Electroniques.biz

Bpifrance annonce le lancement de la plateforme digitale « Tech in Fab » et la signature d’un partenariat avec France Industrie pour renforcer la collaboration entre grands groupes et start-up deeptech.

Bpifrance, acteur-clé du soutien des industriels et des start-up, lance deux actions pour favoriser la collaboration entre l’industrie et l'écosystème de l'innovation, aux côtés de France Industrie, organisation représentative de l’Industrie : d'une part, la plateforme Tech in Fab, portail d’information et de mise en relation entre les start-up et les PME et ETI industrielles ; d'autre part, la signature d’un partenariat avec France Industrie pour favoriser les ponts entre les grands groupes industriels et les start-up deeptech.

« Avec le plan de relance, nous finançons la modernisation de l’industrie avec les technologies numériques 4.0. La plateforme Tech in Fab va accélérer ce mouvement avec l’appui des écosystèmes français d’offreurs de solutions. Le mouvement de reconquête industrielle doit également s’appuyer sur le dynamisme des start-up industrielles. Nous les accompagnerons dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir », a déclaré Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’Industrie.

« La French Tech est le premier écosystème numérique de l’Union européenne. Pour assurer le pivot vers l’industrie 4.0 et faire face aux défis d’attractivité, de réindustrialisation et de décarbonation de l’économie, il est nécessaire que la French Tech et la French Fab mutualisent leurs forces », a ajouté Cédric O, secrétaire d’Etat chargé de la transition numérique et des communications électroniques.

Dans le cadre du lancement de la plateforme « Tech in Fab », Bpifrance souhaite rapprocher les PME et ETI industrielles françaises des acteurs du digital et de l’innovation, dans l’objectif de favoriser l’innovation des premiers et d’accélérer leur transition vers l’industrie du futur, tout en créant des opportunités commerciales pour les seconds. Disponible à l’adresse https://techinfab.bpifrance.fr, « Tech in Fab » propose notamment en accès libre des contenus à visée pédagogique et explicative sur l’innovation adaptés aux industriels, y compris les moins matures, un répertoire d’offreurs de solutions Tech classés par nature, ainsi que des illustrations de collaboration vertueuse.

Par ailleurs, le partenariat avec France Industrie visera à faciliter une meilleure compréhension mutuelle et une collaboration opérationnelle entre start-up deeptech, grands groupes et filières industrielles. L’ambition partagée par Bpifrance et France Industrie est de renforcer la compétitivité industrielle de la France à travers les innovations de pointe amenées par les start-up deeptech, en particulier sur les marchés à fort enjeu sociétal et écologique.

Cette annonce s’inscrit dans la droite ligne du plan Deeptech lancé par Bpifrance en 2019, qui a déjà permis d’accompagner et financer plus de 600 start-up Deeptech, et dont les objectifs ont été récemment revus à la hausse pour passer à 2 milliards d'euros en investissement d’ici 2023 (au lieu de 1,3 milliard d'euros) et dont les financements augmenteront de 50% dès 2021.

 

Publié dans Vie de la profession

L'objectif initial d’investir 1,3 milliard d'euros directement et indirectement dans les start-up Deeptech d’ici 2023 est réévalué à 2 milliards d'euros (7 milliards d'euros avec l’effet de levier).

Publié dans Vie de la profession

La semaine dernière a été marquée par la publication des prévisions annuelles et des statistiques du mois d'octobre par le WSTS (World Semiconductor Trade Statistics), l'organisme en charge des statistiques sur le marché des semi-conducteurs.

Ses prévisions automnales estiment que le marché mondial des semi-conducteurs devrait atteindre 433 milliards de dollars en 2020, soit une augmentation de 5,1% par rapport à 2019 au mondial, rapporte l'Eisa (European Semiconductor Industry Association) qui relaie ces prévisions. Cependant, le marché européen devrait chuter de 8,4%, selon ces mêmes prévisions. La croissance du marché mondial des semi-conducteurs devrait ensuite s'accélérer en 2021 avec une croissance de 8,4% au niveau mondial, grâce à une hausse à deux chiffres des mémoires et des composants optoélectroniques, prévoit encore le WSTS.

Les statistiques du mois d'octobre, réalisées à partir de déclarations réelles des fabricants de semi-conducteurs, montrent par ailleurs que les ventes mondiales de semi-conducteurs ont atteint 39 milliards de dollars en octobre 2020, soit une augmentation de 6% par rapport à la même période de l'année précédente (36,8 milliards de dollars) et de 3,1% par rappport au mois précédent (37,9 milliards de dollars).

Toujours dans le domaine des semi-conducteurs, mais cette fois concernant les ventes d'équipements de production, les dépenses d'investissements en semi-conducteurs ont grimpé de 30% au 3è trimestre 2020 par rapport au même trimestre de 2019, avec 19,4 milliards de dollars au 3è trimestre 2020 contre 14,9 milliards de dollars au 3è trimestre 2019, selon le dernier rapport de SEMI et de la Semiconductor Equipment Association of Japan (SEAJ). Les ventes d'équipements avaient augmenté de 16% au 3è trimestre 2020 par rapport au trimestre précédent. Le podium est constitué de la Chine, suivie par Taiwan et la Corée du sud.

Dans l'actualité de la semaine écoulée, il faut également retenir les annonces du ministère des Armées qui a créé l'Agence numérique de défense, une nouvelle organisation dans la conduite des projets de systèmes d’information, et qui a lancé le Fonds innovation défense. Ce dernier s’articule dans son organisation avec le volet « French tech souveraineté » du Programme d’investissements d’avenir (PIA) et prévoit un co-investissement avec Bpifrance et certains industriels pour un montant pouvant aller jusqu’à 400 millions d’euros.

Enfin, il faut noter qu'un projet breton de hub d'innovation numérique a été présélectionné pour concourir à un appel européen et que le sous-traitant taïwanais USI a finalisé l’acquisition du sous-traitant français Asteelflash.

Publié dans Editos

Le Fonds innovation défense s’articule dans son organisation avec le volet « French tech souveraineté » du Programme d’investissements d’avenir (PIA) et prévoit un co-investissement avec Bpifrance d’une part, et des industriels d’autre part, pour un montant pouvant aller jusqu’à 400 millions d’euros. 

Publié dans Vie de la profession

La semaine dernière a été marquée par la création du Fonds Avenir Automobile 2 qui aura une durée totale de 15 ans et une période d’investissement de 5 ans. Il sera doté de 525 millions d’euros au maximum. Les constructeurs français PSA et Renault se sont accordés avec Bpifrance pour créer ce fonds, destiné à accompagner les sous-traitants automobiles français. 

A noter également que l'un des premiers industriels français à adopter la 5G sera Lacroix Group. Il en expérimente les bénéfices de la 5G en prévision de son projet d’usine électronique du futur « Symbiose », à Montrevault-sur-Evre (Maine-et-Loire). Dans un contexte industriel très compétitif, la 5G favorisera l’avènement de l’usine sans fil modulable et une meilleure gestion des ressources énergétiques.

Dans le domaine des semi-conducteurs, il faut retenir la construction d’une usine de fabrication en Arizona utilisant la technologie 5 nm par TSMC avec une capacité de 20000 tranches de semi-conducteurs par mois. Initié en mai 2020, avec le soutien du gouvernement fédéral américain et l'État d'Arizona, ce projet ratifié débutera en 2021 pour une production en 2024. Il nécessitera des dépenses totales s’élevant à environ 12 milliards de dollars (environ 10,2 milliards d'euros) de 2021 à 2029, intégrant les dépenses en capital, soit 3,5 milliards de dollars (3 milliards d'euros).

Par ailleurs, la SBA a proposé de déployer un réseau IoT dans tous les logements pour l'enseignement à distance, NI a annoncé une réduction de ses effectifs et Cypress a dopé les résultats annuels d'Infineon. L'allemand vient de boucler son année fiscale 2020 sur un chiffre d'affaires de 8,567 milliards d'euros, en hausse de 7%, et compte bien passer la barre des 10 milliards d'euros l'an prochain.

 

Publié dans Editos

Le Fonds Avenir Automobile 2 aura une durée totale de 15 ans et sa période d’investissement sera de 5 ans. Il sera doté de 525 millions d’euros au maximum.

Publié dans Vie de la profession

Arkema est un des leaders mondiaux de la chimie de spécialités, disposant d’un large portefeuille de produits complémentaires et à forte valeur ajoutée, notamment avec une expertise dans les matériaux avancés pour l'électronique imprimée. 

Publié dans Vie de la profession

Ce financement permettra à Aledia de finaliser le développement de ses produits et d’inaugurer en France sa première usine de production de puces pour écrans basés sur sa technologie propriétaire de microLeds 3D qui verra le jour d'ici deux ans, près de Grenoble (Isère) et qui mobilisera un investissement de l’ordre de 40 millions d'euros (hors équipements de production).

Publié dans Vie des entreprises

Ce fonds vise à promouvoir les technologies de rupture comme l’intelligence artificielle, la nanoélectronique ou encore le stockage d’énergie.

Publié dans Vie de la profession

Organisé par Business France et Bpifrance, le programme Next French Healthcare sélectionne les meilleures start-up françaises de la santé numérique pour une immersion en Amérique du Nord. Le 11 juin, à l’issue de deux mois de délibérations, le jury du programme Next French Healthcare a annoncé les noms des 13 start-up françaises lauréates. Celles-ci embarqueront pour les Etats-Unis et le Canada, afin de rencontrer des partenaires potentiels et des investisseurs.

Publié dans Vie de la profession
Page 1 sur 8

Composants
Connect Core 6 UL - Digi Elaboré sur le processeur d'application NXP i.MX6UL, le Connect Core 6 UL est le moteur de communication [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter
04/05/2021 - 06/05/2021
SMTconnect
04/05/2021 - 06/05/2021
PCIM Europe
01/06/2021 - 03/06/2021
JEC World 2021
28/06/2021 - 01/07/2021
MWC Barcelona