Electroniques.biz

La semaine dernière a été marquée par la publication de bons résultats pour le marché français des semi-conducteurs au premier trimestre 2020. Selon Acsiel Alliance Electronique, le marché français a crû de 6%, à 468 millions d’euros, par rapport au trimestre précédent, soit une performance comparable à celle publiée récemment par le WSTS pour l’ensemble du marché européen. Le marché français s’est très bien tenu dans l’ensemble au premier trimestre malgré l’apparition de signes de faiblesse en mars dus à la crise du Covid-19. Les effets délétères du brutal ralentissement économique mondial ne manqueront pas de peser sur les résultats du deuxième trimestre, en France comme partout ailleurs, mais il existe des fondamentaux solides pour bénéficier de la reprise qui suivra.

Cette crise du Covid-19 a touché de plein fouet le secteur de l'automobile, ce qui a poussé Renault à annoncer un plan de réduction de coûts de plus de 2 milliards d'euros sur 3 ans avec la suppression de près de 4600 postes en France auxquels s’ajouterait la réduction de plus de 10000 autres postes dans le reste du monde. Pour sauver la filière automobile française si critique pour nos emplois et notre économie, le gouvernement a décidé d'un soutien massivement amplifié. Il agira avec un seul objectif : produire en France les véhicules propres de demain pour rester une grande nation de l’automobile, indique le dossier de presse le nouveau plan de soutien pour l'automobile "pour une industrie verte et compétitive".

Autre secteur durement touché : le secteur des terminaux électroniques dans son ensemble. Gartner prévoit une baisse de 13,6% des livraisons de PC, tablettes et smartphones dans le monde en 2020 en raison de l'impact du Coronavirus. Cependant, le recours au télétravail aura sauvé le marché des PC d'un effondrement plus important.

A retenir également dans l'actualité de la semaine écoulée, le projet Promise qui vise à améliorer la compétitivité et l'autonomie de l'industrie spatiale européenne. Il développe une bibliothèque de blocs conçus et testés pour les micropuces des satellites afin de réduire d'un tiers le délai de production. C'est la première initiative de cette envergure dans ce secteur, avec la participation d’entreprises en Espagne, en Grèce, en France, en Belgique, au Portugal et en Finlande. Mené par Thales Alenia Space, il permettra la création de satellites 100% européens.

Enfin, concernant l'actualité des entreprises, il faut noter que Jaguar Network, filiale d'Iliad, rend disponible gratuitement sa plate-forme IoT, que Kalray a obtenu un prêt de 5 millions d'euros garanti par l'Etat et que Dracula Technologies a levé 2,2 M€ pour pré-industrialiser sa technologie d'alimentation des objets connectés.

Publié dans Editos

Au total, ce plan représentera plus de huit milliards d’euros d’aides, d’investissements et de prêts. Il a été étroitement coordonné avec la plate-forme automobile. Il donne un cap clair pour l’industrie automobile française : devenir dans les 10 prochaines années une des premières industries productrices et consommatrices de véhicules propres au monde.

Publié dans Vie de la profession

La nouvelle entité fonctionnera en tant que société de semi-conducteurs sans usine et fournisseur de solutions technologiques. Elle se concentrera sur la recherche et le développement de processeurs d'application pour les systèmes d'assistance à la conduite autonomes (ADAS) et sur les puces interactives vocales pour les cockpits intelligents.

Publié dans Vie des entreprises

« L'industrie automobile française a trop délocalisé », a déclaré le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, lors d'une interview sur BFM Business.

Publié dans Vie de la profession

La semaine dernière a été marquée par de nouvelles prévisions et statistiques sur le marché des semi-conducteurs. Après correction de ses estimations antérieures, Omdia estime que le marché mondial des semi-conducteurs hors mémoires devrait baisser de 5% en 2020, selon son rapport "Omdia Application Market Forecast Tool" (AMFT). Le segment des mémoires inclus, les revenus mondiaux pour l'ensemble du marché des semi-conducteurs devraient totaliser 439,3 milliards de dollars en 2020, en hausse de 2,5% par rapport à 2019, estime ce cabinet d'études.

Sur un plan plus factuel, les ventes européennes de semi-conducteurs ont augmenté de 5,7% au premier trimestre 2020 par rapport au trimestre précédent pour atteindre 10,172 milliards de dollars, selon les statistiques du WSTS (World Semiconductor Trade Statistics). Exprimées en euros, les ventes européennes de semi-conducteurs se sont élevées à 3,077 milliards d'euros en mars 2020, en hausse de 4,1% par rapport au mois précédent et en hausse de 1,8% par rapport au même mois en 2019. Le chiffre d'affaires total du premier trimestre s'est élevé à 9,231 milliards d'euros, en hausse de 6,2% par rapport au précédent. trimestre.

A noter également dans l'actualité de la semaine écoulée, la faillite de Wave Computing et de sa filiale MIPS, le rachat de Moovit par Intel pour 900 M$, des prises de commandes en baisse de 15% pour Thalès au premier trimestre 2020 et une réduction des investissements de 60% opérée par Safran.

Autre effet de la crise du Coronavirus, le marché français de l'automobile s'est effondré de 88,8% en avril, mais dans le même temps, une première méga-fusion a eu lieu depuis l'émergence de cette crise avec la fusion de O2 et de Virgin Media qui donne naissance à un géant des télécoms au Royaume-Uni.

Publié dans Editos

Sur les quatre premiers mois de l'année, les immatriculations de voitures particulières neuves reculent de 48% à 385 676 unités.

Publié dans Conjoncture

La semaine dernière a été marquée par une reprise perceptible de l'activité économique, avec notamment un redémarrage des usines automobiles françaises. Renault a annoncé la reprise de sa production automobile en France, au lendemain d'une réouverture d'usine chez Toyota, confirmant le redémarrage progressif du secteur après plus d'un mois de pause forcée en raison de l'épidémie de Covid-19. Quant au groupe PSA, il a indiqué être prêt également, mais il attend la réouverture des concessions afin d'éviter d'accumuler des stocks coûteux. 

Les publications de résultats en pleine crise du Covid-19 ont eu lieu comme prévu. STMicroelectronics a fait état d'un chiffre d'affaires de 2,23 milliards de dollars au premier trimestre 2020, en hausse annuelle de 7,5%, pour un bénéfice net de 192M$ (+7,9%). Pour le deuxième trimestre 2020, la société espère un chiffre d'affaires avoisinant les 2 milliards de dollars (contre 2,173 milliards de dollars un an plus tôt), ses ventes étant logiquement impactées par la chûte du marché de l'automobile et par des difficultés logistiques liées à la pandémie. A retenir également une nette croissance du chiffre d'affaires de Soitec au cours de son exercice 2019-2020. Il a atteint 204 M€ au 4è trimestre de l'exercice fiscal 2019-2020, en hausse de 45% par rapport au 4è trimestre 2018-2019, et 598 M€ pour l'ensemble de l'exercice, en hausse de 35%.

La recherche de solutions pour contrer l'épidémie du Covid-19 s'est poursuivie avec plusieurs annonces intéressantes la semaine passée. Le CEA a conçu deux dispositifs d’assistance respiratoire d’urgence et les a mis à la disposition des industriels. Quant à Ludovic Le Moan, P-dg de Sigfox, il a mis en garde contre Google et Apple et a prôné l'utilisation d'un bracelet indépendant du smartphone plutôt qu'une application de tracking. D'autres solutions avaient été proposées précédemment par divers industriels et rien n'est exclu, indiquent les pouvoirs publics. Parmi elles, citons celle défendue par l'opérateur Orange qui fournit les données de géolocalisation anonymisées de ses abonnés à l'Inserm, et s'est associé à cinq sociétés françaises (Dassault Systèmes, Capgemini, Sopra Steria, SIA Partners et Accenture) pour concevoir une application de tracking qui fonctionne en Bluetooth. Cette solution serait déjà prête à être testée et plusieurs régions auraient été démarchées en ce sens.

Publié dans Editos

Les usines de Toyota, de Renault et de PSA se préparent à un redémarrage de la production.

Publié dans Vie de la profession

La nouvelle SMU SourceMeter de Tektronix délivre des impulsions de courant de 10 à 500 μs de largeur, sans qu'il ne soit nécessaire d’adapter manuellement la sortie à l'impédance du DUT.

Publié dans Mesure

La semaine dernière a été marquée par la publication par Gartner du billan 2019 et des perspectives 2020 sur le marché mondial des semi-conducteurs. En raison de l'impact du Coronavirus sur l'offre et la demande de semi-conducteurs, le chiffre d'affaires mondial des semi-conducteurs devrait diminuer de 0,9% en 2020, selon le cabinet d'études. Il s'agit d'une baisse par rapport aux prévisions du trimestre précédent qui envisageait 12,5% de croissance cette année. Intel a repris la première place sur le marché mondial des semi-conducteurs; Samsung est passé à la deuxième place. Les revenus mondiaux de semi-conducteurs ont totalisé 419,1 milliards de dollars en 2019, en baisse de 12% par rapport à 2018, selon les résultats définitifs compilés par Gartner.

Parmi les conséquences de la crise du Coronavirus, il faut également noter la multiplication des incidents sur les délais de paiements.  Lors de la semaine du 30 mars, ceux-ci ont triplé par rapport à la même période en 2019 pour atteindre un montant d’environ 270 millions d’euros. Outre la crise Covid-19, cette accumulation d’incidents à l’échéance de fin mars s’explique aussi par la volonté de certaines entreprises de retenir de la trésorerie en ne payant pas leurs fournisseurs dans des temps raisonnables. Ainsi, le nombre de sollicitations et de médiations adressées au Médiateur des entreprises chaque semaine a été multiplié par 10.

Compte tenu de l’absence de visibilité sur l’évolution sanitaire et socio-économique de la pandémie liée au coronavirus Covid-19, les organisateurs de plusieurs salons reportés, dans un premier temps, entre fin mai et début juillet, viennent de prendre de nouvelles décisions, parfois drastiques. C’est ainsi que GL Events Exhibitions vient d’annoncer l’annulation pure et simple de l’édition 2020 de Global Industrie Paris.

De nombreuses autres conséquences ou initiatives qui découlent de la crise actuelle ont été évoquées la semaine dernière, Delta Dore a lancé un plan d’aide à la reprise destiné aux professionnels du bâtiment avec des formations gratuites,  Airbus a a réduit ses cadences de production d'un tiers et les acteurs de l'automobile ont sollicité une entrevue auprès de la présidente de la Commission européenne, Ursula Van der Leyen, à l'un des vice-présidents exécutifs ou à d'autres commissaires en charge du secteur automobile afin de préparer une stratégie de sortie de crise.

 

Publié dans Editos
Page 1 sur 57
2 juin 2020
29 mai 2020
28 mai 2020
27 mai 2020
26 mai 2020
25 mai 2020
24 mai 2020
20 mai 2020

Composants
Connect Core 6 UL - Digi Elaboré sur le processeur d'application NXP i.MX6UL, le Connect Core 6 UL est le moteur de communication [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99
Pour toute question, merci de nous contacter
Pas d'événement