Electroniques.biz

La semaine dernière a été marquée par plusieurs rumeurs de regroupements en semi-conducteurs. Selon Bloomberg, Maxim et Analog Devices pourraient fusionner, tandis que SanDisk et Fairchild chercheraient des repreneurs, cela sur fond de dégradation de la conjoncture. En effet, Gartner est le premier cabinet d'études à estimer que les ventes de semi-conducteurs dans le monde pourraient diminuer de 0,8% en 2015 à 337,8 milliards de dollars. Si cette prévision se confirmait, comme les statistiques du WSTS sur les huit premiers mois tendent à le faire penser, il s'agirait de la première baisse des revenus sur ce marché depuis 2012.

A l'inverse, le marché de l'automobile est en bonne forme avec une hausse des ventes de voitures en Europe de 9,8% en septembre, selon l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA). De plus, si la Bourse a très fortement sanctionné Volskwagen entraînant dans son sillage d'autres constructeurs, le scandale déclenché par la tricherie sur les tests anti-pollution ne semble pas avoir affecté les performances commerciales des marques du groupe allemand.

L'actualité a également vu des avancées remarquables sur le plan des applications de l'électronique. ZIV, société du groupe CG, spécialisée dans les réseaux intelligents de haute, moyenne et basse tension et qui est l’une des six entreprises sélectionnées par ERDF pour fabriquer les compteurs Linky, a annoncé qu'elle débutera sa production en janvier 2016. Elle s'appuiera sur Cofidur pour la fabrication des cartes électroniques, à Laval.

Colas a présenté « Wattway », un revêtement routier photovoltaïque qui permettra d’alimenter l’éclairage public, les enseignes lumineuses, les tramways, mais aussi les logements, les bureaux. Par exemple, 20 m² de chaussée Wattway suffiront à approvisionner un foyer en électricité (hors chauffage), et, grâce à 1 km linéaire de route équipée de dalles « Wattway », il sera possible d’éclairer une ville de 5000 habitants.

A noter aussi qu'un appel à projets « Industrie du futur », doté de 100 M€, vient d'être lancé par les pouvoirs publics. Il vise la constitution d’un savoir-faire de haut niveau, notamment en termes de robotique, automatisation, fabrication additive, matériaux composites, numérisation de la chaîne de valeur ou encore réalité augmentée.

Enfin, au niveau européen, le commissaire européen à la Recherche, Carlos Moedas, a annoncé 16 milliards d'euros d’investissements dans la recherche et l’innovation lors des deux prochaines années.

Publié dans Editos

La semaine dernière a été marquée par le lancement de l'initiative européenne Ecsel doté d'un budget de 5 milliards d'euros afin de stimuler les capacités de conception et de fabrication européennes en matière d'électronique. Le premier appel à propositions s'élèvera à 270 millions d’euros d’aide publique.

Toujours au plan européen, l’alliance du français Nexter et de l'allemand KMW ouvre la voie à un groupe de technologie de défense fort d’un chiffre d’affaires annuel approchant 2 milliards d'euros, d’un carnet de commandes d’environ 6 milliards d'euros et d’un effectif de plus de 6000 salariés.

Notons également dans l'actualité de la semaine passée, la décision d'Orange de renoncer au rachat Bouygues Telecom, laissant la voie libre à d'autres opérateurs français ou étrangers, le ralliement de 30 nouvelles sociétés dont plusieurs constructeurs automobiles à la plate-forme logicielle Android Auto annoncée par Google en janvier dernier, ainsi que la bonne santé du marché des semi-conducteurs européens dont la progression avoisine 10% en 5 mois. En toute logique, cela devrait également déboucher sur un accroissement de la production de nouveaux systèmes électroniques, confirmation à attendre pour cet automne...

En attendant, nous vous souhaitons de bonnes vacances. Cette newletter hebdomadaire est en effet la dernière de la saison. Nous vous donnons rendez-vous le 25 août pour un premier aperçu de l'actualité survenue après le 15 août... avant de retrouver, comme chaque année, l'ensemble des évènements de l'été dans une newsletter qui leur sera spécialement consacrée.

Publié dans Editos

La France a reculé dans sa participation aux projets européens lors du 7è PCRDT qui vient de s'achever : les participants français ont obtenu seulement 11,6% du total du budget alloué quand elle contribue au budget de l'Union européenne à hauteur de 16,4%. Pour un euro investi par la France, les acteurs français en reçoivent 0,7 au lieu de 0,8 au cours du 6e PCRDT. Le lancement du nouveau programme Horizon 2020 est une bonne occasion de se ressaisir !

Publié dans Vie de la profession

Les équipementiers Alstom, Ansaldo STS, Bombardier, Siemens, Thales et CAF, ainsi que les gestionnaires d'infrastructures Trafikverket et Network Rail, ont déjà confirmé qu'ils contribueraient chacun à hauteur d'au moins 30 millions d'euros à l'initiative Shift2Rail.

Publié dans Vie de la profession

Dans ce numéro 7 de notre newsletter Premium, nous présentons deux projets de recherche prometteurs dans le domaine de la nanoélectronique, qui viennent d'être primés par Catrene et Eniac, à Barcelone, dans le cadre du forum européen de la nanoélectronique. Le premier porte sur des amplificateurs de puissance plus économes en énergie pour les communications mobiles, le second a pour thème l'intégration de systèmes multipuces. Nous présentons également une société française qui a développé des lunettes 3D à usage grand public, récompensée par Cap'Tronic. En termes d'opportunités de marchés, ce sont cette semaine la Silver Economy et la vidéosurveillance qui sont mises à l'honneur. L'actualité récente met également en valeur le transfert de la recherche vers les PME grâce à un tout récent appel à projets dans le cadre d'un nouveau dispositif basptisé "Carnot filière" pour un budget global de 120 millions d'euros.

Publié dans Editos

Le projet Panama ("Power amplifier and antennas for mobile applications") a été récompensé par le prix de l'innovation Catrene 2013, lors du forum européen de la nanoélectronique qui s'est tenu les 27 et 28 novembre à Barcelone, pour sa contribution dans un grand nombre d'applications clés liées aux communications mobiles.

Publié dans Vie de la profession

40 partenaires de 9 pays étaient engagés dans ce projet d'un coût total de 36,1 millions d'euros qui s'est terminé en juin 2013. Il a reçu a reçu le prix de l'innovation Eniac 2013, lors du forum européen de la nanoélectronique qui a eu lieu les 27 et 28 novembre, à Barcelone.

Publié dans Vie de la profession

Au cours des trois prochaines années, 26 partenaires de cinq pays européens vont mener des recherches sur les capteurs environnementaux et les réseaux de capteurs pour proposer des solutions énergétiques plus efficaces.

Sous la direction d'Infineon Technologies, le projet de recherche "capteurs environnementaux pour l'efficacité énergétique" (ESEE) aidera à réduire davantage la consommation d'énergie avec des capteurs connectés de façon transparente pour les systèmes de gestion de l'énergie dans les bâtiments ou les cabines d'avion.

ESEE est soutenu par l'Union européenne à travers l'entreprise commune Eniac, ainsi que par des fonds nationaux et régionaux des pays participants. Entre autres, le ministère fédéral allemand de l'Éducation et de la Recherche (BMBF) soutient le projet ESEE dans le cadre de son programme «I"Technologie de l'information et de la communication 2020".

Le projet ESEE vise à développer des systèmes de capteurs connectés et innovants pour détecter, par exemple, la qualité de l’air dans les systèmes de gestion des bâtiments modernes. Le développement de systèmes de capteurs connectés basse consommation à base de semiconducteurs pour la détection de paramètres environnementaux (CO2, CO, humidité) sera notamment privilégié.

Le potentiel d’économies d’énergie grâce à ces réseaux de capteurs en combinaison avec les solutions de gestion de la qualité de l’air serait de jusqu’à 30% dans les bâtiments et de 5% dans les cabines d’avions. Des extensions des résultats de ce programme pour le contrôle de la qualité de l’air dans d’autres espaces confinés, tels les véhicules électriques sont également envisagées.

Le programme ESEE, qui a démarré en avril 2013 doit se terminer en mars 2016. Son budget est de 27 millions d'euros. Près de la moitié du budget total est financé par les partenaires du projet du consortium et le coût restant est financé par les autorités nationales des pays participants, Finlande, France , Allemagne , Pays-Bas et Espagne, avec le soutien de l'entreprise commune Eniac.

Plus d'informations ici.

 

Publié dans Vie de la profession

La semaine dernière a été marquée par des informations qui font état de l'imminence d'un plan de réduction d'effectif chez EADS, lequel toucherait 20 % des effectifs de sa division Défense et Espace, soit 8 000 personnes. Bien que ce chiffre n'ait pas encore été confirmé officiellement, ce plan de restructuration, qui devrait être détaillée d'ici quelques jours, ne constitue pas une réelle surprise, puisque le Pdg du groupe EADS, Tom Enders, a lui-même déclaré dans la presse allemande que le groupe "ne pourrait pas éviter de nouvelles réductions des coûts et des effectifs".

Autre évènement important à venir très prochainement : le lancement du programme de l'Union européenne en matière d'innovation et de R&D technologique. Ce dernier vient en effet d'être adopté par le Parlement européen. Il sera doté de 80 milliards d'euros sur sept ans. Les États membres doivent désormais donner leur approbation finale avant les premiers appels à propositions prévus le 11 décembre.

Enfin, après les compteurs électriques communicants Linky, la France est sur le point de lancer le déploiement de compteurs de gaz communicants Gazpar. C'est ce qu'a annoncé GrDF lors du Salon des Maires qui se tenait la semaine passée à Paris. Ce déploiement débutera par 4 régions représentatives de l’ensemble du territoire : la Haute-Normandie, la Bretagne, l’Ile-de-France et la région Rhône-Alpes. Puis, à l’issue de cette étape, il sera déployé, de 2017 à 2022, sur l’ensemble des régions françaises auprès de 11 millions de clients, pour un investissement global d'un milliard d'euros

Publié dans Editos

Le prochain programme de l'Union européenne en matière d'innovation et de R&D technologique, vient d'être adopté par le Parlement européen. Il sera doté de 80 milliards d'euros sur sept ans. Les États membres de l'Union européenne doivent désormais donner leur approbation finale avant les premiers appels à propositions prévus le 11 décembre.

Publié dans Vie de la profession
20 septembre 2019
19 septembre 2019
18 septembre 2019
17 septembre 2019
16 septembre 2019

Composants
Connect Core 6 UL - Digi Elaboré sur le processeur d'application NXP i.MX6UL, le Connect Core 6 UL est le moteur de communication [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?
Pour toute question, merci de nous contacter
24/09/2019 - 26/09/2019
Forum de l’électronique
24/09/2019 - 26/09/2019
SAE AeroTech
24/09/2019 - 26/09/2019
Measurement World
29/09/2019 - 04/10/2019
European Microwave Week
02/10/2019 - 03/10/2019
Intelligent Building Systems (IBS)
02/10/2019 - 03/10/2019
Smart City + Smart Grid
11/10/2019 -
Sport Santé Bien-être
12/11/2019 - 15/11/2019
Productronica
12/11/2019 - 15/11/2019
Semicon Europa
18/11/2019 -
Medica 2019