Electroniques.biz

A l'issue du CSF, la filière s'engage sur 3 priorités : transition environnementale, souveraineté et résilience du pays

Rédigé par  vendredi, 05 mars 2021 11:55
A l'issue du CSF, la filière s'engage sur 3 priorités : transition environnementale, souveraineté et résilience du pays Soitec

La filière électronique s'engage sur la stratégie d’accélération électronique 2021-2025 et le nouveau PIEEC sur l’électronique et la connectivité ; les coopérations avec les filières aval, notamment la filière automobile et la filière aéronautique ; la stratégie d’accélération « Intelligence Artificielle » 2021-2025 ; le plan d’attractivité de la filière électronique ; la poursuite des actions essentielles menées en faveur de la résilience de la filière.

A l’occasion de la réunion du Comité stratégique de filière (CSF) Industries électroniques, présidée par Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargé de l’Industrie, et de la signature de l’avenant au contrat stratégique, la filière électronique s’est dotée de nouvelles ambitions majeures pour valoriser l’excellence et le rayonnement de ses industries, en réponses aux enjeux numériques et environnementaux de l’industrie du futur.

Le CSF a dressé un bilan très positif des actions mises en oeuvre autour des 6 axes prioritaires du contrat de filière signé en mars 2019. Plan Nano 2022 et Projet d’intérêt européen commun (PIEEC) nanoélectronique pour l’innovation et la recherche, développement de l’intelligence artificielle embarquée, industrie électronique durable du futur, numérisation de la supply chain, lancement d’un engagement de développement de l’emploi et des compétences (Edec), plan de relance export de l’électronique,… qui sont autant d’accomplissements concrets et qui témoignent de la vitalité et du rôle essentiel de la filière électronique sur toute la chaine de valeurs (fabricants, sous-traitants et distributeurs) dans un contexte de crise sanitaire et de concurrence internationale accrue

Pour y faire face, le CSF - qui représente en France 15 milliards d’euros de chiffre d’affaires, 80000 emplois directs et 170000 emplois indirects - s’est engagé sur de nouvelles priorités majeures aux côtés des pouvoirs publics. Au-delà de l’actualisation des axes prioritaires du contrat, trois nouveaux axes structurants liés aux enjeux prioritaires du plan France Relance ont été ajoutés, autour de la contribution à la transition environnementale, la souveraineté, la résilience, et la cohésion, et sur les relations de coopération entre l’écosystème électronique français et les filières aval partenaires.

Parmi les concrétisations attendues, la filière s'engage sur la stratégie d’accélération électronique 2021-2025 et le nouveau PIEEC sur l’électronique et la connectivité ; les coopérations avec les filières aval, notamment la filière automobile (en électronique de puissance) ou la filière aéronautique (au sujet de lamise en oeuvre des conclusions de la mission conjointe sur le contrôle des exportations) ; la stratégie d’accélération « Intelligence Artificielle » 2021-2025 ; le plan d’attractivité de la filière électronique ; la poursuite des actions essentielles menées en faveur de la résilience de la filière.

Une ambition renforcée pour les industries électroniques

C'est ainsi une ambition renforcée pour les industries électroniques qui est affirmée à travers la mise à jour du contrat stratégique de filière. Les trois nouveaux axes structurants liés aux enjeux prioritaires du plan France Relance se traduiront par le lancement de nouveaux projets d’innovation au service des transitions numérique et énergétique : l’électronique de puissance pour améliorer les rendements du véhicule électrique et les technologies d’intelligence artificielle embarquée et frugale en ressources ; une mobilisation renforcée de la filière et de l’Etat en faveur de la souveraineté technologique et industrielle de l’Europe, par un soutien aux implantations industrielles, à la création de filières d’avenir souveraines et au développement des compétences clés ; une coopération renforcée pour réaliser le fort potentiel d’emploi dans la filière et favoriser un recrutement plus inclusif (attractivité des jeunes et des publics en reconversion/insertion, plan égalité femmes-hommes, hybridation des formations avec les filières partenaires).

L’Etat et la filière travaillent désormais à la construction d’une stratégie d’accélération électronique qui sera déployée dès 2021 dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir (PIA4). Cette stratégie pluriannuelle se donne pour objectif de consolider les positions de force de la France en microélectronique et électronique professionnelle, d’accroitre son indépendance dans des catégories de produits critiques pour la souveraineté, et d’accompagner la filière dans sa croissance en développant la formation initiale et continue.

Outre la construction d’un nouveau projet important d’intérêt européen commun (PIIEC) sur l’électronique et la connectivité, figure une autre grande action soutenue par l'Etat : la stratégie nationale pour l’Intelligence artificielle qui sera complétée par plusieurs mesures de soutien adaptées au domaine de l’intelligence artificielle embarquée dont notamment un appel à projets pour accompagner le développement d’une offre industrielle de composants et de systèmes électroniques pour l’IA embarquée. Les applications pourront notamment s’intégrer dans les besoins de la transition écologique ou des applications souveraines françaises. Enfin, un appel à projets en soutien à la maturation des technologies électroniques de rupture est également prévu.

Agnès Pannier-Runacher a déclaré à l’issue de cette réunion : « La crise sanitaire et ses répercussions économiques ont éclairé d’une lumière crue les conséquences du laisser-faire et du manque d’investissements qui ont trop longtemps prévalus dans des domaines critiques comme l’électronique. Notre ambition pour l’électronique repose sur deux piliers : la maîtrise technologique pour garantir notre souveraineté, et le développement d’un marché porteur, générateur de valeur ajoutée et d’emplois. Pour cela, nous investissons pour reprendre en main notre destin et construire la France de 2030 ».
 

22 avril 2021
21 avril 2021
20 avril 2021
19 avril 2021
18 avril 2021

Composants
Barrette de diode laser pulsée de haute puissance Adaptées pour des conditions d’utilisation critiques grâce à leur dissipation thermique et une [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99
Pour toute question, merci de nous contacter
04/05/2021 - 06/05/2021
SMTconnect
04/05/2021 - 06/05/2021
PCIM Europe
01/06/2021 - 03/06/2021
JEC World 2021
28/06/2021 - 01/07/2021
MWC Barcelona