Electroniques.biz

Cet outil sanitaire de lutte contre la Covid-19 permet de prévenir immédiatement un individu s'il a été à proximité d’une personne testée positive au Covid-19, même si ce dernier ne la connait pas. Cette alerte permet de s'isoler, de consulter son médecin et, le cas échéant, avoir accès à un test. 

Publié dans Vie de la profession

La semaine dernière a été marquée par la publication de bons résultats pour le marché français des semi-conducteurs au premier trimestre 2020. Selon Acsiel Alliance Electronique, le marché français a crû de 6%, à 468 millions d’euros, par rapport au trimestre précédent, soit une performance comparable à celle publiée récemment par le WSTS pour l’ensemble du marché européen. Le marché français s’est très bien tenu dans l’ensemble au premier trimestre malgré l’apparition de signes de faiblesse en mars dus à la crise du Covid-19. Les effets délétères du brutal ralentissement économique mondial ne manqueront pas de peser sur les résultats du deuxième trimestre, en France comme partout ailleurs, mais il existe des fondamentaux solides pour bénéficier de la reprise qui suivra.

Cette crise du Covid-19 a touché de plein fouet le secteur de l'automobile, ce qui a poussé Renault à annoncer un plan de réduction de coûts de plus de 2 milliards d'euros sur 3 ans avec la suppression de près de 4600 postes en France auxquels s’ajouterait la réduction de plus de 10000 autres postes dans le reste du monde. Pour sauver la filière automobile française si critique pour nos emplois et notre économie, le gouvernement a décidé d'un soutien massivement amplifié. Il agira avec un seul objectif : produire en France les véhicules propres de demain pour rester une grande nation de l’automobile, indique le dossier de presse le nouveau plan de soutien pour l'automobile "pour une industrie verte et compétitive".

Autre secteur durement touché : le secteur des terminaux électroniques dans son ensemble. Gartner prévoit une baisse de 13,6% des livraisons de PC, tablettes et smartphones dans le monde en 2020 en raison de l'impact du Coronavirus. Cependant, le recours au télétravail aura sauvé le marché des PC d'un effondrement plus important.

A retenir également dans l'actualité de la semaine écoulée, le projet Promise qui vise à améliorer la compétitivité et l'autonomie de l'industrie spatiale européenne. Il développe une bibliothèque de blocs conçus et testés pour les micropuces des satellites afin de réduire d'un tiers le délai de production. C'est la première initiative de cette envergure dans ce secteur, avec la participation d’entreprises en Espagne, en Grèce, en France, en Belgique, au Portugal et en Finlande. Mené par Thales Alenia Space, il permettra la création de satellites 100% européens.

Enfin, concernant l'actualité des entreprises, il faut noter que Jaguar Network, filiale d'Iliad, rend disponible gratuitement sa plate-forme IoT, que Kalray a obtenu un prêt de 5 millions d'euros garanti par l'Etat et que Dracula Technologies a levé 2,2 M€ pour pré-industrialiser sa technologie d'alimentation des objets connectés.

Publié dans Editos

A peine adoptée, l'application StopCovid pourrait s'avérer inefficace si l'on en croît les retours d'autres pays ayant expérimenté des applications équivalentes basées elles aussi sur la technologie Bluetooth. Aussi, d'autres alternatives sont évoquées, notamment une application basée sur l'intelligence artificielle qui protègera d'avantage les données personnelles et sera plus efficace, estime Simon Mowbray, P-dg de la société AEC.

Publié dans Vie de la profession

Le Conseil scientifique considère que les outils numériques permettant d’améliorer l’efficacité du contrôle sanitaire doivent être déployés en France, en concertation avec les institutions européennes et les pays européens si cela est possible.

Publié dans Vie de la profession

La semaine dernière a été marquée par l'annonce d'une série de propositions pour un plan de relance industriel de la filière électrique et électronique pour tenter de se relever de la crise du Covid-19. Un document complet proposé par la Fieec et les 28 syndicats professionnels qui la composent devraient bientôt suivre afin de donner le détail de ces propositions dont nous présentons les grandes thématiques dans cette newsletter.

Pour tenter de remédier à l'absence de salon physique en raison de la pandémie liée au Covid-19, GL events Exhibitions a, quant à lui, décidé de lancer un évènement numérique baptisé Global Industrie Connect. Il se se déroulera du 30 juin au 3 juillet 2020. Depuis son ordinateur ou l’application mobile, exposants et visiteurs pourront participer à des présentations et des webinaires thématiques, ainsi qu’à des business meetings, au travers de rendez-vous en visioconférence.

Autre salon victime de la pandémie liée au Covid-19, l’édition 2020 de l’European Microwave Week (EuMW), qui devait se tenir du 13 au 18 septembre prochain à Utrecht (Pays-Bas), est repoussée à l’année prochaine, vient d’annoncer l’organisateur Horizon House.

Enfin, notons que la communauté element14 a lancé un concours de conception pour lutter contre le Covid-19. La compétition est ouverte jusqu'au 15 juin 2020. Baptisé « Fighting Germs », ce concours consiste à inciter les concepteurs et ingénieurs d’element14 à trouver des solutions innovantes pour lutter contre les germes afin de ralentir la propagation de la pandémie.
 

Publié dans Editos

La Fieec fera douze propositions jugées essentielles à l’accompagnement de la sortie de crise du Covid-19 et plaide pour une véritable renaissance industrielle. 

Publié dans Vie de la profession

L’application mobile devant servir à tracer les cas de Covid-19 pour tenter d’enrayer la propagation de l’épidémie entrera « dès la semaine prochaine en phase de test », annonce Cédric O, le secrétaire d’Etat au Numérique.

Publié dans Vie de la profession

Les perturbations liées au Covid-19 ont causé un impact de 7% sur la baisse des prises de commandes. En valeur, cet impact est estimé à environ 190 M€, dont environ 80 M€ liés aux activités d’aéronautique civil et environ 110 M€ liés aux autres activités. Corrigé de cet impact, les commandes sont en baisse d’environ 8%, reflétant la volatilité naturelle des signatures de grands contrats.

Publié dans Vie des entreprises

Le groupe prévoit une "adaptation de ses effectifs" ; une actualisation à la baisse des programmes d'achats en ligne ; une réduction des investissements ("Capex") de près de 60% et une baisse de 30% des dépenses de R&D par rapport à 2019 ; une réduction des coûts opérationnels ("Opex") de plus de 20% par rapport à 2019.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par les déclarations de deux dirigeants de grands groupes concernant la situation économique et ses retombées dues à la crise du Covod-19. Dans un courrier qu'il a fait parvenir à l’ensemble de ses salariés, vendredi 24 avril, le président exécutif d'Airbus, estime que la survie du groupe est en danger. Un aveu qui sonne comme une alerte non seulement pour les salariés de l'entreprise, mais aussi pour l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement, notamment pour les centaines de sous-traitants présents en France.

Quant à Jean-Marc Chéry, P-dg de STMicroelectronics, il a défendu le maintien de l'activité à Crolles : "Si on avait fermé l’usine de Crolles à la mi-mars pour la rouvrir à la mi-mai comme certains le demandaient, cela nous aurait coûté 600 millions de dollars sans compter les pénalités qu’auraient exigées des clients pour non livraison de produits", a-t-il déclaré dans un entretien accordé à L’Usine Nouvelle.

Outre de nouvelles recherches et de nouveaux développements pour contrer le Covid-19 (solution d’autotest de dépistage sur smartphone développée par Sanofi et Luminostics, solution de décontamination en intérieur de Delta-Drone, éclairage Led intelligent permettant de lutter contre le Covid-19 dans les bâtiments professionnels proposé par EAS Solutions, développement d'un respirateur artificiel soutenu par le ministère des Armées), il faut également noter le partenariat entre Huawei et STMicroelectronics. L'objectif des deux entreprises est de co-concevoir des puces pour mobiles et pour l'automobile afin de permettre à la société chinoise de se protéger contre un probable durcissement des restrictions américaines à l'exportation.

Enfin, dans l'actualité des entreprises, il faut retenir l'achat de Showa Optronics par Kyocera, le lancement d'un site internet dédié à l'innovation par Murata et la mise en liquidation judiciaire de la start-up Wistiki spécialisée dans les porte-clés connectés.

Publié dans Editos
Page 1 sur 3
3 juin 2020
2 juin 2020
29 mai 2020
28 mai 2020
27 mai 2020
26 mai 2020
25 mai 2020

Composants
Diodes Laser Continues Nos diodes laser CW offrent modularité sur une large plage spectrale. Disponibles de 405 nm à 1610 [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99
Pour toute question, merci de nous contacter
Pas d'événement