Electroniques.biz

La semaine dernière a été marquée par les toutes premières évaluations du marché des semi-conducteurs sur l'ensemble de l'année 2020. Après une baisse de 12% en 2019, les revenus mondiaux des entreprises de semi-conducteurs ont rebondi en 2020 pour atteindre 449,8 milliards de dollars, soit une augmentation de 7,3% par rapport à 2019, selon les résultats préliminaires publiés par Gartner. Intel a conservé sa position de premier fournisseur mondial de semi-conducteurs en termes de chiffre d'affaires en 2020, suivi de Samsung Electronics, SK hynix et Micron. Les revenus mondiaux des mémoires ont augmenté de 13,5 milliards de dollars en 2020, ce qui représente 44% de la croissance globale des revenus des semi-conducteurs en 2020. Mais pour les entreprises européennes, c'est une année peu reluisante qui vient de s'achever, car aucune d'entre elles ne figure désormais dans le top 10 du classement établi par Gartner.

La demande est si forte en ce début d'année 2021 qu'elle commence avec une pénurie de semi-conducteurs affectant le secteur de l'automobile. Les principaux fournisseurs de semi-conducteurs pour ce secteur estiment que la production automobile a rebondi plus rapidement que prévu à la suite de la pandémie, et qu'ils ont du mal à rattraper leur retard dans les livraisons. Ford, Toyota, Fiat Chrysler et Nissan ont annoncé qu'ils réduiraient la production de véhicules ce mois-ci en raison d'une pénurie de semi-conducteurs, confirmant ainsi les annonces d'autres constructeurs automobiles touchés par cette pénurie qui s'explique notamment par le rebond sensible de la demande de semi-conducteurs après la crise du Coronavirus. L'Allemand Volkswagen avait déclaré dès le mois dernier qu'il faisait face à une pénurie de semi-conducteurs.

A retenir également dans l'actualité de la semaine écoulée que la Commission européenne investit 20 M€ dans les composants électroniques à base de graphène, que la BEI accorde un prêt de 200 M€ à Eutelsat pour le satellite Konnect VHTS, et que le 4è programme d'investissements d'avenir sera doté de 20 milliards d'euros, 12,5 milliards d'euros du PIA 4 étant destinés aux marchés et technologies prioritaires, c'est-à-dire aux marchés les plus prometteurs où la France dispose de réelles capacités et mobilisant tous les leviers (financements, normes, réglementations, recherche, formation...).

Publié dans Editos

Les principaux fournisseurs de semi-conducteurs pour le secteur automobile estiment que la production automobile a rebondi plus rapidement que prévu à la suite de la pandémie, et qu'ils ont du mal à rattraper leur retard dans les livraisons.

Publié dans Conjoncture

Intel a conservé sa position de premier fournisseur mondial de semi-conducteurs en termes de chiffre d'affaires en 2020, suivi de Samsung Electronics, SK hynix et Micron. Les revenus mondiaux des mémoires ont augmenté de 13,5 milliards de dollars en 2020, ce qui représente 44% de la croissance globale des revenus des semi-conducteurs en 2020.

Publié dans Conjoncture

La semaine dernière a été marquée par la publication de chiffres encourageants pour l'industrie des semi-conducteurs malgré la pandémie. Les ventes mondiales de semi-conducteurs ont atteint 39,4 milliards de dollars en novembre 2020, en progression de 7% par rapport au mois de novembre 2019 et 1,1% par rapport à octobre 2020, selon le WSTS (World Semiconductor Trade Statistics). Les ventes sur trois mois (de septembre à novembre) ont pour leur part augmenté de 8,3% au niveau mondial par rapport aux trois mois précédents (de juin à août) et de 13,8% en Europe. Les ventes annuelles de 2020 sont en bonne voie pour dépasser considérablement celles de 2019, selon le WSTS.

Pour sa part, le cabinet d'études Omdia estime que les ventes de semi-conducteurs ont progressé de 10,8% au 3è trimestre par rapport au trimestre précédent, à plus de 120 milliards de dollars. Une forte croissance s'est produite sur tous les principaux marchés des applications de semi-conducteurs, selon Omdia. Le segment sans fil, qui représente 30% des revenus du marché des semi-conducteurs, a augmenté de 18,7% au 3è trimestre par rapport au trimestre précédent. La disponibilité croissante des smartphones 5G et la construction de nouvelles infrastructures 5G ont aussi contribué à stimuler la demande dans ce segment.

Dans l'actualité de ce début d'année, notons également qu'un indice de réparabilité est entré en vigueur pour les produits électroniques. L’indice de réparabilité est une note obligatoire à faire apparaître sur les produits au moment de leur achat. Cette mesure a été mise en place dès le 1er janvier 2021 dans le cadre de la loi anti-gaspillage promulguée le 10 février 2020, et porte sur plusieurs typologies d’appareils (smartphone, ordinateur portable, lave-linge, téléviseur, …). 

Il faut souligner plusieurs autres informations importantes pour le secteur de l'électronique. Opposé au rachat de Photonis par Teledyne, l'Etat voit en Lynred un acquéreur potentiel. Dans le même temps, Teledyne a annoncé le rachat de Flir pour 8 milliards de dollar, mettant ainsi la main sur un catalogue complet d'imageurs infrarouges et de systèmes de détection thermique. Par ailleurs, le spécialiste de l'ingénièrie Akka, fortement touché par la pandémie, a annoncé la luppression d’environ 900 emplois. Enfin, les Etats-Unis ont autorisé les incitations fédérales pour financer l'industrie des semi-conducteurs. Un rapport de la SIA a révélé que le financement fédéral de la recherche sur les semi-conducteurs génère un retour sur investissement exceptionnel pour les contribuables, chaque dollar supplémentaire investi ajoutant 16,50$ au produit intérieur brut américain.

Publié dans Editos

Une forte croissance s'est produite sur tous les principaux marchés des applications de semi-conducteurs. Le segment sans fil, qui représente 30% dees revenus du marché des semi-conducteurs, a augmenté de 18,7% au 3è trimestre par rapport au trimestre précédent. La disponibilité croissante des smartphones 5G et la construction de nouvelles infrastructures 5G ont contribué à stimuler la demande dans ce segment. 

Publié dans Conjoncture

Un rapport distinct de la SIA publié en juin a révélé que le financement fédéral de la recherche sur les semi-conducteurs génère un retour sur investissement exceptionnel pour les contribuables, chaque dollar supplémentaire investi ajoutant 16,50 $ au produit intérieur brut américain.

Publié dans Vie de la profession

Les ventes mondiales de semi-conducteurs ont augmenté de 1,1% en novembre par rapport au mois précédent et de 7% par rapport à la même période de l'année précédente. Les ventes annuelles de 2020 sont en bonne voie pour dépasser considérablement celles de 2019, selon le WSTS.

Publié dans Conjoncture

Selon l’organisation industrielle Semi, les ventes mondiales d'équipements de fabrication de semi-conducteurs devraient augmenter de 16% en 2020, s’établissant ainsi à 68,9 milliards de dollars au lieu de 59,6 milliards de dollars en 2019.

Publié dans Conjoncture

La semaine dernière a été marquée par l'alliance de 13 pays européens dont la France dans les semi-conducteurs. Alors que cette industrie constitue un enjeu de souveraineté face aux Etats-Unis et à l'Asie, l'Europe a pour objectif de réduire sa dépendance à travers cette initiative. Les 13 Etats signataires s'engagent à investir en commun dans les technologies avancées de semi-conducteurs "à travers toute la chaîne de valeur" avec l'appui de l'Union européenne, selon une déclaration commune publiée sous l'égide de la Commission européenne. Jusqu'à 20% des plans de relance européens, soit 145 milliards d'euros sur trois ans, pourraient ainsi être investis en commun dans la transition numérique, afin de renforcer la chaîne de valeur des semi-conducteurs.

Dans le cadre du "Green Deal" européen, la Commission européenne a par ailleurs annoncé une « stratégie de mobilité durable et intelligente ». L'Esia, l'Association européenne de l'industrie des semi-conducteurs a salué cette initiative visant à garantir que l'Europe se dote d'un secteur des transports adapté à une économie propre, numérique et moderne. Les entreprises européennes figurant parmi les principaux fournisseurs de semi-conducteurs automobiles avancés, elles proposent à l'Europe d'atteindre ses objectifs de mobilité, notamment grâce à leurs innovations, comme par exemple, la gestion moderne des batteries et les groupes motopropulseurs électriques, qui sont des piliers clés pour étendre l'autonomie des voitures électriques et hybrides.

En matière de conjoncture, le WSTS, l'organisme en charge des statistiques mondiales sur les semi-conducteurs, a annoncé que le  marché européen des semi-conducteurs a enregistré un sursaut de 6% en octobre par rapport au mois précédent à 3,214 milliards de dollars, mais la chute reste sévère sur les 10 premiers mois de l'année avec une baisse de 8,7% par rapport à la même période de 2019. Sur une base mondiale, les ventes de semi-conducteurs en octobre 2020 s'élevaient à 39,034 milliards de dollars, en hausse de 3,1% par rapport au mois précédent.

A retenir également dans l'actualité de la semaine écoulée que 37 projets ont été financés par l'AID (Agence de l'innovation de la défense) à hauteur de 10 M€ pour lutter contre la Covid-19 et que 20 start-up seront accompagnées pour faire émerger les champions français de la transition écologique.

 

Publié dans Editos

Les entreprises européennes figurent parmi les principaux fournisseurs de semi-conducteurs automobiles avancés. Les innovations basées sur les semi-conducteurs, comme par exemple, la gestion moderne des batteries et les groupes motopropulseurs électriques, sont des piliers clés pour étendre l'autonomie des voitures électriques et hybrides.

Publié dans Vie de la profession
Page 1 sur 31
20 janvier 2021
19 janvier 2021
18 janvier 2021
15 janvier 2021
14 janvier 2021

Composants
Antennes Cornets en Impression 3D Elliptika Propose une gamme d'antennes cornets en impression 3D de la bande S à la bande Ka permettant [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99
Pour toute question, merci de nous contacter