Electroniques.biz

Cette alliance conclue entre Arteria, filiale télécom de RTE, et Objenious, filiale de Bouygues Telecom, "cible volontairement les zones rurales pour y généraliser la technologie" liée à l'internet des objets.

Publié dans Vie des entreprises

Le réseau LoRa de Bouygues Telecom dédié à l’Internet des objets, équipé par Sagemcom, est déjà expérimenté par de nombreuses entreprises. Il couvrira la majorité du territoire français au 1er semestre 2016.

Ce réseau permet de connecter des millions d’objets grâce à une communication radio longue portée et basse consommation (LPWA : Low Power, Wide Area). Elle est le seul standard international ouvert permettant notamment la géolocalisation sans GPS des objets, le "sharing" - qui permet à un objet de communiquer avec plusieurs réseaux LoRa sur un même territoire - ainsi que le "roaming" (itinérance) au niveau international.

Ce réseau permet l’émergence de nouveaux services notamment la gestion intelligente des ressources, la maintenance prédictive, le suivi des approvisionnements et des stocks, la localisation des objets, des animaux domestiques, le suivi médical des personnes, etc.

Dès aujourd’hui, de nombreuses entreprises font le choix d’expérimenter LoRa pour des usages divers, parmi lesquelles Colas (pilotage de la disponibilité des places de parking à travers des capteurs de chaussée) et Schneider Electric (mesure des consommations énergétiques dans le cadre du projet Issy Grid).

Olivier Roussat, Pdg de Bouygues Telecom, précise que « de nombreux clients se sont déjà inscrits pour expérimenter la technologie en conditions réelles ».

Pour Patrick Sevian, président de Sagemcom, « c’est une étape importante qui a été franchie car LoRa donne accès à un nombre infini de services associés qui rendent réelle la notion de « smart city », en permettant notamment une gestion rationalisée des déchets, ou encore une meilleure maintenance et sécurité des infrastructures. Mais LoRa donne également naissance à la « smart industry », permettant un meilleur suivi des flux de transports ou logistique ; ainsi qu’à la « smart farm » qui révolutionnera le monde agricole ».

 

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par la remise des "Electrons d'or" 2015 décernés par la revue "ElectroniqueS", mettant en exergue 7 produits de l'année présentés dans nos colonnes au cours des 12 derniers mois, 4 innovations dans des domaines applicatifs de l'électronique (automobile/transports, santé/bien-être, aéronautique/défense, bâtiment intelligent/énergie) et 3 entreprises marquantes de l'électronique (meilleure start-up, meilleur distributeur, meilleur équipementier/entreprise). La remise des trophées a été précédée d'une conférence sur l'Internet des objets et sur les défis qui en découlent pour l’électronique.

Dans l'actualité de la semaine passée, les start-up ont à nouveau fait parler d'elles avec des acquisitions et levées de fonds : Mobiquithings, opérateur de réseau mobile virtuel dédié à l'Internet des objets, a été acquise par Sierra Wireless et Exagan a levé 5,7 millions d'euros pour produire des semi-conducteurs de puissance en GaN sur Si. Celle-ci reste cependant assez modeste lorsqu'on la compare à celle dont a bénéficié Transphorm, spécialiste des composants de puissance en GaN pour la conversion d’énergie, qui a levé 70 millions de dollars auprès d’un groupe d’investisseurs emmené par KKR.

Il faut également noter le doublement de la participation de Thales dans Tronics. L'équipementier détient désormais 21 % des parts du fabricant grenoblois de microsystèmes.

Enfin, Bouygues a décidé de ne pas donner suite à l'offre de SFR-Numéricable, estimant qu'elle présente un risque important, en particulier en matière de droit de la concurrence.

Publié dans Editos

Six des grands acteurs de l'Internet des objets se sont exprimés lors de notre soirée de remise des "Electrons d'or" : Laurent Vernat, directeur du marketing d'Intel Europe de l'ouest, Patrizio Piasentin, directeur de Silicon Labs pour l'Europe du sud, Stuart Lodge, vice-président de Sigfox, Alain Dantec, vice-président de Semtech, Philippe Cola, architecte cœur de réseau et services, à la direction technique de Bouygues Telecom, et Thierry Sachot, directeur général d'Eolane et président de la toute nouvelle Cité de l'objet connecté.

Publié dans Vie de la profession

Durant cette journée, une exposition permettra de découvrir les innovations du groupe : drone, robots, showroom des innovations numériques…

Publié dans Vie de la profession

Le classement Brand Finance France 50 met en avant les plus grandes marques françaises. On y retrouve notamment Orange, Airbus et Bouygues.

Publié dans Vie de la profession

La semaine dernière a été marquée par la fin du feuilleton SFR-Numéricable-Bouygues qui s'est soldé par la victoire de Numéricable aux dépens de Bouygues. Le câblo-opérateur s'est ainsi emparé de SFR pour un montant de 17 milliards d'euros, Vivendi conservant 20% du nouvel ensemble. Un échec pour Bouygues qui l'a amené à envisager la cession de sa filiale de téléphonie mobile à Iliad, maison-mère de Free. Mais alors que le groupe de BTP espère en retirer 8 milliards d'euros, Iliad ne serait prêt à débourser "que" 5 milliards d'euros. Affaire à suivre donc...

Dans l'actualité de la semaine passée, notons également l'approbation de la Commission européenne à propos d'une aide de 34 millions d'euros accordée au projet "Tours 2015" porté par ST. Ce projet vise la conception et la production de composants améliorant l'efficacité énergétique des appareils électroniques et permettant de réaliser des modules autonomes en énergie.

Deux études et statistiques faisant le point sur le marché mondial de la sous-traitance électronique et sur le marché européen des semi-conducteurs ont, en outre, été publiées. La première, émanant de la publication américaine MMI, classe douze européens dont 4 français parmi les 50 premiers sous-traitants mondiaux. La seconde, provenant du WSTS, montre quant à elle que les ventes européennes de semi-conducteurs ont progressé de 9,6 % en dollars par rapport à la même période de l'an passé, et de 6,4% en euros à 2,160 milliards d'euros. Un bon début d'année !

Enfin, plusieurs rachats (Freescale a racheté les processeurs Comcerto de Minspeed à M/A-COM, Altran a acquis le néerlandais Tass, et Neways Electronics est sur le point d’acquérir le sous-traitant allemand BuS Group), ainsi qu'une levée de fonds de 15 millions d'euros au bénéfice du toulousain Sigfox qui officie dans le domaine de l'Internet des objets, ont été annoncés.

Publié dans Editos

L'opération est valorisée à 17 milliards d'euros.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par les propositions de rachat de SFR, dans un premier temps par Numéricable, puis par Iliad (maison-mère de Free) et Bouygues. Une transaction en vue d'un rapprochement avec l'un de ces opérateurs serait désormais attendue d'ici quelques semaines selon des sources proches du dossier.

Ce fût également une semaine importante pour l'amélioration de la sécurité routière en Europe. Le parlement européen s'est en effet prononcé en faveur de l'installation dans les voitures du système d'alerte des secours eCall capable de se déclencher automatiquement en cas d'accident via un numéro de téléphone unique : le 112. Ce dispositif embarqué bénéficie du soutien de l'industrie automobile qui y voit une opportunité pour développer de nouveaux services dans le cadre du "véhicule connecté" de demain.

Le Sénat et le parlement français ont, quant à eux, adopté une proposition de loi visant à renforcer la lutte contre la contrefaçon. Ce texte permet une meilleure protection de la propriété intellectuelle et renforce les moyens d’intervention de la douane.

A noter aussi le projet de 3M de se séparer de ses activités électroniques et la fusion de RF Micro Devices et de TriQuint.

Enfin, dans le domaine des avancées technologiques, nous présentons deux innovations de Freescale et Renesas annoncées au salon Embedded World de Nuremberg, en Allemagne, qui vient de fermer ses portes.

Publié dans Editos

Iliad et Bouygues prépareraient une offre sur la filiale télécoms de Vivendi. 

Publié dans Vie des entreprises

Composants
Antennes Cornets en Impression 3D Elliptika Propose une gamme d'antennes cornets en impression 3D de la bande S à la bande Ka permettant [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter