Electroniques.biz

Jacques Marouani

Huawei investira 1 milliard de livres sterling (1,1 milliard d'euros) dans la première phase du projet, qui comprend la construction de 50 000 m2 d'installations et créera directement environ 400 emplois locaux. 

Au 31 mars 2020, les capitaux propres de Tronics s’élèvent à -19,2 M€, incluant les pertes générées par le groupe sur les deux sites de production au cours de l’exercice. L’endettement brut de Tronics (principalement lié à l’endettement vis-à vis de sa maison-mère TDK) atteint 43,2 M€.

Au cours du premier semestre 2019-2020, l’activité de sous-traitance Lacroix Electronics a enregistré un chiffre d’affaires de 155,8 M€, en baisse de 4,3%. Le second trimestre de cette activité affiche un recul de chiffre d’affaires de 12,9% intégrant les fermetures totales ou partielles de sites imposées par le confinement et des baisses des volumes commandés.

Airbus fait face à la crise la plus grave que le secteur de l'aéronautique ait jamais connue, a déclaré le Pdg d'Airbus, Guillaume Faury. Le processus d'information et de consultation avec les partenaires sociaux a commencé en vue de parvenir à des accords de mise en œuvre à partir de l'automne 2020.

Dans le cadre du plan de soutien à l’aéronautique et notamment de la création d’un fonds d’accompagnement public qui sera doté de 300 M€ sur trois ans, dont 100 M€ dès 2020, un appel à manifestation d’intérêt (AMI) opéré par Bpifrance vient d’être publié.

Olivier Chavrier succède à Georges Falessi, nommé directeur général en 2009 qui a fait de SCS un pôle de référence, reconnu et incontournable au niveau régional, national et international.

Pekka Lundmark entrera dans ses nouvelles fonctions un mois plus tôt que prévu.

Ce laboratoire s’adresse notamment aux fabricants, importateurs et distributeurs de produits électroniques connectés et sans fil qui souhaitent se mettre en conformité avec l’obligation (résultant de la loi « Abeille ») de communiquer au public la valeur de DAS, qui prendra effet à partir du 1er juillet 2020. 

Les 50 premiers déposants représentent plus de la moitié de l’ensemble des demandes de brevets publiées à l’INPI en 2019. Cette tendance récurrente confirme la nécessité des actions de sensibilisation à la propriété industrielle menées en direction des plus petites entreprises et du monde de la recherche.

La semaine dernière a été marquée par l'annonce de la suppression de 1233 emplois en France par Nokia, parmi les activités d'Alcatel-Lucent, soit un tiers des effectifs de cette filiale dans l'Hexagone. Le groupe prévoit de supprimer 402 postes à Lannion (Côtes-d'Armor) sur 800 salariés, et 831 postes sur le site de Nozay (Essonne) qui emploie 2 900 salariés. Ce sera le quatrième plan de licenciements collectifs depuis que Nokia a racheté Alcatel-Lucent début 2016.

Mauvaise nouvelle également pour l'industrie automobile européenne qui s'attend à ce que les ventes de voitures dans l'Union européenne chutent de plus de 3 millions d'unités, passant de 12,8 millions de voitures vendues en 2019 à quelque 9,6 millions cette année, soit une chute des ventes d'environ 25% par rapport à l'an passé, selon l'Acea, l'Association des constructeurs européens d'automobiles. En France, un fonds de soutien aux investissements dans ce secteur, doté de 200 millions d’euros en 2020, a été créé. Un Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) ouvert à toutes les entreprises de la filière et opéré par Bpifrance vient également d’être publié. Cet AMI est destiné aux entreprises de la filière qui souhaitent investir dans leurs outils de production.

Dans le domaine des semi-conduteurs, le japonais Toshiba va progressivement céder sa participation de son ancienne activité de mémoires flash Nand, Kioxia, et de redistribuer la majorité du produit net de cette vente à ses actionnaires, selon des informations du Nikkei Asian Review. Il possède 40,2% de Kioxia et avait déjà vendu la majorité du capital de cette entité en 2018 à un consortium mené par Bain Capital pour 18 milliards d'euros.

Selon Omdia, les 10 premiers fabricants de semi-conducteurs ont collectivement généré des revenus de 63,6 milliards de dollars au premier trimestre, contre 62,2 milliards de dollars au quatrième trimestre 2019, en hausse de 2,1%, tandis que le marché des semi-conducteurs dans son ensemble a enregistré une baisse séquentielle de 2% au cours de cette même période. A noter que, dans le classement publié par Omdia, il ne figure plus aucune société européenne, HiSilicon, l'activité de semi-conducteurs de Huawei, passant de la 16è à la 8è place et Kioxia de 1a 11è à la 10è position.

Page 1 sur 843
1 juillet 2020
30 juin 2020
29 juin 2020
28 juin 2020
26 juin 2020
25 juin 2020

Embarqué
Adm21: système  GPU + COM Express de type 7 ConnectTech Connect Tech annonce la sortie de son nouveau système embarqué GPU Type 7 + COM Express. Ce système [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99
Pour toute question, merci de nous contacter
03/09/2020 - 04/09/2020
Sido
09/09/2020 - 10/09/2020
Rencontres électronique imprimée
23/09/2020 - 24/09/2020
IoT World + MtoM Embedded
23/09/2020 - 24/09/2020
RF & Microwave
29/09/2020 - 01/10/2020
Forum de l'électronique/Sepem Industries