Electroniques.biz

La semaine dernière a été marquée par l'annonce du lancement d'une OPA amicale par Capgemini, spécialisé dans le conseil et les services informatiques, sur Altran, premier acteur mondial services d’ingénierie et de R&D, au prix de 14 euros par action, soit un montant total de 3,6 milliards d'euros. Au prix de la transaction, s'ajoutera une dette financière nette d’environ 1,4 milliard d’euros. Le groupe résultant totalisera 17 milliards d’euros de chiffre d’affaires avec un effectif de plus de 250000 collaborateurs.

A noter également l'initiative de plusieurs leaders de l'industrie des télécommunications ayant débouché sur la création de la "Light Communications Alliance" (LCA) afin de promouvoir les nouvelles technologies sans fil permettant les communications par la lumière. Ils établiront et préconiseront l’utilisation des normes pour cette industrie émergente. Les technologies de communications par la lumière incluent le Li-Fi, également connue sous le nom de "Light Fidelity", mais aussi les communications optiques ou "Optical Camera Communications (OCC).

Nous retiendrons aussi un projet d'innovation lancée par Airbus avec les start-up, les PME et les centres de recherche pour préparer la défense de demain autour du SCAF (Système de combat aérien du futur) qui constitue le plus vaste et le plus ambitieux programme européen dans le domaine de l’aéronautique militaire, l'ouverture d'une enquête par la Commission européenne sur Broadcom pour pratiques anticoncurrentielles, ainsi que le lancement d'un centre de l'intelligence artificielle au coeur de Sorbonne Université.

Enfin, la 22è édition des Electrons d'Or, qui sont décernés chaque année par la revue Electroniques, s'est tenue le jeudi 27 juin au Centre d’affaires Paris Trocadero. La remise des Trophées a été précédée de deux tables rondes sur le thème du bâtiment intelligent, co-organisées avec Acsiel dans le cadre d'un évènement commun associant pour la quatrième année consécutive la JTE et les Electrons d'or.

 

Publié dans Editos

Le SCAF (Système de combat aérien du futur) constitue le plus vaste et le plus ambitieux programme européen dans le domaine de l’aéronautique militaire.

Publié dans Vie de la profession

La semaine dernière a été marquée par une actualité chargée dans les domaines de la mobilité et de l'aéronautique avec de nombreuses annonces faites lors du salon du Bourget. Le projet de loi mobilités a été adopté par l'Assemblée nationale afin de faire en sorte que des solutions alternatives à la voiture individuelle soient proposées sur 100 % du territoire. Quelques chiffres montrent qu'il convient d'agir pour facilité la vie des citoyens en matière de déplacements ! Les transports représentent le premier secteur émetteur de gaz à effet de serre avec 30% des émissions. Un français sur 4 a déjà refusé un emploi faute de solution pour s’y rendre. Sur 80% du territoire, aucune collectivité ne propose de solution pour les transports du quotidien. C'est le premier poste de dépenses pour les ménages (18% du budget en moyenne), devant l’alimentation et le logement. Enfin, 7 Français sur 10 se rendent au travail en voiture.

Pour mener à bien les tests concernant la voiture de demain, un centre d'essais sur les voitures autonomes et connectés a été inauguré par l'Utac Ceram, sur son site de Linas-Montlhéry. Il s'agit du premier centre d'essais et de certification dédié aux véhicules autonomes en France et il se veut une référence en Europe. Il représente un investissement de 20 M€. Par ailleurs, Renault et Nissan ont annoncé qu'ils allaient collaborer avec Waymo, entreprise affiliée à Google, sur les services de mobilité autonome.

Dans le cadre du salon du Bourget, les entreprises membres du Gifas (Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales) ont annoncé qu'elles prévoient 15000 recrutements, dont 70% en CDI cette année. Et à ce chiffre s’ajoutent 4000 recrutements d’alternants. A la fois forum de recrutement et salon d’orientation installé au cœur du salon, l’opération intitulée "L'Avion des Métiers" a permis aux visiteurs de découvrir les métiers et les opportunités d’emploi et de formation de la filière aéronautique et spatiale lors des journées du 21, 22 et 23 juin. Sa vocation était aussi de permettre aux plus jeunes et à leurs parents de s’interroger sur leur orientation, aux étudiants de chercher un stage ou un apprentissage, aux jeunes diplômés de trouver leur premier emploi et aux professionnels confirmés ou aux personnes en phase de repositionnement professionnel, d’identifier des opportunités.

De nombreux accords et annonces ont eu lieu, comme chaque année, lors de cette grand-messe de l'aéronautique. Daher, Airbus et Safran ont décidé de s'associer pour développer un démonstrateur d’avion à propulsion hybride distribuée. Cette collaboration a pour objectif de valider des technologies destinées à diminuer les émissions polluantes, les nuisances sonores, et de créer de nouveaux usages de transport aérien. Plus globalement, vingt-trois leaders de l'industrie aéronautique, de centres de recherche et d’associations universitaires dans toute l'Europe se sont engagés dans un partenariat en faveur d'une "aviation propre". Ce partenariat s’appuiera sur les progrès réalisés dans le cadre des programmes Clean Sky qui vise à développer des technologies innovantes dans le domaine de l'aéronautique : des ailes plus aérodynamiques, des moteurs plus légers et plus efficaces, des systèmes plus intelligents, de nouvelles configurations d'avions et un cycle de vie plus durable pour les avions. Par ailleurs, Air France, Latécoère et Ubisoft ont démontré la possibilité d'embarquer le Li-Fi à bord des avions et Safran, Hensoldt et Mades ont annoncé une coopération sur le projet de système d’observation optronique du futur drone européen.

Publié dans Editos

L’industrie aéronautique se mobilise pour une aviation plus propre. Cette collaboration a pour objectif de valider des technologies destinées à diminuer les émissions polluantes, les nuisances sonores, et de créer de nouveaux usages de transport aérien.

Publié dans Vie des entreprises

Une maquette en taille réelle, présentant l’aboutissement des travaux de concept et d’architecture des industriels Dassault et Airbus, a notamment été dévoilée. Plusieurs annonces ont également été faites par la ministre des Armées, Florence Parly.

Publié dans Vie de la profession

"Aujourd’hui, nous disposons de toutes les briques techniques. Mais il faut les harmoniser afin de les intégrer dans la vie quotidienne sans remettre en cause note priorité qu’est la sécurité", affirme le président exécutif d'Airbus. 

Publié dans Vie des entreprises

Antoine Bouvier, précédemment P-dg de MBDA, est nommé directeur de la stratégie, des fusions et acquisitions et des affaires publiques chez Airbus. 

Publié dans Décideurs

La semaine dernière a été marquée par le bouclage de l'offre d'achat de Thales sur Gemalto. Il se sera écoulé plus d'un an entre l'annonce de l'OPA de Thales et la clôture de l'opération. La proposition d'achat de Thales fait suite à une OPA hostile du groupe Atos sur Gemalto. En cas de rachat total des actions de Gemalto par Thales (ce qui est l'objectif des deux groupes), le montant de l'acquisition sera de 4,76 milliards d'euros. Parmi les grandes annonces de la semaine écoulée, nous retiendrons également l'accord portant sur l'achat par la Chine de 300 Airbus pour un montant de plus de 30 milliards de dollars.

Nous avons appris que l'Etat se désengage financièrement du programme Cap'Tronic pour 2020. Il a décidé de transmettre aux régions la responsabilité d'accorder des subventions à ce programme. Selon nos informations, d'autres programmes industriels subiront des suppressions ou des réductions de financement de la part de Bercy en 2020. Plusieurs financements du FUI (Fonds unique interministériel) seraient touchés par cette mesure.

Dans le domaine de l'automobile, l'Europe veut rendre obligatoires des dispositifs de sécurité sur les véhicules à partir de 2022, notamment un dispositif d'avertissement en cas de somnolence ou de distraction du conducteur, l'adaptation intelligente de la vitesse, la sécurité en marche arrière assurée par caméra ou capteurs, et l'enregistrement de données en cas d'accident (« boîte noire »), afin de réduire le nombre de morts sur les routes.

La voiture autonome, que de nombreux constructeurs nous promettaient pour 2020, ne sera pas sur les routes l'an prochain (mis à part les expérimentations qui, bien sûr, se poursuivront, et la mise en service de navettes et de robots-taxis). Le groupe PSA a jeté un froid par la voix de son P-dg, Carlos Tavares, en étant le premier constructeur à annoncer qu'il n'irait pas au delà du niveau 3 en matière de véhicules autonomes, en tout cas pas à courte ou moyenne échéance. Il ne développera donc pas de fonctionnalités capables de déléguer au véhicule la prise en charge de la sécurité (niveau 4), et encore moins de le rendre totalement autonome (niveau 5).

Dans le domaine des composants, notons que selon une étude de la société d'analyse IHS Markit, les ventes mondiales de mémoires Dram pourraient chûter de 22% en 2019 pour atteindre 77 milliards de dollars. En cause : une surproduction qui devrait perdurer au moins jusqu'au troisième trimestre. Par ailleurs, deux transactions importantes ont eu lieu en semi-conducteurs : l'acquisition de Quantenna Communications par ON Semiconductor pour plus d'un milliard de dollars, et la finalisation du rachat d'IDT par Renesas.

Publié dans Editos

L'accord comprend 290 avions de la famille A320 et 10 appareils de la famille A350 XWB.

Publié dans Vie de la profession

La semaine dernière a été marquée par l'annonce d'un plan d'investissement de l'Etat de 700 M€ sur les cinq prochaines années pour soutenir le développement de la filière de batteries électriques de nouvelle génération. Cette initiative s’inscrit dans le cadre du projet franco-allemand de mise sur pied d’une production de batteries en Europe, alors que le secteur est actuellement dominé par les acteurs asiatiques. L’Allemagne a récemment annoncé y consacrer un milliard d’euros d’ici à 2022.

A retenir également l'annonce par Airbus de la fin de la production de l'A380, et d'une fin des livraisons en 2021, après que la compagnie Emirates a décidé de réduire ses commandes de 39 A380. Cependant, Emirates remplace cette commande par une autre : 40 A330neo et 30 A350. Au total, l'A380 a été commandé à 321 exemplaires, et 232 sont en service actuellement et Airbus prévoit de livrer entre 880 et 890 avions commerciaux en 2019, contre 800 en 2018.

Dans l'actualité de la semaine passée, un point de conjoncture sur le marché européen de la distribution de semi-conducteurs industriels montre que ce dernier a progressé de 8,2% en 2018 par rapport à 2017 à 9,2 milliards d'euros, et de 14,2% au 4è trimestre 2018 par rapport au même trimestre de l'année précédente, selon DMASS (Distributors and Manufacturers Association of Semiconductor Specialists).

 

Publié dans Editos
Page 1 sur 4
18 septembre 2019
17 septembre 2019
16 septembre 2019
15 septembre 2019
13 septembre 2019
12 septembre 2019

Composants
LED UV Toujours plus d’applications pour la LED UV Avec des performances qui ne cessent de s’améliorer [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?
Pour toute question, merci de nous contacter
24/09/2019 - 26/09/2019
Forum de l’électronique
24/09/2019 - 26/09/2019
SAE AeroTech
24/09/2019 - 26/09/2019
Measurement World
29/09/2019 - 04/10/2019
European Microwave Week
02/10/2019 - 03/10/2019
Intelligent Building Systems (IBS)
02/10/2019 - 03/10/2019
Smart City + Smart Grid
11/10/2019 -
Sport Santé Bien-être
12/11/2019 - 15/11/2019
Productronica
12/11/2019 - 15/11/2019
Semicon Europa
18/11/2019 -
Medica 2019