Electroniques.biz

Passifs : Kemet prend (enfin) le contrôle total de Nec Tokin

Rédigé par  mardi, 28 février 2017 11:45
L'usine de Nec Tokin aux Philippines L'usine de Nec Tokin aux Philippines
5 ans, c’est le temps qu’il aura fallu au fabricant américain de condensateurs Kemet pour acquérir 100% des parts du spécialiste japonais des composants passifs Nec Tokin.

En mars 2012, le fabricant américain de condensateurs Kemet annonçait la prise de participation progressive dans Nec Tokin, spécialiste japonais des composants passifs. Une première prise de participation partielle ne sera effective qu’un an plus, à hauteur de 34% des parts de la société japonaise.

Si le rachat total, mais par étape, de Nec Tokin par Kemet était prévu dès le départ, le calendrier, lui, ne l’était pas et il a donc fallu attendre la fin février 2017 pour que le rachat de 100% des parts du japonais par l’américain se concrétise, soit 5 ans presque jour pour jour après l’annonce de ce plan (cliquer ici).

La finalisation de la transaction est prévue le 10 avril prochain, date à partir de laquelle la société japonaise sera renommée Tokin.

A noter que la transaction concerne uniquement les activités de Nec Tokin en condensateurs (condensateurs tantale, supercondensateurs…), en composants magnétiques (inductances, transformateurs, filtres…), en capteurs et composants piézoélectriques, mais pas sa division composants électromécaniques (relais à destination des marchés automobiles et télécoms) qui, elle, sera revendue approximativement 422 millions de dollars à NTJ Holdings, une société spécialement créée pour l’occasion et détenue par des fonds d’investissement gérés par Japan Industrial Partners.

22 mai 2019
21 mai 2019
20 mai 2019
19 mai 2019
17 mai 2019
16 mai 2019

Test et mesure
Banc de mesure de prototypes d    Le banc de mesure d’antenne Ellipitka modèle MES01_0000_1800 permet la caractérisation rapide [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?
Pour toute question, merci de nous contacter