Electroniques.biz

Le concept de voiture volante électrique a été présenté en première mondiale à Genève le 7 mars dernier. Si ce projet futuriste se concrétise, il contribuera à désencombrer les routes et à réduire les émissions

Publié dans Vie des entreprises

La start-up EasyMile développe une navette autonome et électrique qui propose un transport partagé, sans conducteur, pour les derniers kilomètres,évitant ainsi aux automobilistes d'utiliser leur voiture dans les centre-villes.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par le méga-contrat des RER du futur remporté par Alstom et Bombardier et qui mobilisera 2000 personnes en France, ainsi que par l'annonce de l'organisation en France du Forum mondial de l'électronique ("World Electronics Forum) en octobre prochains. C'est la première fois que ce forum sera organsé en Europe, et qui plus est, en France.

A retenir également dans l'actualité de la semaine écoulée, une effervescence toujours importante dans le domaine du véhicule autonome, avec l'association de BMW, Intel, Mobileye et Here pour l'élaboration de la cartographie en temps réel. Ils promettent notamment de développer une carte basée sur des données récoltées par les utilisateurs et mise à jour grâce aux images prises par les caméras embarquées des véhicules. Par ailleurs, Waymo, entité liée à Google dédiée à la voiture autonome, a annoncé qu'elle était prête à proposer sa technologie à plusieurs constructeurs, se positionnant ainsi plus clairement comme équipementier automobile.

Plusieurs études, résultats ou restructurations ont aussi été annoncées la semaine dernière, en particulier une nouvelle chute des ventes de PC en 2016 pour la 5è année consécutive, un record des livraisons pour Airbus, la suppression de 290 emplois chez Parrot et une évaluation du marché de l'Internet des objets à... 737 milliards de dollars.

Publié dans Editos

Faurecia pourrait progressivement prendre le contrôle de Parrot Automotive. La première étape consisterait en une participation initiale de 20% au capital de Parrot Automotive par le biais d’une augmentation de capital réservée à Faurecia sur base d’une valeur d’entreprise de 100 millions d’euros pour 100% de Parrot Automotive.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par une nouvelle levée de fonds de grande ampleur : cette fois, c'est la start-up Devialet, spécialisée dans le domaine du son avec 107 brevets et 61 récompenses internationales, qui vient de réunir 100 millions d'euros auprès d'investisseurs internationaux. Nous retiendrons également de nombreuses annonces dans le secteur de l'automobile : BMW, Daimler, Ford et Volkswagen vont installer 400 points de recharge rapide pour les véhicules électriques, domaine dans lequel Daimler a annoncé un investissement de 10 milliards d'euros, tandis qu'Intel a prévu un programme d'investissement à hauteur de 250 millions de dollars sur deux ans, dédié au véhicule autonome. Selon une étude publiée par le Bureau européen des unions de consommateurs (Beuc), il faudra attendre encore huit ans pour que le coût global moyen sur quatre ans d’une voiture électrique s’aligne sur celui d’un véhicule essence.

La semaine passée, le SPDEI (syndicat professionnel de la distribution en électronique industrielle) a tenu sa soirée annuelle au cours de laquelle il a remis ses trophées et a annoncé, pour 2016, une croissance du marché français de la distribution de composants électroniques comprise entre 5 et 6%.

A noter aussi plusieurs acquisitions (MACOM a rachété AppliedMicro pour 770 M$, Flir Systems a acquis Prox Dynamics pour 134 millions de dollars et Schurter a repris l’autrichien Burisch et le tchèque Aki Electronic) et selon le site challenges.fr, la signature d'importants contrats pour STMicroelectronics auprès de Apple et de SpaceX.

Publié dans Editos
lundi, 28 novembre 2016 19:00

Un véritable déluge de données

"La voiture autonome va générer un véritable déluge de données". C'est par ces mots que Brian Krzanich, Pdg d'Intel, a mis en avant la problématique de la prolifération des données qui seront produites à l'avenir par les véhicules 100% autonomes, au cours d'une intervention remarquée qui a eu lieu lors de la manifestation AutoMobility LA (Los Angeles, du 14 au 17 novembre 2016).

Et pour appuyer son affirmation, le numéro un d'Intel s'est livré à un petit calcul en estimant la quantité de données que génèreront chaque jour les capteurs, radars, lidars et autres caméras qui équiperont les véhicules autonomes (voir l'illustration ci-jointe). Et le résultat est assez édifiant : chaque véhicule autonome produira chaque jour l'équivalent d'environ 4000 Go de données. Ce résultat est à comparer aux 650 Mo générés en moyenne quotidiennement par une personne via l'utilisation d'ordinateurs, de tablettes, de smartphones ou d'appareils "wearable", valeur qui devrait doubler à l'horizon 2020.

En d'autres termes, un véhicule autonome génèrera autant de données qu'environ 3000 personnes. Autrement dit encore, si l'on table assez rapidement sur un parc d'un million de véhicules autonomes en circulation à travers le monde, il faudra être capable de gérer un flux de données gigantesque - d'où le terme de "déluge" employé par Brian Krzanich - équivalent à celui généré par 3 milliards de personnes, soit 40% de l'humanité !

Ce qui fait dire à Brian Krzanich que ce n'est plus le pétrole qui dirigera alors l'industrie automobile mais le big data : "Data is the new oil."

Publié dans Editos

Renault va bénéficier de la technologie de capteurs de vision inspirés de l’œil humain pour étendre les capacités des aides à la conduite et de la conduite autonome.

Publié dans Vie des entreprises

L'occasion nous a récemment été donnée par ZF-TRW de faire une quinzaine de kilomètres à bord d'un prototype de véhicule semi-autonome doté de fonctions de conduite automatiques partielles telles que l'aide à la conduite sur autoroute avec changement de voie automatique. Essai concluant mais...

Publié dans Editos

Six taxis autonomes (c'est-à-dire sans conducteur) roulent à Singapour dans un périmètre restreint. Une première mondiale initiée par la start-up américaine nuTonomy.

Publié dans Vie de la profession

Pour atteindre cet objectif, le groupe a dévoilé une série de partenariats avec des start-up, dont Velodyne, un fabricant californien de capteurs utilisés sur les voitures autonomes dans lequel il a réalisé avec le groupe internet chinois Baidu un investissement commun de 150 millions de dollars.

Publié dans Vie des entreprises
26 janvier 2021
25 janvier 2021
24 janvier 2021
22 janvier 2021
21 janvier 2021

Composants
ZOOM SUR LE MODULE UBLOX ZED F9P ! Conçu dans un format compact, le module ZED-F9P est équipé de la nouvelle génération de chipset [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99
Pour toute question, merci de nous contacter