Electroniques.biz

Les autorités italiennes condamnent Apple et Samsung pour obsolescence programmée

Rédigé par  jeudi, 25 octobre 2018 11:42
Les autorités italiennes condamnent Apple et Samsung pour obsolescence programmée

En France, le parquet de Paris a également ouvert une enquête en janvier sur Apple, soupçonnée «d'obsolescence programmée» et de «tromperie» à la suite de la plainte de l'association «Halte à l'obsolescence programmée (HOP)», l'accusant de réduire volontairement les performances et la durée de vie de ses iPhone.

L'autorité italienne en charge de la concurrence a infligéune amende de 10 millions d'euros à Apple et de 5 millions d'euros à Samsung pour leur politique "d'obsolescence programmée". De nombreuses enquêtes ont été ouvertes dans le monde contre ces deux groupes, mais l'antitrust italien semble être la première institution à avoir franchi le pas et à avoir prononcé une sanction.

« Les sociétés du groupe Apple et du groupe Samsung ont mis en oeuvre des pratiques commerciales malhonnêtes », a conclu dans un communiqué l'autorité italienne à l'issue de son enquête. Des mises à jour de logiciels sur des téléphones Apple et Samsung « ont provoqué de graves dysfonctionnements et réduit de manière significative les prestations, accélérant de cette manière la substitution de ces derniers », précise ce dernier.

En France, le parquet de Paris a également ouvert une enquête en janvier sur Apple, soupçonnée d'« obsolescence programmée » et de « tromperie » à la suite de la plainte accusant le géant américain de réduire volontairement les performances et la durée de vie de ses iPhone pour en accélérer le remplacement.

« Après la condamnation d'Apple par les autorités italiennes pour obsolescence programmée, j'attends qu'en France l'enquête engagée sur ce fondement se termine dans les meilleurs délais et que le procureur puisse poursuivre Apple », a déclaré Me Emile Meunier, avocat de l'association française « Halte à l'obsolescence programmée (HOP) », qui a porté plainte en France contre Apple.

"Cette sanction d'Apple pour "pratiques commerciales malhonnêtes" est une très bonne nouvelles pour les millions de consommateurs lésés à travers la planète. Elle démontre qu'Apple a mal intentionnellement ralenti ses iPhone à l'aide d'une mise à jour. En France cette pratique peut être condamnée pénalement sur le fondement du délit d'obsolescence programmée. Une enquête est ouverte depuis bientôt un an. Elle doit maintenant se terminer et donner lui à des poursuites. Après la condamnation par les autorités italiennes, on comprendrait mal que les autorités judiciaires françaises n'agissent pas", ajoute-t-il dans un communiqué adressé à la presse.

 

 

18 décembre 2018
17 décembre 2018
16 décembre 2018
15 décembre 2018
14 décembre 2018
13 décembre 2018

Embarqué
nouvelle carte porteuse SMARC 2.0 de Connect tech chez ADM21 Connect Tech complète sa gamme de cartes porteuse avec la nouvelle carte SMARC 2.0. Cette carte SMARC [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?
Pour toute question, merci de nous contacter
08/01/2019 - 11/01/2019
Consumer Electronics Show (CES)
29/01/2019 - 01/02/2019
IoT Evolution Expo
01/02/2019 - 03/02/2019
Salon des formations et métiers aéronautiques 2019
04/02/2019 - 04/02/2019
Smart Building Conference