Electroniques.biz

Enova 2014 veut faire la part belle à l’industrie 4.0

Rédigé par  mercredi, 03 septembre 2014 09:38
Dédiée à la fabrication d’automates programmables, l’usine d’Amberg de Siemens utilise les solutions avancées de DEK et de Siplace. Sur ce site, le pourcentage de défauts en production est de l’ordre de 12 dpm (defects per million). Dédiée à la fabrication d’automates programmables, l’usine d’Amberg de Siemens utilise les solutions avancées de DEK et de Siplace. Sur ce site, le pourcentage de défauts en production est de l’ordre de 12 dpm (defects per million). ASM PT

Le GFIE animera un espace dédié à la présentation des technologies de l’usine connectée du futur.

Enova 2014 (Porte de Versailles - Paris, du 16 au 18 septembre prochain), salon des technologies en électronique, mesure, vision et optique, milite pour l’usine connectée du futur. Ainsi, le GFIE (Groupement des fournisseurs de l’industrie électronique) y animera un espace dédié à la présentation des technologies de l’usine connectée du futur.

« Nous souhaitons convaincre les industriels de franchir le cap en leur démontrant comment le concept de l’usine du futur va leur permettre de produire mieux et moins cher… C’est la seule option pour faire face à la concurrence des pays à faible coût de production et pour justifier l’achat du Made in France », souligne Stéphane Dupoux, vice-président du GFIE et président de Seica France.

« La généralisation de la robotisation et de l’automatisation permet de viser le 0 défaut mais pas seulement. Elle a aussi pour conséquence une réelle traçabilité des produits aux différentes étapes de production. Cela permet d’envisager un « carnet de santé » pour chaque produit et de détecter le problème à la source », indique M. Dupoux.

« Dans une usine connectée, le marquage laser permet de marquer un circuit imprimé dès le début. Avec une traçabilité des différentes étapes de production, il est possible de comprendre les défauts et anomalies qui ont conduit à un dysfonctionnement », explique le vice-président du GFIE. Il est même possible d’anticiper les problèmes.

Dans la pratique, il ne s’agit pas de passer à l’usine connectée d’un seul coup mais d’y aller par étapes en utilisant ce que proposent déjà les fabricants d’équipements de production et de test comme, par exemple, l’armoire intelligente de stockage des composants.

« L’animation sera constituée d’une zone de machines et d’écrans complétée par un espace de conférences », précise le communiqué des organisateurs d'Enova.
 

24 janvier 2020
23 janvier 2020

Composants
ZOOM SUR LE MODULE UBLOX ZED F9P ! Conçu dans un format compact, le module ZED-F9P est équipé de la nouvelle génération de chipset [...]
Pour communiquer sur vos produits,
al.rouaud@electroniques.biz - 01.53.90.17.15
Pour toute question, merci de nous contacter
29/01/2020 - 31/01/2020
ERTS 2020
05/02/2020 - 06/02/2020
European Advanced Technology Worshop on Micropackaging and Thermal Management
11/02/2020 - 14/02/2020
Integrated Systems Europe (ISE)
11/02/2020 - 16/02/2020
Singapore Airshow
11/02/2020 - 13/02/2020
Forum de l’électronique / Sepem Industries Grenoble
24/02/2020 - 27/02/2020
MWC Barcelona 2020
25/02/2020 - 27/02/2020
Embedded World
12/03/2020 - 14/03/2020
ExpoDental
17/03/2020 - 18/03/2020
Naidex 2020