Imprimer cette page

Un projet de sécurisation des passeports électroniques reçoit le prix Catrene 2015

Rédigé par  vendredi, 04 décembre 2015 13:46
Les chefs de projet de NewP@ss, Jean-Pierre Tual (à gauche) et Michael Guerassimo (à droite) de Gemalto, ont reçu le Prix de l'Innovation Catrene 2015 remis par Norbert Lehner, vice-président de Catrene (au milieu). Les chefs de projet de NewP@ss, Jean-Pierre Tual (à gauche) et Michael Guerassimo (à droite) de Gemalto, ont reçu le Prix de l'Innovation Catrene 2015 remis par Norbert Lehner, vice-président de Catrene (au milieu). Simon Pugh Photographie

Avec l'augmentation des fraudes, un accent particulier a été mis sur les aspects de sécurité et de confidentialité avec le développement de nouveaux protocoles de cryptographie.

Le projet NewP@ss, plate-forme de sécurisation pour les 3è et 4è génération de passeport électronique, a reçu, le 1er décembre, le prix de l’innovation Catrene 2015, lors du Forum européen de la nanoélectronique, à Berlin. Développé au sein de Catrene, il a été achevé en juin 2015.

Les prochaines générations de passeport électronique sont actuellement en discussion à l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI). Elles pourraient être utilisables en tant que document de voyage approuvé au niveau européen et international, et également être utilisé pour héberger des applications de services électroniques dédiés, à la fois pour les organisations gouvernementales et privées (en tant que supports de cartes d’embarquement, ou de services proposés par les compagnies aériennes...). Ces nouvelles fonctionnalités, permettant une lecture plus rapide et intégrant plus de sécurité, faciliteront la vie des citoyens, lors de voyages à l'étranger, et à chaque fois que l’utilisateur aura besoin d’accéder à des services électroniques publics ou privés.

Au regard de la vitesse, ces plates-formes de passeports sécurisés disposent de fonctions NFC (communications en champs proches) 16 fois plus rapides que celles la génération de passeports actuels. La vitesse de lecture facilitera l'expérience du voyageur pendant les opérations de passage des frontières.

Concernant la sécurité, la plate-forme NewP@ss a atteint le plus haut niveau de sécurité requis pour les opérations de contrôle aux frontières. Des microcontrôleurs sécurisés ont été développés pour des performances maximales en matière de sécurité. Avec l'augmentation des fraudes, un accent particulier a été mis sur les aspects de sécurité et de confidentialité avec le développement de nouveaux protocoles de cryptographie (comme SAC ou EACv2.1).

Les passeports électroniques 3G développés dans le cadre projet sont désormais disponibles et seront distribués sur le marché à partir de cette année. Une version 4G sera ensuite proposée à partir de 2018. La technologie de protocole de communication sans contact VHBR (« Very High Bit Rate ») a été utilisée. Elle sera amélioré dans les prochaines années et sera mis en œuvre dans les smartphones et les tablettes. Tous les protocoles cryptographiques seront réutilisés et améliorés dans d'autres documents électroniques tels que les cartes d’identité électroniques ou les cartes de séjour.

Sur le même sujet