Electroniques.biz

L'effondrement du transport aérien rejaillit sur Airbus qui doit se battre pour sa survie et pourrait réduire jusqu'à 10% de ses effectifs dans les prochains jours, selon le journal britannique "The Telegraph". Le P-dg d'AIrbus, Guillaume Faury, avait déjà tiré la sonnette d'alarme la semaine dernière via une lettre adressée à l'ensemble des salariés.

Publié dans Vie des entreprises

Cette décision fait suite à l’acquisition de la branche sous-traitance en électronique de PKC Group par Enics en janvier dernier.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par le dépôt de bilan du fabricant d'électroménager FagorBrandt, qui emploie 1.800 salariés, filiale française du groupe espagnol Fagor également au bord de la faillite, ainsi que par une nette progression du marché européen des semi-conducteurs. Ce dernier a progressé de 6,4 % en dollars par rapport à la même période de l'année dernière à 2,964 milliards de dollars, selon les dernières données du WSTS (World Semiconductor Trade Statistics) et de 0,6% en euros (compte tenu des taux de change) à 2,237 milliards d'euros.

Autre fait marquant à retenir, l'annonce par l'équipementier chinois Huawei d'un investissement de 600 millions de dollars dans la R&D pour les technologies 5G d’ici à 2018. Il.prévoit que les premiers réseaux 5G seront prêts pour un déploiement commercial à partir de 2020 et offriront des débits de pointe de plus de 10 Gbit/s, 100 fois plus rapide que les réseaux 4G d'aujourd'hui. De son côté, Alcatel-Lucent a amélioré ses résultats et a profité d'un spectaculaire retour en grâce de son action en Bourse pour annoncer plusieurs opérations financières destinées à lui apporter les ressources indispensables au redressement de son dispositif industriel. Tout d'abord, le lancement d’une augmentation de capital en espèces d’un montant de 955 millions d’euros faisant l’objet d’une garantie par un syndicat bancaire, ensuite son intention de lancer une émission d’obligations d'un montant de 750 millions de dollars ; enfin la signature d’une lettre d’engagement pour la mise en place d’une ligne de crédit renouvelable syndiquée d’un montant de 500 millions d’euros. Au total, le groupe devrait donc sécuriser quelque 2 milliards de d'euros pour financer ses activités lors d'une période charnière.

Enfin, l'innovation a été mise en valeur avec l'annonce d'un plan gouvernemental qui comprend une liste d'actions dont la rédaction est consignée dans un document de 87 pages ! Dans ce document, nous trouvons cependant beaucoup de mesures déjà existantes ou se référant à des programmes existants comme les investissements d'avenir, les 34 plans pour " la nouvelle France industrielle " ou encore les sept défis thématiques de la commission Lauvergeon. Parmi les mesures nouvelles, notons le lancement du plan de transformation interne "Nova" porté par BPI France, notamment avec le fonds Large Ventures, d'un montant de l’ordre de 500 millions d’euros, qui intervient en coinvestissement du privé.

Publié dans Editos
vendredi, 11 octobre 2013 06:33

On Semiconductor va supprimer 870 emplois

Ces suppressions d'emplois concernent sa filiale Sanyo Semiconductor qu'elle avait acquise en janvier 2011, une activité spécialisée dans les composants radiofréquences et les composants liés à la gestion de l'énergie.

Publié dans Vie des entreprises

Le plan Shift prévoit un programme de réduction des coûts fixes d’un milliard d'euros d'ici 2015, soit plus de 15% des coûts fixes de l'entreprise. Toutes les zones géographiques contribueront à cet effort.

Publié dans Vie des entreprises
2 décembre 2020
1 décembre 2020
30 novembre 2020
27 novembre 2020
26 novembre 2020

Embarqué
nouvelle carte porteuse SMARC 2.0 de Connect tech chez ADM21 Connect Tech complète sa gamme de cartes porteuse avec la nouvelle carte SMARC 2.0. Cette carte SMARC [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99
Pour toute question, merci de nous contacter