Electroniques.biz

La semaine dernière a été marquée par la suite de la saga Broadcom-Qualcomm NXP.  Qualcomm a relevé son offre sur NXP à 44 milliards de dollars afin de conclure l'acquisition. Ce qui n'a pas été du tout du goût de Broadcom qui a riposté en révisant son offre d'achat à la baisse sur Qualcomm. Broadcom estime en effet qu'en relevant le prix d'acquisition de NXP, Qualcomm a agi contre les intérêts de ses actionnaires. Nous pouvons donc en conclure que Broadcom ne pas garderait NXP au sein de la nouvel entitié s'il parvenait à ses fins.

A retenir également dans l'actualité de la semaine écoulée, une étude de IC Insignts qui évalue l'accroissement des dépenses de R&D des 10 premiers industriels du semi-conducteur à +6% en 2017. Intel surpasse largement les autres acteurs avec des dépenses de R&D de 13,1 milliards de dollars en 2017, soit 36% du top 10 des dépenses de R&D en semi-conducteurs et environ 22% des dépenses mondiales qui s'établissaient à 58,9 milliards de dollars en 2017. Les dix premiers acteurs en termes de dépenses de R&D ont consacré 35,9 milliards de dollars en 2017 à ce poste de dépenses.

L'actualité s'est aussi tournée du côté d'Orange qui a renoué avec la croissance en France. L'Hexagone représente toujours plus de 40 % des ventes de l'opérateur. Orange a connu une année de croissance en France pour la première fois depuis 2009, avec un chiffre d'affaires en hausse de 0,6 % à 18,05 milliards d'euros. A l'échelle de l'ensemble du groupe, le chiffre d'affaires annuel est en hausse de 0,4 % à 41,096 milliards d'euros et le bénéfice net a quasiment doublé, une fois mises de côté les recettes exceptionnelles. Stéphane Richard devrait être reconduit à la tête du groupe après le vote de l’Assemblée générale des actionnaires qui se tiendra le 4 mai prochain.

A retenir aussi, la publication des statistiques du marché français de la distribution de composants électroniques avec une progression de 9% en 2017 à 1,268 milliard d’euros, ainsi que deux levées de fonds importantes, en premier lieu celle de Prophesee (ex-Chronocam) qui a réuni 19 M$, et celle de MirSense qui a plus modestement levé 2 M€ pour son 1er tour de table auprès de XAnge et Supernova.

 

Publié dans Editos

Fin 2016, en tant que Chronocam, la société avait notamment conclu un partenariat stratégique avec le constructeur automobile français Renault dans le domaine des systèmes d'aide à la conduite.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par l'officialisation de la reprise du site d'Altis Semiconductor, à Corbeil-Essonne, par X-Fab, lequel s'est engagé à maintenir un minimum de 800 emplois sur 5 ans, et à investir 100 millions d’euros sur 10 ans pour moderniser l’outil de production.

L'automobile a également été au centre de l'actualité avec le partenariat entre Renault et Chronocam pour déployer une technologie de vision artificielle. Renault va ainsi bénéficier de la technologie de capteurs de vision inspirés de l’œil humain pour étendre les capacités des aides à la conduite et de la conduite autonome.

Ce sont les systèmes électroniques pour l'automobile qui devraient afficher la croissance annuelle moyenne la plus forte d'ici 2020, avec un rythme de progression de 4,9% par an, en tête des six catégories les plus porteuses pour l'électronique, selon IC Insights dans l'édition 2017 de son étude sur les marchés applicatifs des circuits intégrés, à paraître à la fin du mois de novembre.

Nous retiendrons aussi dans l'actualité récente que l'Arcep a fait le choix d'un marché concurrentiel pour l'Internet des objets afin d'encourager tous les acteurs du secteur - à la fois opérateurs télécoms et entreprises de services ou industries - à se lancer sans attendre de régulation.

Enfin, sur le front des acquisitions, il faut noter que ASML a acquis 25% de Carl Zeiss SMT au prix de 1 milliard d’euros.

Publié dans Editos

Renault va bénéficier de la technologie de capteurs de vision inspirés de l’œil humain pour étendre les capacités des aides à la conduite et de la conduite autonome.

Publié dans Vie des entreprises
vendredi, 04 novembre 2016 12:40

Capteurs : le français Chronocam lève 15 M$

La start-up parisienne développe une gamme d'imageurs originaux et des solutions de traitement d'images neuromorphique.

Publié dans Vie des entreprises
27 novembre 2020
26 novembre 2020
25 novembre 2020
24 novembre 2020

Embarqué
KONTRON INTRODUIT UNE NOUVELLE FAMILLE DE MACRO-COMPOSANTS La société Kontron GmbH représentée en France par Steliau Technology introduit une nouvelle famille [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99
Pour toute question, merci de nous contacter
01/12/2020 - 03/12/2020
Aeromart
10/01/2021 - 15/01/2021
European Microwave Week