Electroniques.biz

+14,6% pour la distribution européenne de semi-conducteurs industriels en 2017

Rédigé par  mardi, 13 février 2018 08:06
+14,6% pour la distribution européenne de semi-conducteurs industriels en 2017 DMASS

Au 4ème trimestre 2017, ce marché a progressé de 11,6% sur un an, atteignant 2,01 milliards d'euros, selon DMASS. Pour l’ensemble de 2017, il a représenté 8,5 milliards d’euros.

L’an passé, le marché européen de la distribution de semi-conducteurs industriels (hors composants pour PC) a progressé de 14,6% par rapport à 2016, à 8,5 milliards d’euros, selon DMASS (Distributors and Manufacturers Association of Semiconductor Specialists). Cet organisme rappelle qu’il représente quelque 80 à 85% du DTAM (Distribution Total Available Market) européen du semi-conducteur.

Cette hausse est due à une forte demande en provenance de tous les secteurs industriels, à une électronisation croissante des applications ainsi qu’à une augmentation des prix, elle-même conséquence d’une pénurie de composants. La progression des ventes a toutefois fléchi au quatrième trimestre : le marché n’a en effet progressé que de 11,6% à 2,01 milliards d’euros.

+20,8% pour les pays nordiques au 4ème trimestre

L’analyse par régions des résultats du quatrième trimestre 2017 révèle des croissances sur un an fortes dans les pays nordiques (+20,8% à 184 millions d’euros), dans les pays de l’Est (+12,4% à 316M€) et en Italie (+13,8% à 170M€).
L’Allemagne affiche, quant à elle, une croissance dans la moyenne européenne : +11,7% à 597M€. Pour les autres pays, DMASS annonce : +9,8% à 143M€ pour la France et +5,3% à 142M€ pour le Royaume-Uni. « Le glissement de l’Ouest vers l’Est continue. La part de l’Allemagne est ainsi passée de 34% dans le passé à 30% aujourd’hui », constate Georg Steinberger, le président de DMASS.

Au plan des produits, les plus fortes hausses ont été pour les composants de puissance (+23,9% à 209M€), les mémoires (+18% à 170M€) et les composants optoélectroniques (+14,5% à 211M€). DMASS annonce aussi des progressions de 9,9% pour les microcontrôleurs MOS (424M€), de 8,5% pour les circuits analogiques (571M€) et de 1% pour les réseaux logiques programmables (139M€).

Pour l’ensemble de 2017, les produits stars ont été les transistors FET et les microcontrôleurs haut de gamme, selon l’organisme.

 

21 novembre 2018
20 novembre 2018
19 novembre 2018
18 novembre 2018
16 novembre 2018

Composants
LED UV Toujours plus d’applications pour la LED UV Avec des performances qui ne cessent de s’améliorer [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?
Pour toute question, merci de nous contacter
22/11/2018 - 23/11/2018
Autonomic Méditerranée 2018
27/11/2018 - 27/11/2018
Automation Class Factory
28/11/2018 - 30/11/2018
Japan International Aerospace
04/12/2018 - 04/12/2018
Les Trophées du SPDEI