Electroniques.biz

La semaine dernière a été marquée par deux annonces d'acquisitions au profit de deux groupes européens dans le domaine des semi-conducteurs : Infineon et NXP. Infineon va racheter Cypress pour étoffer son catalogue de composants automobiles, industriels et IoT pour un montant de neuf milliards d'euros. Après l'échec de la fusion avec Qualcomm, NXP avait besoin de mettre la main sur des circuits de connexion Wi-Fi et Bluetooth. Pour sa part, le néerlandais NXP va racheter.l'activité en composants pour liaisons sans fil Bluetooth et Wi-Fi du fournisseur américain de circuits réseaux Marvell dans le cadre d'une transaction qui s'élèvera à 1,76 milliard de dollars, payés cash. Cette gamme de produits représente 550 salariés à travers le monde et pèse environ 300M$ de chiffre d'affaires annuel. 

L'actualité a continué de braquer son projecteur sur la guerre commerciale sino-américaine. Conséquence des mesures prises par l'administration Trump qui a inscrit sur liste noire certaines entreprises chinoises, notamment Huawei, avec des répercussions qui pourrait se faire sentir sur sa production de smartphones.  Foxconn, le sous-traitant taïwanais de produits électroniques qui assemble des smartphones pour de nombreux acteurs de ce secteur, y compris Apple et Xiaomi, aurait interrompu plusieurs chaînes de production de smartphones Huawei, selon des sources proches du dossier qui ne souhaitent pas être citées, affirme le quotidien de langue anglaise de Hong Kong, "South China Morning Post". Cependant, Huawei conteste ces affirmations.

En France, il faut noter une grande avancée en matière de propriété intellectuelle grâce à des mesures inscrites dans la loi Pacte. Dés juin 2020, l'instruction réalisée par l'INPI des demandes de brevets sera complétée d'un examen de leur activité inventive. Cela contribera à renforcer la valeur des brevets déposés par les PME et start-up. La loi Pacte, promulguée le 22 mai dernier, renforce le système français de propriété intellectuelle tout en garantissant sa plus grande adaptation aux besoins des PME et a l'ambition d'amener les brevets français à un niveau équivalent des pays industriels innovants tels que l'Allemagne, le Canada, les Etats-Unis et même l'Inde. Cette nécessité de renforcer et protéger l'innovation en France était indispensable compte tenu du nombre important d'échecs que rencontraient jusuqu'à présent les PME en cas d'arbitrage devant les tribunaux. 50% des affaires traitées se soldaient en effet par des échecs dus à la faiblesse des brevets déposés lorsqu'un opposant venait les contester.

Enfin, toute une série de statistiques ont été publiées dans le domaine des semi-conducteurs. La marché mondial des semi-conducteurs devrait chuter de 12,1% cette année selon le WSTS. Toutes les régions devraient enregistrer des ventes en diminution en 2019 mais l'Europe limiterait la casse par rapport au reste du monde, et en particulier, le marché français qui n'a reculé que de 0,6% au cours du premier trimestre 2019. En outre, malgré la récessione en semi-conducteurs, le marché de la distribution de ce type de produits a progressé de 8,4% au premier trimestre 2019 par rapport au 1er trimestre 2018 à 2,5 milliards d’euros, selon DMASS.

 

 

Publié dans Editos

Huawei avait pour ambition de conquérir 50% du marché chinois des smartphones d'ici la fin de l'année et de ravir la première place mondiale à Samsung d'ici 2020 au plus tard, mais ses plans pour y parvenir sont désormais mis à mal par son placement sur la liste noire américaine.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par l'annonce d'un projet de fusion à 50/50 entre le groupe Renault et Fiat-Chrysler afin de constituer le numéro trois mondial de l'automobile avec des ventes annuelles de 8,7 millions de véhicules. Cette annonce a été reçue avec bienveillance par les investisseurs et le gouvernement français. Ce dernier est favorable à celle alliance, mais "il faut que les conditions dans lesquelles elle se réalise soient à la fois favorables au développement économique de Renault et évidemment aux salariés de Renault", a affirmé la porte-parole du gouvernement citée par l'AFP. Si ce projet devait déboucher, il devrait prendre encore plusieurs mois de négociations entre les partie prenantes.

L'actualité a aussi été tournée vers les déboires de Huawei qui subit les conséquences de la guerre sino-américaine. Après que Google ait annoncé qu'il ne fournirait plus ses servcies pour les nouveaux smartphones Huawei et que ARM ait demandé à ses salariés de ne plus entrer en contact avec l'entreprise chinoise, cette dernière a été exclue temporairement de la Wi-Fi Alliance qui teste et certifie les appareils compatibles avec les standards techniques sans-fil édictés par l'IEEE, et s'est en mis en retrait du Jedec qui établit des normes de semi-conducteurs. En conséquence, Huawei a décidé de saisir la justice "contre le caractère tyrannique" des décisions américaines auprès d'un tribunal américain. Le groupe chinois lui demandera notamment d'annuler l'interdiction faite aux administrations fédérales d'acheter ses équipements.

Troisième sujet essentiel de la semaine écoulée : des avancées notables pour la filière des énergies nouvelles qui se sont matérialisées par la signature du contrat stratégique de la filière « Industries des nouveaux systèmes énergétiques » par le gouvernement et les représentants du Comité stratégique de cette filière. A retenir également qu'un fonds de 100 millions d'euros a été lancé par la Commission européenne, la Banque européenne d'investissement et Breakthrough Energy Ventures Europe (BEV-E) pour soutenir les investissements dans les énergies propres.

Publié dans Editos

"Cette loi établit directement que Huawei est coupable et impose un grand nombre de contraintes à Huawei, dans le but évident de chasser Huawei du marché américain", estime le responsable juridique du groupe chinois.

Publié dans Vie de la profession

TSMC estime que de telles livraisons ne contreviennent pas aux nouvelles règles Trump visant à exclure Huawei du marché américain des télécoms.

Publié dans Vie des entreprises

Huawei a été exclu temporairement de la Wi-Fi Alliance qui teste et certifie les appareils compatibles avec les standards techniques sans-fil édictés par l'IEEE, et s'est en mis en retrait du Jedec qui établit des normes de semi-conducteurs. Huawei a également disparu de la liste des membres de la SD Association, connue pour avoir développé les normes de la carte SD.

Publié dans Vie de la profession

La semaine dernière a été marquée par les démélées de Huawei avec l'administration américaine. Le chinois a dû essuyer coup sur coup la suppression des services Google développés autour du système d’exploitation Android, et la directive donnée aux salariés d'ARM de cesser toute activité avec lui. Ces décisions handicaperait grandement Huawei dans ses développements à venir. Cependant, alors que les relations se dégradaient entre Huawei et les autorités américaines, le géant chinois aurait décidé d’anticiper les choses. Pour cela, l’entreprise aurait stocké l’équivalent d’un an de composants pour se préparer à un coup dur. Ce qui lui laisse le temps de voir venir d'éventuels accords entre Pékin et Washington.

Quelques jours avant ces démélées sino-américaines, Huawei avait annoncé un investissement de 35 millions d'euros sur cinq ans dans son OpenLab de Paris. Présent lors de la manifestation Vivatech, le président adjoint de Huawei, Ken Hu avait indiqué que cet investissement montre que « la France est en voie de devenir un pôle mondial de l'innovation » et témoigne de la volonté de Huawei de « créer un écosystème numérique plus fort dans le pays ».

A retenir également dans l'actualité de la semaine écoulée, plusieurs acquisitions : Marvell rachète l'activité Asic de Globalfoundries, Parker acquiert Lord Corporation pour 3,675 milliards de dollars et Advanced Energy débourse 400M$ pour l'acquisition d'Artesyn Embedded Power.

Nous avons pour notre part annoncé la tenue de la JTE (Journée technique de l’électronique) et des Electrons d’or le 27 juin prochain. Cet événement abordera cette année le thème prometteur du bâtiment intelligent et sera intitulée « Smart home et Smart building : quand l’électronique révolutionne le bâtiment ». Co-organisé par Acsiel et la revue Electroniques, cet événement sera composé d’un après-midi de tables rondes autour du thème du bâtiment intelligent, suivie, en début de soirée, de la cérémonie de remise des Electrons d’or, 22è du nom, qui récompensera les meilleures innovations lancées au cours des 12 derniers mois dans le domaine de l’électronique.

Publié dans Editos

Sous la pression de l'administration US, le fournisseur anglo-japonais de coeurs Risc envisage de couper les ponts avec Huawei, qui s'en trouverait fort dépourvu pour ses futurs développements de processeurs.

Publié dans Vie des entreprises

Le gouvernement Trump ayant placé Huawei sur liste noire, Google ne peut plus commercer avec ce groupe. Il vient de retirer au chinois le droit d’utiliser les applications Google développées autour du système d’exploitation Android parmi lesquelles Google Search, Gmail, Google Maps et You Tube.

Publié dans Vie des entreprises

Washington fait aussi pression sur les pays européens pour qu’ils excluent Huawei de leurs futurs réseaux de 5G, estimant que le groupe chinois pourrait les utiliser à des fins d’espionnage pour le compte du gouvernement chinois.

Publié dans Vie de la profession
Page 1 sur 5
14 juillet 2019
12 juillet 2019
11 juillet 2019
10 juillet 2019

Composants
ZOOM SUR LE MODULE UBLOX ZED F9P ! Conçu dans un format compact, le module ZED-F9P est équipé de la nouvelle génération de chipset [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?
Pour toute question, merci de nous contacter
24/09/2019 - 26/09/2019
Measurement World
24/09/2019 - 26/09/2019
Forum de l’électronique
24/09/2019 - 26/09/2019
SAE AeroTech
29/09/2019 - 04/10/2019
European Microwave Week
02/10/2019 - 03/10/2019
Intelligent Building Systems (IBS)
02/10/2019 - 03/10/2019
Smart City + Smart Grid
11/10/2019 -
Sport Santé Bien-être