Electroniques.biz

Safran veut abaisser le montant de son offre d'achat sur Zodiac

Rédigé par  lundi, 29 mai 2017 14:20
Safran veut abaisser le montant de son offre d'achat sur Zodiac

Le prix réduit fait suite à l'annonce mi-mars d'un nouvel avertissement sur résultats de Zodiac, qui les collectionne depuis deux ans.

Le rapprochement Safran-Zodiac Aerospace a été approuvé à l'unanimité par les conseils d'administration des deux groupes, à un prix d'achat de Zodiac Aerospace revu à la baisse à 25 euros par action, ont annoncé les deux groupes. Ce projet de rapprochement "permettra de donner naissance à un leader mondial de l'aéronautique, dans l'intérêt des actionnaires, salariés et clients des deux groupes", indiquent-ils dans un communiqué commun. Le projet prendra la forme d'une offre publique amicale de Safran sur le capital de Zodiac Aerospace, ont-ils précisé, à l'issue de laquelle "Safran prendrait le contrôle exclusif de Zodiac Aerospace".

Dans l'offre précédente, Safran proposait un montant de 29,50 euros par action de Zodiac. Le prix réduit fait suite à l'annonce mi-mars d'un nouvel avertissement sur résultats de Zodiac, qui les collectionne depuis deux ans. Cet événement avait été considéré comme un fait nouveau par Safran, justifiant de revoir les termes de leur rapprochement.

Dans sa nouvelle mouture, le projet se décompose en une offre principale d'achat en numéraire, non plafonnée, visant la totalité du capital de Zodiac Aerospace au prix de 25 euros par action de l'équipementier. Safran propose également une offre d'échange plafonnée à 31,4 % du capital de Zodiac Aerospace, rémunérée en actions de préférence Safran.

Des actionnaires familiaux ainsi que deux actionnaires institutionnels, à savoir FFP et le Fonds Stratégique de Participations, détenu par des banques et des assureurs, actionnaires de référence de Zodiac Aerospace, devraient s'engager à apporter des titres à l'offre publique, représentant environ 25 % du capital de Zodiac Aerospace.

A l'issue de l'offre publique, Safran procèdera à un programme de rachat d'actions d'un montant de 2,3 milliards d'euros sur une période de deux ans. Le fonds d'investissement TCI, qui s'opposait à ce rapprochement, avait réclamé la mise en place d'un programme de rachat d'action. Enfin, Safran renoncerait à verser à la fin de cette année un acompte sur dividende au titre de l'exercice 2017.

13 décembre 2019
12 décembre 2019
11 décembre 2019
10 décembre 2019
9 décembre 2019

Composants
LED UV Toujours plus d’applications pour la LED UV Avec des performances qui ne cessent de s’améliorer [...]
Pour communiquer sur vos produits,
al.rouaud@electroniques.biz - 01.53.90.17.15

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?
Pour toute question, merci de nous contacter