Electroniques.biz

Véhicule autonome : Business France et Bpifrance lancent la sixième édition d’Ubimobility

Rédigé par  mercredi, 27 mai 2020 14:24
Véhicule autonome : Business France et Bpifrance lancent la sixième édition d’Ubimobility

Plusieurs stratégies de déploiement du véhicule autonome se dessinent aujourd’hui, ouvrant différentes opportunités de marché. Le programme « Ubimobility » anticipe ces opportunités en sélectionnant pour cette 6è édition des sociétés qui répondent à ces futurs besoins.

Sept entreprises ont été sélectionnées par un jury d’experts basés aux Etats-Unis pour participer au programme d’accélération « Ubimobility ». Les entrepreneurs lauréats participeront au second semestre 2020 à un programme intensif de rendez-vous avec des décisionnaires clefs de Detroit, berceau de l’industrie automobile américaine, et de San Francisco, capitale mondiale des technologies numériques.

A travers « Ubimobility », ces entreprises bénéficient d’un accompagnement personnalisé de neuf mois par Business France et Bpifrance, leur permettant de se développer plus efficacement sur le marché américain. Les lauréats rencontreront les acteurs majeurs du véhicule autonome à Détroit et la Silicon Valley tels que Ford, Magna, Nvidia, Aptiv, Valeo Amérique du Nord, GM ou encore FCA et le BCG. Egalement, les nouveaux entrants du marché tels que Byton ou Zoox mais aussi des capital-risqueurs.

La crise sanitaire du Covid 19 a fortement impacté l’industrie automobile au mois de mars et avril 2020. Néanmoins, on constate d’ores et déjà une reprise des ventes à compter de ce mois de mai (les deux premières semaines de mai annoncent seulement une baisse de 26% des ventes par rapport aux prévisions, contre 59% fin mars, selon JD Power) qui s’explique par des offres financières très avantageuses des constructeurs comme des prêts à taux zéro, des échéanciers de paiement, le faible coût des carburants (-34% par rapport à la même période en 2019), l’inquiétude sur l’utilisation des moyens de transport publics, et par conséquent l’usage de la voiture particulière pourrait être privilégié par les consommateurs/

Une étude réalisée par la place de marché automobile « CarGurus » sur l’impact du Covid 19 et ses effets sur les comportements d’achats, révèle que 90% des répondants souhaitent se faire plaisir à la réouverture des commerces et que cela se traduit pour 42% par l’achat d’un véhicule.

Par ailleurs, les robots-taxis auront probablement plus d’attrait aujourd’hui, en cette période de distanciation sociale. Lyft en partenariat avec Aptiv avait d’ailleurs proposé des courses en robot-taxi durant le CES 2020.

Concernant la livraison des biens, les véhicules autonomes ne sont pas en reste. Pour la livraison sans contact, durant la crise sanitaire, les navettes de Navya (Alumni Ubimobility) ont été utilisées pour la livraison de matériels médicaux dans plusieurs villes américaines.

Waymo vient d’annoncer une nouvelle levée de fonds de 750 millions de dollars, ce qui porte à 3 milliards de dollars le montant total levé depuis mars 2020. Son P-dg, John Krafcik, a déclaré que « la pandémie avait souligné à quel point la technologie entièrement autonome pouvait fournir des services de mobilité et de livraison personnels sûrs et hygiéniques ».

Lancé en 2015, « Ubimobility » a déjà permis d’accompagner 40 entreprises françaises outre-Atlantique dont 10 alumni ont levé 187 millions d’euros en l’espace de cinq éditions. 22 alumni sont aujourd’hui implantés aux Etats-Unis et 4 y sont en cours d’implantation, preuve de l’efficacité du programme.

L’Amérique du nord est le premier marché mondial pour les véhicules autonomes. Cette zone concentre à elle seule près de la moitié des investissements mondiaux (48%) grâce notamment à la présence de la majorité des leaders mondiaux (Waymo, GM, Ford, Uber, Lyft, …).

Plusieurs stratégies de déploiement du véhicule autonome se dessinent aujourd’hui, ouvrant différentes opportunités de marché. Le programme « Ubimobility » anticipe ces opportunités en sélectionnant pour cette 6è édition des sociétés qui répondent à ces futurs besoins : gestion de grandes quantités de données de manière sécurisée avec Heex technologies, optimisation énergétique avec Kipsum, gestion à distance des véhicules autonomes (de livraison) par la télé-opération avec Lextan, navigation de haute précision en toutes circonstances avec iXblue, analyse continue de l’environnement et du véhicule avec Irider, technologie d'imagerie automobile avec Stampyt, redéfinition de l’expérience utilisateur avec Epicnpoc.

Près de 80 milliards de dollars ont été investis dans le développement des différentes technologies du véhicule autonome entre 2014 et 2017. Ce chiffre serait amené à doubler sur la période 2018 à 2022 pour atteindre les 160 milliards de dollars, selon Frost & Sullivan. Aux Etats-Unis, au moins 4% des véhicules vendus en 2025 seront des véhicules autonomes selon Boston Consulting Group (BCG) – c’est plus que la part de véhicule électrique vendus en France en 2019 (1,93%). D’après les prévisions du BCG, les véhicules autonomes pourraient représenter jusqu’à 8 % des ventes mondiales en 2030 et de 7 à 14 % en Europe (automatisation de niveaux 4 et 5).

En septembre 2019, un fonds de plus de 60 millions de dollars a été alloué à 8 projets dans 7 états américains par le département des transports afin de tester l’intégration des véhicules autonomes au réseau de transport existant en adressant notamment les questions liés à la sécurité des personnes, la confidentialité des données ; et un meilleur partenariat des acteurs publiques et privés.

« Le marché du véhicule autonome, qui se développe principalement aux Etats-Unis, est, aujourd’hui plus que jamais, en plein boom et offre des perspectives de croissance très importantes. La France et ses entreprises à la pointe de l’innovation ne manquent pas de ressources ni d’atouts pour prendre une part active dans cette révolution technologique. Ainsi, Ubimobility est une occasion unique pour les pépites tricolores de pouvoir rencontrer les acteurs majeurs du secteur sur le sol américain, d’appréhender l’écosystème sur place (incubateurs, constructeurs, équipementiers, labos…) et de présenter les meilleures technologies françaises », indique Frédéric Rossi, directeur général export de Business France.

« Avec la crise que le monde traverse aujourd’hui, le secteur du véhicule autonome montre son efficacité et renforce son attractivité. Grâce au programme Ubimobility, nous souhaitons accélérer la croissance et le développement à l’international de nos pépites françaises en leur donnant tous les moyens de découvrir les dernières innovations technologiques du secteur. Nous leur offrons une occasion unique de s’enrichir de rencontres d’exception avec les leaders dans leur domaine au travers d’une mission d’immersion sur mesure conjuguée à 9 mois d’accompagnement personnalisé », ajoute Pedro Novo, Directeur exécutif Export de Bpifrance.

23 novembre 2020
22 novembre 2020
20 novembre 2020
19 novembre 2020
18 novembre 2020
17 novembre 2020

Embarqué
Adm21: système  GPU + COM Express de type 7 ConnectTech Connect Tech annonce la sortie de son nouveau système embarqué GPU Type 7 + COM Express. Ce système [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99
Pour toute question, merci de nous contacter
01/12/2020 - 03/12/2020
Aeromart
10/01/2021 - 15/01/2021
European Microwave Week