Electroniques.biz

Kinéis lève 100 millions d’euros et finance sa constellation de nanosatellites dédiée à l’Internet des objets

Rédigé par  mardi, 04 février 2020 11:54
Kinéis lève 100 millions d’euros et finance sa constellation de nanosatellites dédiée à l’Internet des objets

Ce fournisseur français de connectivité globale, créé en 2019 par essaimage de CLS, dispose déjà de 8 satellites opérationnels. Il devient le premier acteur de connectivité spatiale IoT à financer son développement, de la construction de sa constellation au lancement de ses 25 nanosatellites, prévu pour 2022, en passant par le développement de son segment sol. Il a reçu le soutien de nombreux grands groupes et institutions bancaires.

Kinéis atteint son objectif de levée de fonds de 100 millions d’euros. CLS, le Cnes, Bpifrance, via le fond Sociétés de projets industriels (SPI), financé par le Programme d’investissements d’avenir et la Banque européenne d'investissement, l’Ifremer, Thales, Celad, BNP Paribas Développement, Hemeria et d’autres partenaires industriels et financiers, investissent et soutiennent l’ambition de Kinéis de fournir une connectivité spatiale universelle. 25 nanosatellites viendront complèter le service délivré par le système Argos depuis plus de 40 ans auprès des communautés scientifiques et environnementales. Kinéis se développera également sur les nouveaux marchés offerts par l’IoT.

Kinéis a finalisé une levée de fonds historique, noué des partenariats commerciaux stratégiques avec Bouygues Telecom, Suez, la Wize Alliance ou encore la société Arribada, et rempli son carnet de commandes. Ce fournisseur français de connectivité globale, qui dispose déjà de 8 satellites opérationnels, devient ainsi le premier acteur de connectivité spatiale IoT à financer son développement, de la construction de sa constellation au lancement de ses 25 nanosatellites, prévu pour 2022, en passant par le développement de son segment sol.

La jeune société tient non seulement ses promesses financières et industrielles mais aussi commerciales et partenariales. Kinéis prend de l’avance et assoit sa place dans le paysage du NewSpace. 

La constellation Kinéis se compose déjà de charges utiles opérationnelles Argos embarquées sur sept satellites et d’un nanosatellite prototype, Angels, placé en orbite le 18 décembre dernier. Le premier nanosatellite industriel français, développé avec le support du Cnes et opéré depuis le Centre spatial toulousain, embarque une technologie proche de celle de Kinéis. Ce lancement et les premières réceptions réussies de messages sont de bon augure pour le futur système Kinéis, qui est développé par la même équipe industrielle : Thales Alenia Space (architecte du système, responsable du développement des charges utiles avec la société Syrlinks, des stations sols et du centre de mission) et Hemeria (responsable des plateformes et de l’intégration satellite).

Le projet se veut exemplaire sur l’aspect environnemental avec des nanosatellites qui, au-delà de respecter la Loi sur les Opérations Spatiales, ont pour objectif de de ne pas créer de débris spatiaux. Les satellites Kinéis de moins de 30 kg seront équipés d’un système de propulsion électrique qui sécurisera les désorbitations en fin de vie et permettra d’éviter les collisions.

Kinéis représente une connectivité stratégique pour les activités de CLS, qui a créé la spin-off en 2019 et reste l’actionnaire de référence avec 32 % du capital. 

Avec plusieurs dizaines de souscriptions au Space Priority Program, depuis son ouverture en septembre dernier, le démarrage commercial de Kinéis tient toutes ses promesses. 10 000 chipsets(1) et plusieurs centaines de modules(2) électroniques supplémentaires sont déjà en stock et prêts à être expédiés. Des commandes de plus grande échelle sont prévues en ce début d’année. CLS de son côté développe plusieurs programmes d’envergure basés sur la connectivité Kinéis, pour le suivi de troupeaux (buffles, rennes), de bouées océanographiques ou de matériels liés à la pêche. Ce sont autant de commandes à venir.

Au dernier salon du Bourget, Kinéis annonçait la signature de deux partenariats stratégiques avec Objenious by Bouygues Télécom, Suez et la Wize Alliance. Philippe Cola, Architecte IoT chez Bouygues Télécom, déclare avec enthousiasme que « la solution hybride LoRa-Kinéis est en cours de développement et sera mise à disposition de nos clients pour des tests dans les prochains mois ». De leur côté, Suez et la Wize Alliance continuent leurs travaux d’intégration de la technologie spatiale Kinéis à leurs compteurs d’eau intelligents.

Advanced Tracking, spécialisée dans les communications par satellites, a commandé 500 modules Kinéis pour concevoir et commercialiser dans l’année autant de balises. Kinéis développe également une balise et une application mobile dédiées aux sportifs en milieux reculés. Kinéis Adventures est également reliée au système de sécurité civile institutionnelle COSPAS-SARSAT.

Cette solution a été présentée avec succès au Salon AlpinMesse en Autriche, en novembre 2019. Le produit final est attendu pour la fin d’année. Preuve de l’émulation autour du système Kinéis, Arribada(3) a développé un design électronique de référence et une bibliothèque de logiciels open source pour permettre au plus grand nombre de créer simplement son propre émetteur récepteur Argos.

Les technologies développées par Kinéis suscitent aussi beaucoup d’intérêt dans le monde de l’innovation : en 2019 Kinéis était finaliste au concours de startups DB Schenker au salon Viva Tech. Des étudiants de l’Insa travaillent également à la réalisation d’un démonstrateur d’émetteur-récepteur hybride entre la connectivité satellitaire Kinéis et les réseaux NB-IoT sur la base des technologies de Sierra Wireless.

(1) Puce radio permettant de se connecter au satellite.
(2) Carte électronique intégrant le chipset et facilitant le développement d’un émetteur-récepteur.
(3) Initiative de la Fondation Shuttleworth.
 

27 mars 2020
26 mars 2020
25 mars 2020
24 mars 2020
23 mars 2020

Embarqué
nouvelle carte porteuse SMARC 2.0 de Connect tech chez ADM21 Connect Tech complète sa gamme de cartes porteuse avec la nouvelle carte SMARC 2.0. Cette carte SMARC [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99
Pour toute question, merci de nous contacter
08/06/2020 - 12/06/2020
Eurosatory
23/06/2020 - 26/06/2020
Global Industrie - Midest