Electroniques.biz

Jacques Marouani

Silver Valley, le cluster de la Silver économie, dédié aux produits et solutions pour la qualité de vie et l'autonomie des séniors, lance la 17e édition de la Bourse Charles Foix qui récompense chaque année les meilleures innovations dans ce domaine.

Depuis deux ans, France et Allemagne, et plus récemment l’Espagne, ont un objectif ambitieux : doter leurs armées respectives d’un système de combat aérien de nouvelle génération. 

Le contrat du démonstrateur de l’avion de combat, composante essentielle du Scaf (Système de combat aérien du futur), vient d'etre signé par les ministres de la défense des pays parties prenantes dans ce projet (France, Allemagne et Espagne). Les premiers vols d’essai de ce démonstrateur sont prévus pour 2026. Ce sera une avancée majeure pour un projet de coopération européenne historique en matière de défense.

Depuis deux ans, France et Allemagne, et plus récemment l’Espagne, ont un objectif ambitieux : doter leurs armées respectives d’un système de combat aérien de nouvelle génération. Un système de combat qui comprend un avion de combat, des drones d’accompagnement, et un cloud de combat, « le système de systèmes » qui leur permet d’être connectés et d’interagir.

Ce projet est une coopération équitablement répartie entre chaque partie. La France salue la décision du Bundestag (le parlement allemand) la semaine dernière qui permet d’avancer vers la construction d’un démonstrateur de l'avion de combat qui sera au cœur du Scaf, en vue de premiers essais de vol en 2026 : un signal fort pour l’Europe de la défense.

Le Scaf est le résultat de l’expression d’un besoin militaire commun. Impératif opérationnel pour le combat aérien de la seconde moitié du 21è siècle, il permettra à la France de tenir son rang militaire et d’assumer ses ambitions stratégiques. Cet avion européen du futur sera par ailleurs un puissant levier d’intégration des armées de l’air européennes.

La mise en œuvre et le suivi de ces mesures seront coordonnés par la DGE (Direction générale des entreprises).

Cette acquisition permet à Kerlink de consolider son offre commerciale à destination des acteurs privés en proposant une offre ciblée de tracking (suivi d'objets) à l’intérieur des bâtiments, enrichissant les solutions de localisation réseau LoRaWAN existantes.

L’Etat s’engage aux côtés des collectivités locales pour achever la couverture du territoire par les réseaux de fibre optique jusqu’à l’abonné. 

La semaine dernière a été marquée par le premier bilan des répercussions de l'épidémie du Coronavirus sur l'industrie électronique. Celle-ci a pour effet d'interrompre ou de perturber la production dans les entreprises de fabrication électronique qui figurent parmi les plus grands acheteurs mondiaux de semi-conducteurs, notamment les entreprises de services de fabrication électronique (sous-traitants) et de conception (ODM). Aussi, le marché mondial sera confronté à de sérieux défis à l'approche du deuxième trimestre, estime le cabinet d'études Omdia.

Après un long silence, la Fieec a réagi aux répercussions de l'épidémie du Covid-19 sur l'industrie électronique française. « Les entreprises de nos secteurs industriels ont déployé dès les prémices de l’épidémie leurs plans de continuité de sorte qu'elles sont généralement parvenues à en contenir les effets jusqu'à aujourd'hui. Elles travaillent à anticiper un possible scenario de prolongation en mobilisant des sources alternatives ou encore en procédant à la reconfiguration du flux des commandes en coordination avec leurs clients », précise la Fédération.

A noter également dans l'actualité de la semaine écoulée, un plan de suppression d'emplois de 2362 postes d'ici 2021, dont 404 en France, chez Airbus Defence & Space, la confirmation du projet d'acquisition de Bombardier Transport par Alstom pour un montant compris entre 5,8 et 6,2 milliards d'euros, la collaboration entre STMicroelectronics et TSMC afin d’accélérer l’adoption des produits à base de nitrure de gallium, et l'avertissement d'Apple qui prévient qu'il n'atteindra pas ses objectifs pour le trimestre en cours en raison de l'épidémie de Coronavirus qui perturbe la production de ses produits. C’est la première fois en un quart de siècle qu'Apple diffuse une telle communication qui ne manquera pas d'ébranler toute l’industrie électronique. Toute la supply chain en subira les conséquences, notamment les fabricants de composants.

Autre mauvaise nouvelle pour l'industrie électronique dont elle est l'une des principales clientes, l'industrie automobile européenne commence l'année en berne avec botamment des ventes qui se sont effondrées pour Renault et PSA. Ce ne sera pas mieux en Chine où l'APC, l'association des constructeurs automobiles du pays, anticipe une chute de plus de 30% des volumes ce mois-ci avec l'expansion de l'épidémie de Coronavirus.

Le fonds Ardian avait reçu fin décembre plusieurs offres pour le rachat de Photonis et est en négociation depuis début février avec le groupe américain d'ingénierie et d'électronique Teledyne, a confirmé à l'AFP une source proche du dossier. 

Cette collaboration accélèrera le développement et le lancement sur le marché de solutions de puissance avancées en nitrure de gallium (GaN). Elle s’appuie sur l’expertise de ST sur le marché de l’automobile et le leadership de TSMC en tant que fondeur de semiconducteurs. Elle permettra d’améliorer l’efficacité en large bande pour un meilleur rendement énergétique des applications de conversion de puissance.

Les solutions de test d'Atos contribuent au projet de méga-constellation mené par OneWeb Satellites et appuyé par Atos. Ce projet consiste à mettre en orbite, sur une période donnée, plus de 650 satellites qui fourniront un accès internet haut débit à un prix abordable dans le monde entier.

Le Coronavirus interrompt la production dans les entreprises de fabrication électronique qui figurent parmi les plus grands acheteurs mondiaux de semi-conducteurs, notamment les entreprises de services de fabrication électronique (sous-traitants) et de conception (ODM). Aussi, le marché mondial sera confronté à de sérieux défis à l'approche du deuxième trimestre, estime le cabinet d'études Omdia.

27 mars 2020
26 mars 2020
25 mars 2020
24 mars 2020
23 mars 2020

Embarqué
KONTRON INTRODUIT UNE NOUVELLE FAMILLE DE MACRO-COMPOSANTS La société Kontron GmbH représentée en France par Steliau Technology introduit une nouvelle famille [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99
Pour toute question, merci de nous contacter
08/06/2020 - 12/06/2020
Eurosatory
23/06/2020 - 26/06/2020
Global Industrie - Midest