Electroniques.biz

La semaine dernière a été marquée par le veto de l'Europe au rapprochement Alstom-Siemens. N'attendant même pas la date butoir qu'elle s'était fixée (le 18 février prochain), la Commission européenne, par la voix de sa commissaire à la Concurrence, la Danoise Margrethe Vestager, a annoncé ce jour qu'elle rejetait cette fusion par crainte d'une position monopolistique de l'entité qui en aurait résulté.

A retenir également dans l'actualité de la semaine écoulée, le bilan final concernant l'année 2018 pour le marché des semi- conducteurs : selon l'organisme en charge des statistiques pour ce marché, les ventes européennes de semi-conducteurs ont progressé de 12,1% et les ventes mondiales de 13,7% en 2018. Une étude de marché d'IDC montre en outre que le marché des smartphones a enregistré la plus forte baisse de son histoire en 2018 avec une baisse de 4,1% pour un total de 1,4 milliard d'unités livrées.

Notons enfin que le Premier ministre a labellisé 56 pôles de compétitivité pour la phase 4 des pôles et qu'un programme national d’innovation industrielle pour l’industrie électronique 4.0 a été lancé à l'initiative du cluster We Network. Les grands acteurs de la filière ont déjà répondu présents : Lacroix Electronics, Eolane, All Circuits,... ainsi que d’autres entreprises de la filière électronique dans toute la France.

Publié dans Editos
La Commission européenne annonce qu'elle s'oppose à ce mariage qui était considéré par la France et l’Allemagne comme le,meilleur rempart européen face à la montée du géant chinois CRRC.
Publié dans Vie des entreprises

Cette newsletter hebdomadaire est la première de l'année 2019 et retrace les principales informations à retenir de la semaine écoulée. Celle-ci a été marquée par le lancement de la première plate-forme européenne d’intelligence artificielle pilotée par Thales. Le projet AI4EU (Artificial Intelligence for European Union) porté par la Commission Européenne, vient d'être lancé. Il est financé par un budget de 20 millions d’euros.

Autre information importante : le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé une enveloppe de 620 millions d'euros visant à accélérer massivement le déploiement du très haut débit dans 17 territoires qui représentent au total plus d’un quart de la population française. Ces engagements contribuent à la généralisation du haut débit partout en France en 2020 et du très haut débit en 2022, portée par un investissement de quelque 3,3 milliards d'euros durant le quinquennat.

Au cours de la semaine passée, l'actualité a également été chargée dans le domaine de la défense : Florence Parly, ministre des Armées, s’est rendue à Palaiseau (Essonne) sur l’un des sites de l’Onera (Office national d’études et de recherches aérospatiales) pour annoncer un financement de 160 M€ pour les études et la recherche aérospatiales et la DGA a notifié 19 projets d'intelligence artificielle pour l’aviation de combat du futur.

A noter aussi la fourniture par Cree de tranches en carbure de silicium à STMicroelectronics pour un montant de 250 M$, la possible remise en cause par la Commission européenne du rapprochement entre Alstom et Siemens dans le domaine du ferroviaire, ainsi que le partenariat conclu entre NXP et Kalray  pour sécuriser et faibiliser les véhicules autonomes.

Publié dans Editos
La Commission européenne pourrait s’opposer à ce mariage, craignant une position monopolistique de l'entité résultante. La France et l’Allemagne estiment de leur côté qu’un véto de Bruxelles serait une erreur face à la montée du géant chinois CRRC. Verdict le 19 février prochain.
Publié dans Vie des entreprises

Synopsys et Siemens PLM Software règlent leurs différents quant aux brevets de Mentor - aujourd'hui filiale du groupe allemand - et vont travailler ensemble à l'interopérabilité de leurs outils de CAO.

Publié dans Vie des entreprises

Ce plan national de recrutement concerne 40 postes, sur des profils à haute valeur ajoutée. Il représente 10 % de l’effectif total de Siemens (division Digital Factory et Process Industries and Drives) qui comptera, à terme, 440 collaborateurs.

Publié dans Vie des entreprises
vendredi, 09 février 2018 14:42

Siemens s’intéresse à Sarokal Test Systems

Le finlandais est un fournisseur de solutions de test pour les réseaux « fronthaul », des solutions qui pourront compléter la plate-forme d'émulation Veloce.

Publié dans Vie des entreprises

Le groupe allemand renforce l’offre de Mentor avec les outils de conception et de caractérisation avec prise en compte de la variabilité du canadien.

Publié dans Vie des entreprises

Les outils Infolytica renforcent la gamme de solutions Siemens destinées à la conception de moteurs électriques, de générateurs et de dispositifs électromagnétiques.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par le rapprochement entre Alstom et Siemens dans le domaine du ferroviaire en réaction à la percée du chinois CRRC dont les ventes pésent plus de deux fois celles d'Alstom. La nouvelle entité réalisera un chiffre d’affaires de plus de 15 milliards d’euros et bénéficiera d’un carnet de commandes approchant les 60 milliards d’euros. A retenir également, le changement d'identité de OT-Morpho, rebaptisé Idemia. Issue de la fusion d’Oberthur Technologies (OT) et de Safran Identity & Security (Morpho), cette société, qui se veut un acteur de premier plan dans le secteur de l'identification et de l'authentification, compte 14000 collaborateurs dans le monde, dont plus de 2000 en R&D.

Autre événement dont on attendait l'épilogue depuis des mois : Toshiba vient enfin de signer le contrat de cession de sa filiale mémoires, Toshiba Memory. Le candidat retenu est un consortium mené par le fonds américain Bain Capital pour un montant évalué à environ 2000 milliards de yens (15 milliards d'euros). L'accord de vente va donner naissance à une société appelée Pangea, spécialement créée par Bain Capital pour cette opération. Le fonds américain a rallié à sa cause le fabricant de semi-conducteurs sud-coréen SK Hynix ainsi que les géants américains de l'informatique Apple, Dell, Kingston et Seagate. Prendra aussi part à l'affaire le groupe Hoya, spécialiste japonais des verres techniques.

Enfin, nous retiendrons la création d'un centre de développement de batteries à Pessac par Serma Group qui pourrait mobiliser un investissement total de 20 M€, l'annonce de nouvelles offres bas coût présentées par Sigfox, l'une permettant de proposer des modules de connexion à installer sur des objets pour à peine 20 cents de dollar, ainsi que la fermeture de l’usine Eolane de Montceau-les-Mines d’ici à 2020.

Publié dans Editos
Page 1 sur 4
12 novembre 2019
10 novembre 2019
8 novembre 2019
7 novembre 2019
6 novembre 2019

Composants
LED UV Toujours plus d’applications pour la LED UV Avec des performances qui ne cessent de s’améliorer [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?
Pour toute question, merci de nous contacter
12/11/2019 - 15/11/2019
Productronica
12/11/2019 - 15/11/2019
Semicon Europa
18/11/2019 -
Medica 2019
19/11/2019 - 19/11/2019
Les Assises de l'Embarqué
19/11/2019 - 22/11/2019
Milipol
26/11/2019 - 28/11/2019
Trustech
05/12/2019 - 08/12/2019
Healthcare Expo Taiwan
11/12/2019 -
Congrès MediSpace 2019