Electroniques.biz

Ventes de photo-masques pour semi-conducteurs : 3,2 milliards de dollars en 2014

Rédigé par  mercredi, 15 avril 2015 09:01
Intel fabrique ses propres photo-masques. Intel fabrique ses propres photo-masques. Intel

Elles ont progressé de 3% par rapport à 2013. Pour 2016, l’organisme Semi prévoit des ventes à hauteur de 3,4 milliards de dollars.

En 2014, les ventes mondiales de photo-masques pour semi-conducteurs (masques pour lithographie) ont progressé de 3% par rapport à 2013, à 3,4 milliards de dollars, indique l’organisme Semi.

Le chiffre d’affaires de cette activité devrait croître de 4% en 2015 et 3% en 2016, selon Semi. En 2016, il atteindrait ainsi 3,4 milliards de dollars.

Les ventes de photo-masques ont représenté, en 2014, 13% de l’ensemble des ventes de matériaux destinés à la fabrication des semi-conducteurs. Elles se placent derrière les ventes silicium et les ventes de gaz utilisés par le semi-conducteur. Leur part diminue : elle était de 18% en 2003.

Et le marché captif de ces photo-masques (fabrication des masques par les fabricants de semi-conducteurs et les fondeurs de silicium comme IBM, Intel, Samsung, SMIC, TSMC …) a représenté, en 2014, 53% du total mondial (contre 49% en 2013 et 31% en 2003).

Le marché ouvert, qui correspond à l’autre partie du marché, est alimenté par des sociétés spécialisées dans la production de masques : Compugraphics, Dai Nippon Printing, Hoya, Toppan…

Ces données sont extraites du rapport « 2014 Photomask characterization summary ».


 

24 mai 2019
23 mai 2019
22 mai 2019
21 mai 2019
20 mai 2019

Embarqué
nouvelle carte porteuse SMARC 2.0 de Connect tech chez ADM21 Connect Tech complète sa gamme de cartes porteuse avec la nouvelle carte SMARC 2.0. Cette carte SMARC [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?
Pour toute question, merci de nous contacter