76 milliard de dollars, payés cash. Cette gamme de produits représente 550 salariés à travers le monde et pèse environ 300M$ de chiffre d'affaires annuel. 

L'actualité a continué de braquer son projecteur sur la guerre commerciale sino-américaine. Conséquence des mesures prises par l'administration Trump qui a inscrit sur liste noire certaines entreprises chinoises, notamment Huawei, avec des répercussions qui pourrait se faire sentir sur sa production de smartphones.  Foxconn, le sous-traitant taïwanais de produits électroniques qui assemble des smartphones pour de nombreux acteurs de ce secteur, y compris Apple et Xiaomi, aurait interrompu plusieurs chaînes de production de smartphones Huawei, selon des sources proches du dossier qui ne souhaitent pas être citées, affirme le quotidien de langue anglaise de Hong Kong, "South China Morning Post". Cependant, Huawei conteste ces affirmations.

En France, il faut noter une grande avancée en matière de propriété intellectuelle grâce à des mesures inscrites dans la loi Pacte. Dés juin 2020, l'instruction réalisée par l'INPI des demandes de brevets sera complétée d'un examen de leur activité inventive. Cela contribera à renforcer la valeur des brevets déposés par les PME et start-up. La loi Pacte, promulguée le 22 mai dernier, renforce le système français de propriété intellectuelle tout en garantissant sa plus grande adaptation aux besoins des PME et a l'ambition d'amener les brevets français à un niveau équivalent des pays industriels innovants tels que l'Allemagne, le Canada, les Etats-Unis et même l'Inde. Cette nécessité de renforcer et protéger l'innovation en France était indispensable compte tenu du nombre important d'échecs que rencontraient jusuqu'à présent les PME en cas d'arbitrage devant les tribunaux. 50% des affaires traitées se soldaient en effet par des échecs dus à la faiblesse des brevets déposés lorsqu'un opposant venait les contester.

Enfin, toute une série de statistiques ont été publiées dans le domaine des semi-conducteurs. La marché mondial des semi-conducteurs devrait chuter de 12,1% cette année selon le WSTS. Toutes les régions devraient enregistrer des ventes en diminution en 2019 mais l'Europe limiterait la casse par rapport au reste du monde, et en particulier, le marché français qui n'a reculé que de 0,6% au cours du premier trimestre 2019. En outre, malgré la récessione en semi-conducteurs, le marché de la distribution de ce type de produits a progressé de 8,4% au premier trimestre 2019 par rapport au 1er trimestre 2018 à 2,5 milliards d’euros, selon DMASS.

 

 

Publié dans Editos

Après l'échec de la fusion avec Qualcomm, NXP avait besoin de mettre la main sur des circuits de connexion Wi-Fi et Bluetooth.

Publié dans Vie des entreprises

Le néerlandais a vu ses ventes trimestrielles diminuer de 8 % par rapport à l'an passé et demeure prudent sur les perspectives de reprise, surtout en Chine.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par le lancement du plan Nano 2022 et la signature du contrat stratégique de filière de l’industrie électronique. Cet engagement de l'Etat, attendu par les industriels de l'électronique depuis plusieurs mois, a été concrétisé par le déplacement de Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, qui s'est rendu sur le site industriel de STMicroelectronics à Crolles (Isère) le 15 mars dernier. Le plan Nano 2022 représente 5 milliards d’euros de travaux et d’investissements industriels visant à préparer de nouvelles générations de composants électroniques, permettant notamment de répondre aux besoins des marchés de l’automobile, des communications 5G, des objets connectés et de l’intelligence artificielle embarquée, de l’aérospatial et de la sécurité.

A retenir également dans l'actualité de la semaine écoulée, le retour d'Intel à la première place mondiale sur le marché des semi-conducteurs. Deux des principaux caninets d'études qui suivent ce secteur l'ont annoncé à quelques jours d'intervalle, d'abord IC Insights, puis IHS Markit qui a estimé que l'américain a même devancé Samsung dès le 4è trimestre 2018. Le chiffre d'affaires des semi-conducteurs d'Intel a atteint 18,4 milliards de dollars au quatrième trimestre 2018, contre 15,8 milliards de dollars pour Samsung, selon IHS Markit. Autre enseignement que l'on découvre dans les estimations de ce cabinet d'études : deux entrerises européennes, STMicroelectronics et NXP, se retrouvent à nouveau dans le classement des 10 premières sociétés de semi-conducteurs au 4è trimestre 2018.

Nous notons aussi la hausse des demandes de brevets déposées par les entreprises et les inventeurs européens en 2018, le projet des pouvoirs publics de rapprocher le CSA, l'Arcep et l'Hadopi, et enfin la création de deux sociétés conjointes, d'une part entre le groupe de sous-traitance Ametra et l’indien Nucon Aerospace, et d'autre part entre Faurecia et Michelin dans les piles à hydrogène.

Publié dans Editos

Tout comme IC Insights l'avait envisagé il y a quelques jours, IHS Markit estime à son tour que Intel va retrouver sa position de leader en semi-conducteurs dès 2019, et que l'américain a même devancé Samsung dès le 4è trimestre 2018. Deux entrerises européennes, STMicroelectronics et NXP, se retrouvent dans le classement des 10 premières sociétés de semi-conducteurs au 4è trimestre 2018.

Publié dans Conjoncture

Teledyne e2v présente une version robuste du processeur à quatre coeurs Cortex-A72 LS1046A de NXP.

Publié dans Semi-conducteurs

Le néerlandais lance la production d'une gamme de microcontrôleurs dotés d'une interface tactile robuste pour appareils industriels et électroménagers. 

Publié dans Semi-conducteurs

Le néerlandais va échantillonner les i.MX 8M Nano, des processeurs embarqués multicoeurs 14 nm taillés pour Linux/Android et consommant moins de 2 W. 

Publié dans Semi-conducteurs

Le néerlandais adapte les formats audio surrund Dolby ATmos et DTS:X aux coeurs Cortex-A53 de ses processeurs i.MX 8M.

Publié dans Semi-conducteurs

Cette newsletter hebdomadaire est la première de l'année 2019 et retrace les principales informations à retenir de la semaine écoulée. Celle-ci a été marquée par le lancement de la première plate-forme européenne d’intelligence artificielle pilotée par Thales. Le projet AI4EU (Artificial Intelligence for European Union) porté par la Commission Européenne, vient d'être lancé. Il est financé par un budget de 20 millions d’euros.

Autre information importante : le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé une enveloppe de 620 millions d'euros visant à accélérer massivement le déploiement du très haut débit dans 17 territoires qui représentent au total plus d’un quart de la population française. Ces engagements contribuent à la généralisation du haut débit partout en France en 2020 et du très haut débit en 2022, portée par un investissement de quelque 3,3 milliards d'euros durant le quinquennat.

Au cours de la semaine passée, l'actualité a également été chargée dans le domaine de la défense : Florence Parly, ministre des Armées, s’est rendue à Palaiseau (Essonne) sur l’un des sites de l’Onera (Office national d’études et de recherches aérospatiales) pour annoncer un financement de 160 M€ pour les études et la recherche aérospatiales et la DGA a notifié 19 projets d'intelligence artificielle pour l’aviation de combat du futur.

A noter aussi la fourniture par Cree de tranches en carbure de silicium à STMicroelectronics pour un montant de 250 M$, la possible remise en cause par la Commission européenne du rapprochement entre Alstom et Siemens dans le domaine du ferroviaire, ainsi que le partenariat conclu entre NXP et Kalray  pour sécuriser et faibiliser les véhicules autonomes.

Publié dans Editos
Page 1 sur 9

Composants
Antennes Cornets en Impression 3D Elliptika Propose une gamme d'antennes cornets en impression 3D de la bande S à la bande Ka permettant [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter
24/09/2019 - 26/09/2019
Measurement World
24/09/2019 - 26/09/2019
Forum de l’électronique
24/09/2019 - 26/09/2019
SAE AeroTech
29/09/2019 - 04/10/2019
European Microwave Week
02/10/2019 - 03/10/2019
Intelligent Building Systems (IBS)
02/10/2019 - 03/10/2019
Smart City + Smart Grid
11/10/2019 -
Sport Santé Bien-être
18/11/2019 -
Medica 2019