Electroniques.biz

Porté par STMicroelectronics (France) et Infineon Technologies (Allemagne), autour d’un consortium de 14 partenaires industriels et académiques européens, ce projet débutera en avril 2020 et durera trois ans. Son objectif : développer un processus automatisé opérationnel pour diagnostiquer et prévenir les défaillances et défauts de composants électroniques.

Publié dans Vie de la profession

Le projet toulousain Aniti (Artificial and natural intelligence Toulouse institute) rassemble plus de 200 chercheurs issus de 33 laboratoires de recherche et une trentaine d’entreprises.

Publié dans Vie de la profession

Ce projet collaboratif d’innovation stratégique regroupe des industriels de premier plan de l’automobile, l’aérospatial et la défense dont Renault-Nissan-Mitsubishi, MBDA et Safran, des sociétés françaises innovantes en forte croissance, des laboratoires de recherche de référence dont le CEA et l’Inria. Un financement de 11,7 M€ a été obtenu pour ce projet dans le cadre du Programme d'investissements d’avenir (PIA) opéré par Bpifrance.

Publié dans Vie de la profession

La semaine dernière a été marquée par la publication du bilan de l'activité du Gifas (Groupement de l'industrie française aéronautique, spatiale, de défense et de sécurité) pour l'année passée. « 2017 a été, une nouvelle fois, une année record pour la filière aéronautique et spatiale, avec une progression du chiffre d’affaires à 64 milliards d'euros (+6% à périmètre constant) avec une très forte composante exportation de 44 milliards d'euros (+6%) - un nouveau record - qui représente 85% du chiffre d’affaires consolidé. Le secteur civil représente 76% du chiffre d’affaires », a confié Eric Trappier, président du Gifas , lors de la présentation des résultats.

A noter également la sélection et le lancement du projet européen IoT4Industry dédié à l'industrie du futur. Des démonstrateurs grandeur nature intégrant l’IoT, le big data, l’intelligence artificielle et la cybersécurité dans les outils et moyens de production d’entreprises industrielles européennes souhaitant numériser leurs processus.à l’échelle européenne sont prévus dans le cadre de ce projet de R&D. Il est piloté par le pôle de compétitivité SCS (Solutions communicantes sécurisées) en cohérence avec les programmes « Industrie du Futur » et « French Fab ». Ce projet est financé par la Commission européenne à hauteur de près de 5 millions d’euros dans le cadre de l’appel Horizon 2020 Innosup 1.

L'usine du futur était également l'un des thèmes phares de Global Industrie, salon qui s'est tenu fin mars à Paris. Le sous-traitant Micronique, entre autres, affirme qu'il a déjà franchi le pas. Il y a exposé une ligne d’assemblage de cartes électroniques dotée de robots : cobot Yumi d’ABB et véhicules intelligents autonomes pour le transfert « inter-machines » des circuits imprimés et des cartes.

Les autres informations touchant les entreprises concernent une levée de fonds gigantesque dans le domaine de la reconnaissance faciale opérée le chinois SenseTime, lequel a réuni 600 M$ pour développer des solutions d'analyse visuelle ; des acquisitions en série pour Trescal dans plusieurs pays, un investissement de 10 millions d’euros pour Flex dans son usine hongroise, et l'implication de Mersen dans la start-up Caly Technologies qui opère dans les semi-conducteurs SiC.

Publié dans Editos

La semaine dernière a été marquée par la publication de la 2è édition du baromètre Acsiel. La tendance à fin mars reste en ligne avec celle observée fin 2016, à savoir haussière pour le test et la mesure, ainsi que pour la production de circuits imprimés en France, reflets de la bonne santé du marché aéronautique et militaire, fortement demandeur pour ces deux catégories de produits.

A retenir également le lancement d'un grand projet qui rassemble les grands noms de l'électronique européenne portant sur la numérisation des chaines de production et la gestion des stocks. Baptisé Productive4.0 et conduit par Infineon, il est destiné à améliorer l'efficacité industrielle européenne grâce aux technologies numériques. Ce projet rassemble une centaine de partenaires (dont BMW, Bosch, Philips, Thales, NXP Semiconductor, STMicroelectronics, SAP, ABB, Volvo ou encore Ericsson) et des instituts de recherche et de développement comme le Fraunhofer, l'Institut de technologie de Karlsruhe et l'Université technique de Dresde.

Autre événement important, car il traduit une tendance des constructeurs automobile à considérer l'électronique et les logiciels embarqués comme une activité stratégique, l’acquisition de l'activité de R&D française d’Intel spécialisée dans les logiciels embarqués, la connectivité et la création de services clients. Cette activité représente plus de 400 salariés avec deux sites situés à Toulouse et à Sophia Antipolis.

A signaler également dans l'actualité de la semaine passée, la remise des « Trophées de l'innovation » 2017 par STmicroelectronics à des entreprises partenaires, le bilan 2016 de l'Arcep qui montre des investissements records consacrés au déploiement des réseaux à très haut débit, fixes et mobiles, et une levée de fonds de 10 M€ pour la start-up I-Ten qui lui permettra notamment de développer de nouvelles générations de micro-batteries.

Publié dans Editos

SystemX, l'Institut de recherche technologique (IRT) d'Ile-de-France dédié à l’ingénierie numérique des systèmes du futur, a lancé en mars le projet SVA (Simulation pour la sécurité du véhicule autonome).

Publié dans Vie de la profession

Le projet Eureka Thor, colabellisé par les clusters Catrene (nanoélectronique) et Euripides² (développement, intégration et fabrication de l’électronique professionnelle), va ouvrir le marché des composants sur substrat en carbure de silicium à de nouvelles applications, en particulier dans l'automobile, l'aéronautique et la santé.

Publié dans Vie de la profession

La pertinence stratégique du programme Guépard, coordonné par Soitec, vient d'être confirmée. Dédié à la mise au point d’une nouvelle génération de cellules solaires à très haute efficacité, ce programme a été sélectionné au titre des Investissements d’Avenir. L’autorisation de financement que vient de notifier la Commission européenne permettra à Soitec de bénéficier d’une aide publique de 21,3 millions d’euros.

Publié dans Vie des entreprises
17 janvier 2020
16 janvier 2020
15 janvier 2020
14 janvier 2020
13 janvier 2020

Embarqué
KONTRON INTRODUIT UNE NOUVELLE FAMILLE DE MACRO-COMPOSANTS La société Kontron GmbH représentée en France par Steliau Technology introduit une nouvelle famille [...]
Pour communiquer sur vos produits,
al.rouaud@electroniques.biz - 01.53.90.17.15
Pour toute question, merci de nous contacter
29/01/2020 - 31/01/2020
ERTS 2020
05/02/2020 - 06/02/2020
European Advanced Technology Worshop on Micropackaging and Thermal Management
11/02/2020 - 14/02/2020
Integrated Systems Europe (ISE)
11/02/2020 - 16/02/2020
Singapore Airshow
11/02/2020 - 13/02/2020
Forum de l’électronique / Sepem Industries Grenoble
24/02/2020 - 27/02/2020
MWC Barcelona 2020
25/02/2020 - 27/02/2020
Embedded World
12/03/2020 - 14/03/2020
ExpoDental
17/03/2020 - 18/03/2020
Naidex 2020