Electroniques.biz

Mémoires Dram : toujours en sous-offre en 2018

Rédigé par  mercredi, 11 octobre 2017 07:58
Wafer gravé en 7 nm chez Samsung. Wafer gravé en 7 nm chez Samsung. Samsung

La demande en mémoires Dram devrait encore dépasser l’offre, l’an prochain. D’où des prix toujours élevés, selon DRAMeXchange.

DRAMeXchange prévoit, en 2018, une progression de la demande en mémoires Dram (en nombre de bits) de 20,6% par rapport à 2017. Ce alors que la production augmenterait de 19,6%. La situation de sous-offre devrait donc perdurer avec pour conséquence un maintien de prix élevés.

En ce qui concerne la demande, DRAMeXchange note : « une augmentation du contenu mémoires des smartphones et une demande conséquente de la part des serveurs des data centers ».

En ce qui concerne l’offre, DRAMeXchange estime que les nouvelles usines prévues ne commenceront à produire en volume qu’en 2019. Compte-tenu qu’il faut environ 1 an pour la construction de telles usines, auquel il faut ajouter le temps nécessaire à l’installation et à la mise au point des matériels.

Parmi les trois fournisseurs majeurs de mémoires Dram, DRAMeXchange estime que les nouvelles usines de Samsung (construction prévue à Pyeongtaek, en Corée du Sud) et SK Hynix (construction prévue à Wuxi, en Chine) seront opérationnelles en 2019.

Il note aussi que le troisième, Micron, n’a pas encore fait part de programme d’extension de ses capacités de production.

 

18 juin 2018
17 juin 2018
15 juin 2018
14 juin 2018
13 juin 2018
12 juin 2018

Composants
Nouvelle génération de drivers LED - Série ELG Mean Well, notre partenaire, introduit sur le marché une nouvelle génération de drivers LED, la [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?
Pour toute question, merci de nous contacter
31/08/2018 - 05/09/2018
IFA 2018