Electroniques.biz

La semaine dernière a été marquée par les statistiques de l'Acea (Association des constructeurs européens d'automobiles) qui montrent que le marché des voitures particulières de l'Union européenne s'est contracté de 23,7% à 9,9 millions d'unités en 2020 (soit 3 millions d'unités en moins que l'année précédente), en conséquence directe de la pandémie de la Covid-19. En effet, les mesures de confinement - y compris les confinements à grande échelle et d'autres restrictions tout au long de l'année - ont eu un impact sans précédent sur les ventes de voitures dans l'Union européenne.

Le pénurie se confirme dans le domaine des composants électroniques. Après la sonnette d'alarme tirée par les constructeurs automobiles, c'est au tour des sous-traitants, via leur syndicat professionnel, le Snese, d'annoncer des difficultés d'approvisionnement. Celui-ci déplore le regain de nettes hausses des tarifs des composants électroniques et de leur rétroactivité. Il ajoute que ces pratiques sont imposées sans aucun dialogue. Il enjoint les différentes parties prenantes à d’avantage de compréhension et de modération. Le Snese dénonce des menaces de suspension de livraison à l’encontre des sous-traitants en cas de rejet des nouveaux tarifs.

A retenir également dans l'actualité de la semaine écoulée, la remise des Trophées des Assises de l'embarqué, avec cette année, pour la première fois, cinq trophées remis à des entreprises ou des académiques et un trophée remis à des étudiants pour couronner des projets ont développé et mis en oeuvre un ou plusieurs systèmes embarqués comportant une composante logicielle prépondérante et particulièrement innovante.

Enfin, il est à noter que le plan de relance consacre 570 M€ pour l’accélération de la généralisation de la fibre optique sur le territoire national dont 420 M€ sont alloués dès à présent, que les dépenses de recherche en semi-conducteurs progresseraient de 4% en 2021 selon IC Insights, qu'Alstom a réalisé un chiffre d'affaires de 5,6 milliards d'euros sur les 9 premiers mois de son exercice et que Thales et Airbus vont fournir 12 satellites dans le cadre du lancement de la 2e génération du système de géopositionnement européen, Galileo. De son côté, OneWeb, la société de communications par satellite en orbite terrestre basse détenue conjointement par le gouvernement britannique et Bharti Global a annoncé qu'elle avait obtenu un financement supplémentaire de SoftBank et de Hughes Network Systems, ce qui porte le financement total de OneWeb à 1,4 milliard de dollars.

Publié dans Editos

Le néerlandais double la puissance de calcul de sa plateforme de développement software pour automobile L2+ BlueBox, grâce notamment au processeur Coolidge du français Kalray.

Publié dans Semi-conducteurs
mardi, 19 janvier 2021 18:04

Konrad Technologies et NI s’associent

L’objectif de cet accord est de développer des systèmes de test et des solutions de validation logicielle et matérielle de conduite autonome.

Publié dans Vie des entreprises

2020 a vu la plus forte baisse annuelle de la demande de voitures depuis le début du suivi de ce marché par l'Acea, les immatriculations de voitures neuves ayant chuté de 3 millions d'unités par rapport à 2019.

Publié dans Conjoncture

La semaine dernière a été marquée par les toutes premières évaluations du marché des semi-conducteurs sur l'ensemble de l'année 2020. Après une baisse de 12% en 2019, les revenus mondiaux des entreprises de semi-conducteurs ont rebondi en 2020 pour atteindre 449,8 milliards de dollars, soit une augmentation de 7,3% par rapport à 2019, selon les résultats préliminaires publiés par Gartner. Intel a conservé sa position de premier fournisseur mondial de semi-conducteurs en termes de chiffre d'affaires en 2020, suivi de Samsung Electronics, SK hynix et Micron. Les revenus mondiaux des mémoires ont augmenté de 13,5 milliards de dollars en 2020, ce qui représente 44% de la croissance globale des revenus des semi-conducteurs en 2020. Mais pour les entreprises européennes, c'est une année peu reluisante qui vient de s'achever, car aucune d'entre elles ne figure désormais dans le top 10 du classement établi par Gartner.

La demande est si forte en ce début d'année 2021 qu'elle commence avec une pénurie de semi-conducteurs affectant le secteur de l'automobile. Les principaux fournisseurs de semi-conducteurs pour ce secteur estiment que la production automobile a rebondi plus rapidement que prévu à la suite de la pandémie, et qu'ils ont du mal à rattraper leur retard dans les livraisons. Ford, Toyota, Fiat Chrysler et Nissan ont annoncé qu'ils réduiraient la production de véhicules ce mois-ci en raison d'une pénurie de semi-conducteurs, confirmant ainsi les annonces d'autres constructeurs automobiles touchés par cette pénurie qui s'explique notamment par le rebond sensible de la demande de semi-conducteurs après la crise du Coronavirus. L'Allemand Volkswagen avait déclaré dès le mois dernier qu'il faisait face à une pénurie de semi-conducteurs.

A retenir également dans l'actualité de la semaine écoulée que la Commission européenne investit 20 M€ dans les composants électroniques à base de graphène, que la BEI accorde un prêt de 200 M€ à Eutelsat pour le satellite Konnect VHTS, et que le 4è programme d'investissements d'avenir sera doté de 20 milliards d'euros, 12,5 milliards d'euros du PIA 4 étant destinés aux marchés et technologies prioritaires, c'est-à-dire aux marchés les plus prometteurs où la France dispose de réelles capacités et mobilisant tous les leviers (financements, normes, réglementations, recherche, formation...).

Publié dans Editos

Les principaux fournisseurs de semi-conducteurs pour le secteur automobile estiment que la production automobile a rebondi plus rapidement que prévu à la suite de la pandémie, et qu'ils ont du mal à rattraper leur retard dans les livraisons.

Publié dans Conjoncture

Un circuit de protection contre les décharges électrostatiques de l'américain gère jusqu'à quatre ports USB type C dans l'habitacle.

Publié dans Semi-conducteurs

Pour plusieurs dizaines de millions d’euros, IPTE, fournisseur international de systèmes d'automatisation et de test pour l'automobile, va fournir à un équipementier automobile international une ligne de production automatisée de batteries de 48 volts.

Publié dans Vie des entreprises
vendredi, 27 novembre 2020 09:08

Double annonce pour le salon EuMW

L’édition 2020 se déroulera finalement en ligne début 2021, et l’édition 2021 se tiendra mi-octobre à Londres.

Publié dans Vie de la profession

La semaine dernière a été marquée par la création du Fonds Avenir Automobile 2 qui aura une durée totale de 15 ans et une période d’investissement de 5 ans. Il sera doté de 525 millions d’euros au maximum. Les constructeurs français PSA et Renault se sont accordés avec Bpifrance pour créer ce fonds, destiné à accompagner les sous-traitants automobiles français. 

A noter également que l'un des premiers industriels français à adopter la 5G sera Lacroix Group. Il en expérimente les bénéfices de la 5G en prévision de son projet d’usine électronique du futur « Symbiose », à Montrevault-sur-Evre (Maine-et-Loire). Dans un contexte industriel très compétitif, la 5G favorisera l’avènement de l’usine sans fil modulable et une meilleure gestion des ressources énergétiques.

Dans le domaine des semi-conducteurs, il faut retenir la construction d’une usine de fabrication en Arizona utilisant la technologie 5 nm par TSMC avec une capacité de 20000 tranches de semi-conducteurs par mois. Initié en mai 2020, avec le soutien du gouvernement fédéral américain et l'État d'Arizona, ce projet ratifié débutera en 2021 pour une production en 2024. Il nécessitera des dépenses totales s’élevant à environ 12 milliards de dollars (environ 10,2 milliards d'euros) de 2021 à 2029, intégrant les dépenses en capital, soit 3,5 milliards de dollars (3 milliards d'euros).

Par ailleurs, la SBA a proposé de déployer un réseau IoT dans tous les logements pour l'enseignement à distance, NI a annoncé une réduction de ses effectifs et Cypress a dopé les résultats annuels d'Infineon. L'allemand vient de boucler son année fiscale 2020 sur un chiffre d'affaires de 8,567 milliards d'euros, en hausse de 7%, et compte bien passer la barre des 10 milliards d'euros l'an prochain.

 

Publié dans Editos
Page 1 sur 61

Composants
LED UV Toujours plus d’applications pour la LED UV Avec des performances qui ne cessent de s’améliorer [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter