Electroniques.biz

De par son expertise en high mix / low volume, AsteelFlash devient un élément clé dans la stratégie de développement international d’USI. Cette expertise, qui intéresse tout particulièrement le marché européen, complète parfaitement le savoir-faire en grandes séries du groupe taïwanais.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par l'entrée en négociations du chinois USI (Universal Scientific Industrial), 8e sous-traitant électronique mondial, et le français Asteelflash, numéro deux européen du secteur, pour l'acquisition de ce dernier pour 450 millions de dollars, dont 89,6% payés en numéraire et 10,4% payés par l'émission d'actions d'USI à l'entreprise privée du fondateur d'Asteelflash (c'est-à-dire par échange d'actions). Asteelflash, qui était auparavant une société détenue par des capitaux privés, devrait ainsi devenir une filiale d'USI après la clôture de la transaction, avec un fonctionnement existant et une équipe de direction qui resteront inchangés.

Plusieurs autres transactions de grande envergure ont eu lieu ou sont en cours. L'offre d'achat d'ams sur Osram a été couronnée de succès et le groupe aéronautique Latécoère a donné son feu vert à l'OPA du fonds américain Searchlight Capital Partners, lancée en juin dernier.

A retenir également dans l'actualité de la semaine écoulée, le feu vert de la Commission européenne au projet important d’intérêt européen commun (PIIEC) sur les batteries, plus connu sous le nom d'Airbus des batteries, qui augure de bonnes perspectives pour l'emploi, mais aussi pour la souveraineté économique et technologique européenne. Le projet devrait déboucher d’ici 2020 sur la construction d’une usine pilote de 200 emplois en France, puis d’ici 2023 de deux usines de production, dont une en France et une en Allemagne, susceptibles de créer 1500 emplois chacune.

Cette newsletter hebdomadaire est la dernière de l'année 2019. La rédaction vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année et vous donne rendez-vous le 13 janvier 2020 pour une nouvelle sélection hebdomadaire de l'actualité du secteur électronique. D'ici là, vous pourrez retrouver notre newsletter quotidienne tout au long de cette semaine et à partir du 6 janvier 2020.

Publié dans Editos

Asteelflash, qui était auparavant une société détenue par des capitaux privés, devrait ainsi devenir une filiale d'USI après la clôture de la transaction, avec un fonctionnement existant et une équipe de direction qui resteront inchangés. 

Publié dans Vie des entreprises

Selon le classement établi par MMI, il s’agit, dans l’ordre, de : Asteelflash (21è), All Circuits (44è), Eolane (45è) et Lacroix Electronics (46è).

Publié dans Conjoncture

Ce sous-traitant en électronique a démarré un projet pilote dans ce sens au sein de son usine de Frémont (Californie). Au programme : robots collaboratifs et équipements connectés, mais aussi optimisation de la chaîne mondiale d’approvisionnement grâce à l’intelligence artificielle et à l’apprentissage machine.

Publié dans Vie des entreprises

Cet accord a été signé par la direction d’Asteelflash France et l’ensemble des organisations syndicales présentes dans l’entreprise (CFDT, CGT et CFE-CGC). En contrepartie d’une adaptabilité des temps de travail à la charge de travail, la direction s’est engagée à pérenniser les emplois de ses sites français ainsi qu’à embaucher des CDI.

Publié dans Vie des entreprises

L’inauguration aura lieu les 12 et 13 mai prochains.

Publié dans Vie des entreprises

Pour ce, Asteelflash a investi 2,5 millions d’euros. Cette usine tunisienne s’appuie maintenant sur 4 lignes CMS.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par l'annonce du lancement, début juin, d'une OPA amicale de Total sur Saft pour un montant de 950 millions d'euros. Les valeurs sûres de l'industrie française sont également à aller chercher du côté de l'automobile avec un marché en constante progression et du côté de l'Internet des objets avec le français Sigfox qui a annoncé le déploiement de son réseau dans 100 villes américaines.

A noter aussi dans l'actualité de la semaine passée le démarrage de la fabrication pour le sous-traitant Asteelflash dans une nouvelle usine de La Soukra, en Tunisie, occupant une surface de 10500m2, ainsi que la poursuite de la collaboration entre le CEA-Leti et Intel et, enfin, le lancement de cinq projets Minalogic financés dans le cadre du 21è appel à projets des pôles.

Publié dans Editos

Basée à La Soukra, cette usine dispose de 5 lignes de production CMS. Et Asteelflash Mexique vient de recevoir la certification TS16949.

Publié dans Vie des entreprises
Page 1 sur 2
16 février 2020
14 février 2020
13 février 2020
12 février 2020
11 février 2020
10 février 2020

Composants
Barrette de diode laser pulsée de haute puissance Adaptées pour des conditions d’utilisation critiques grâce à leur dissipation thermique et une [...]
Pour communiquer sur vos produits,
al.rouaud@electroniques.biz - 01.53.90.17.15
Pour toute question, merci de nous contacter
24/02/2020 - 27/02/2020
MWC Barcelona 2020
25/02/2020 - 27/02/2020
Embedded World
12/03/2020 - 14/03/2020
ExpoDental
17/03/2020 - 18/03/2020
Naidex 2020
31/03/2020 - 02/04/2020
Passenger Terminal Expo