Imprimer cette page
Vie des entreprises > Logiciels enfouis

Naissance d'Atego, issu de la fusion d'Artisan et Aonix

Rédigé par  vendredi, 22 janvier 2010 12:52
En décidant de fusionner, le franco-américain Aonix et l'anglais Artisan forment avec Atego un acteur important sur le marché des outils de développement pour applications critiques.
La société anglaise Artisan, connue pour ses outils de modélisation pour applications critiques, notamment à base d'UML, et Aonix, très implanté en France, fournisseur d'environnements logiciels dédiés à l'écriture de codes critiques embarqués temps réel en Java et en Ada, ont décidé de fusionner pour donner naissance à la société Atego.
La complémentarité des deux sociétés au niveau géographique va permettre à Atego d'avoir une présence mondiale. En effet, Artisan, dont le siège social est en Angleterre, posséde une filiale aux États Unis qui va être renforcée par les équipes d'Aonix présentes sur ce continent. En Europe, Aonix a une forte présence sur le sol français et Artisan, grâce au rachat en novembre dernier du fournisseur d'outils et de services pour l'automobile Extessy (dont le constructeur allemand VW détient 20% des parts), bénéficie d'une présence forte en Allemagne. L'ensemble devrait compter environ 140 personnes, avec des bureaux équilibrés en termes de personnels entre les différents pays (40 basées en Angleterre, 40 en Allemagne, 30 en France et entre 30 et 40 aux Etats Unis).

James Cambrell, ex p-dg d'Artisan, devient Président exécutif d'Atego en charge de la stratégie et des futures opérations de fusion/acquisition et Pierre Cesarini, ex p-dg d'Aonix, devient le CEO d'Atego, responsable de l'ensemble des opérations de la société dans le monde