Imprimer cette page

Vincent Laflèche reconduit à la présidence du CEN

Rédigé par  vendredi, 17 août 2018 14:49
Vincent Laflèche, réélu président du CEN. Vincent Laflèche, réélu président du CEN.

Pour ce deuxième mandat, il aura en charge la gestion des conséquences du Brexit, la préservation du système de la nouvelle approche, le suivi du plan innovation, recherche et normalisation…

Lors de sa réunion du 21 juin 2018, l’assemblée générale du Comité européen de normalisation (CEN), l’organisme chargé de coordonner la création de normes volontaires dans tous les domaines, hors électrotechnologie, vient de réélire, pour un deuxième mandat, Vincent Laflèche à sa présidence.

Parmi les principaux enjeux qui rythmeront son mandat, on trouve la gestion des conséquences du Brexit et la préservation du système de la nouvelle approche. Ce mécanisme est à l’œuvre depuis 1985 pour cultiver une meilleure complémentarité des rôles entre les directives européennes, qui fixent des exigences essentielles pour la mise sur le marché des produits, et les normes volontaires, élaborées par les organismes de normalisation et qui proposent des moyens pour atteindre ces objectifs.

Les deux autres grands enjeux portent sur le suivi du plan innovation, recherche et normalisation et l’implication encore plus facile des experts (entreprises, administrations, associations de consommateurs, fédérations, etc.) en favorisant l’utilisation de systèmes IT communs et partagés par les organismes de normalisation nationaux, l’ISO, l’IEC et le CEN-Cenelec.

Diplômé de l’École polytechnique puis de l’École des Mines de Paris en 1987, Vincent Laflèche débute sa carrière au ministère de l’Environnement, notamment en tant que directeur au sein de la direction de la prévention des pollutions et des risques. Il est ensuite directeur général, puis administrateur de la société de conseil en environnement Ecobilan Italia.

De 2003 à 2013, Vincent Laflèche est directeur général adjoint, puis directeur général de l’Institut national de l’environnement industriel et des risques (Ineris). Dans le même temps, il s’engage dans le système français de normalisation en qualité de président de la commission de normalisation « évaluation des risques » (2006-2007), puis comme membre du conseil d’administration de l’Afnor (2012-2013).

En 2011, il devient également président du comité stratégique « environnement et responsabilité sociétale » de l’Afnor. De 2013 à septembre 2016, Vincent Laflèche est Pdg du service géologique national français, le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM). En plus d’être président du CEN, il est enfin directeur de Mines ParisTech depuis octobre 2016.