Electroniques.biz

La semaine dernière a été marquée par l'annonce de la collaboration entre la filière automobile et la filière électronique dans le but de mobiliser une véritable "équipe de France" de l’électronique de puissance, avec l'ambition de créer un leadership français sur ces technologies. La plateforme automobile (PFA) et la filière électronique ont achevé la première semaine de l’électronique de puissance qui s’est tenue du 6 au 10 juillet 2020 : 6 webinaires et un demi-millier d’acteurs ont été mobilisés sur l’ensemble de la semaine et 23 projets ont été présentés, tous de très bon niveau.

Sur le plan conjoncturel, le WSTS a présenté ses prévisions pour l'ensemble de l'année 2020 et pour l'année 2021 : les ventes mondiales devraient croître de 3,3% cette année à 426 milliards de dollars en 2020 (contre 412,3 milliards de dollars en 2019) et de 6,2% l'année prochaine. Mais avec des disparités géographiques : le WSTS prévoit cette année une croissance dans les Amériques (+12,8%) et en Asie-Pacifique (+2,6%), tandis que des baisses sont prévues pour les ventes en Europe (-4,1%) et au Japon (-4,4%).

A noter également le changement de président à la Fieec (Fédération des industries électriques, électroniques et de communications) qui a élu Laurent Tardif, Pdg de la région Europe du sud du groupe Prysmian, à sa présidence pour un mandat de 3 ans. Il succède à Gilles Schnepp, président du Conseil de surveillance de Legrand, qui est élu président d’honneur de la fédération.

Il faut également retenir, dans l'actualité de la semaine écoulée, qu'Alstom est prêt à céder son site de production de Reichshoffen pour acquérir Bombardier Transport, ce qui fait partie de ses engagements vis-à-vis de la Commission européenne au regard de la réglementation sur les concentrations.

Autres informations importantes : le redémarrage de Oneweb après la propositon formulée par le gouvernement anglais et l'opérateur de téléphonie Bharti qui se sont engagés à financer l'opération à hauteur d'un milliard de dollars, l'accord Soitec-Qualcomm pour la fourniture de substrats POI dédiés à la 5G, la levée de fonds d'un montant de 6,55 milliards de dollars opérée en bourse par Smic en prévision de l'expansion de ses activités, et enfin, plusieurs acquisitions, dont le rachat par Synaptics de l'activité de connectivité IoT sans fil de Broadcom, l'acquisition de la start-up eSoftThings, experte dans l’IoT et l’intelligence artificielle, par Lacroix Group, et enfin, la finalisation du rachat d'Osram par ams et l'achat de Intempora par dSpace.

Cette newsletter hebdomadaire est la dernière de la saison. Nous vous souhaitons de bonnes vacances et nous vous donnons rendez-vous à partir du 18 août pour l'actualité quotidienne et le 24 août pour la prochaine newsletter hebdomadaire.

Publié dans Editos

L’enjeu, pour les deux filières, est de mobiliser une véritable équipe de France de l’électronique de puissance, avec pour ambition de créer un leadership français sur ces technologies. 

Publié dans Vie de la profession

La Fieec recommande aux entreprises en difficulté sur le paiement de leurs échéances d'utiliser tous les moyens et services mis en place par les pouvoirs publics, afin de ne pas pénaliser les autres acteurs de leur filière. 

Publié dans Vie de la profession

Il a vocation à être le portail de référence de l'industrie électronique française.

Publié dans Vie de la profession

La semaine dernière a été marquée par le refus de l'offre de Broadcom par Qualcomm, mais Broadcom a d'ores et déjà envisagé la possibilité d'augmenter son offre, y compris par un financement par l'emprunt, selon certaines sources. La première proposition s'élevait à 103 milliards de dollars.

A retenir également dans l'actualité de la semaine passée, la réception des représentants de la filière française de la microélectronique à l’Elysée. Ils ont défendu le futur plan européen sur la microélectronique et ont demandé à l’Etat français d’engager son soutien financier à la dizaine d’industriels français qui comptent y participer. L’Allemagne s'est déjà engagée depuis le début de l'année à hauteur de 1 milliard d’euros. Les industriels français réclament de l’Etat français un engagement comparable.

Deux accords impliquant Huawei ont également été annoncés : avec le groupe PSA dans la voiture connectée et avec Gemalto dans les modules NarrowBand(NB)-IoT durables et de basse consommation. Enfin, notons le lancement d’un fonds d’investissement pour les PME de la Défense et le placement en redressement judiciaire du sous-traitant SN Roux.

Publié dans Editos
15 juillet 2020
10 juillet 2020
9 juillet 2020
8 juillet 2020
7 juillet 2020
6 juillet 2020
5 juillet 2020

Composants
Antennes Cornets en Impression 3D Elliptika Propose une gamme d'antennes cornets en impression 3D de la bande S à la bande Ka permettant [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99
Pour toute question, merci de nous contacter
03/09/2020 - 04/09/2020
Sido
09/09/2020 - 10/09/2020
Rencontres électronique imprimée
23/09/2020 - 24/09/2020
IoT World + MtoM Embedded
23/09/2020 - 24/09/2020
RF & Microwave
29/09/2020 - 01/10/2020
Forum de l'électronique/Sepem Industries
03/11/2020 - 04/11/2020
IBS (Intelligent Building Systems)