Electroniques.biz

Le « PIIEC 2018 dans le domaine de la microélectronique », qui vise à développer des technologies et composants de microélectronique innovants pour l'automobile, l'Internet des objets et d'autres applications clés (telles que l'espace, l'avionique et la sécurité), avait été mis en place conjointement et notifié par la France, l'Allemagne, l'Italie et le Royaume-Uni. En décembre 2020, l'Autriche a notifié à la Commission son intention de rejoindre ce projet, en octroyant un soutien public de 146,5 millions d'euros à Infineon, AT&S et NXP.

Publié dans Vie de la profession

Lors d'un événement en ligne le 18 mars dernier, la Commission européenne a lancé le Conseil européen de l'innovation, destiné à transformer les idées scientifiques en innovations.

Publié dans Vie de la profession

IC Insights estime que 30 milliards de dollars par an pendant au moins cinq ans seraient nécessaires pour que l'Europe rattrape son retard en semi-conducteurs. Autant dire que consacrer un tel budget au seul domaine des semi-conducteurs semble irréalisable alors qu’il existe bien d’autres priorités pour l’Europe.

Publié dans Vie de la profession

Les cinq pays les plus représentés en 2020 sont les Etats-Unis, suivis de l'Allemagne, du Japon, de la Chine et de la France. Le top 10 des déposants comporte cinq entreprises européennes : Ericsson, Siemens, Bosch, Philips et BASF.

Publié dans Vie de la profession

La semaine dernière a été marquée par les ambitions européennes dans les technologies numériques et les batteries pour les véhicules électriques. D'ici 2030, l'Europe espère atteindre pas moins de 20% de la production mondiale de semi-conducteurs en valeur (en technologie 5 nm, voire 2 nm), c'est-à-dire doubler sa production actuelle dans ce domaine, et elle veut être à la pointe mondiale dans le développement d'ordinateurs quantiques. Elle a consigné ces ambitions dans une communication intitulée "2030 Digital Compass: the European way for the Digital Decade".

Autre engagement européen, "la détermination à gagner la bataille de la voiture électrique" malgré l'avance considérable de l'Asie dans ce domaine, en engageant un plan de formation à grande échelle pour pourvoir les 800000 emplois de la filière d'ici 2025 dans le cadre de l’Alliance européenne des batteries, créée en 2017. Celle-ci a pour objectif principal de développer les technologies et les capacités de production des batteries dans l’Union européenne, ce qui est essentiel pour la mobilité à faibles émissions, le stockage de l’énergie ainsi que la stratégie et la souveraineté économique de l’Europe.

Parmi les autres événements de la semaine écoulée en semi-conducteurs, notons que Samsung Electronics étudierait la possibilité de construire une nouvelle usine de semi-conducteurs aux Etats-Unis, après celle que le sud-coréen exploite déjà à Austin (Texas). Le montant de l'investissement pourrait atteindre 17 milliards de dollars. Les sites potentiels se situent dans les états d'Arizona et de New York, ainsi que l'usine d'Austin elle-même qui serait alors étendue. De son côté, Apple vient d'annoncer qu'il fera de Munich son centre européen de conception de semi-conducteurs où il prévoit d'embaucher "des centaines de nouveaux employés". Ces nouvelles installations de pointe seront axées sur la connectivité et les technologies sans fil. L'expansion de Munich, associée à des investissements supplémentaires en R&D, dépassera le milliard d'euros au cours des trois prochaines années, précise le communiqué de la société. Pour sa part, Soitec a renforcé ses engagements dans le cadre de l'avenant qui actualise le contrat de filière signé la semaine dernière, et qui et propose de nouveaux axes structurants liés aux enjeux prioritaires du plan « France Relance ».

Enfin, en matière de conjoncture, la société d'analyse IC Insights a réhaussé ses prévisions concernant les ventes mondiales de semi-conducteurs en 2021. Tablant initialement sur une croissance de 12%, IC Insights envisage désormais une progression de 19% induite par des hausses séquentielles de 2% au premier trimestre (une première depuis dix ans), 3% au deuxième, 8% au troisième et 0% au dernier.

Publié dans Editos

Les dirigeants européens ont affiché leur détermination à gagner la bataille de la voiture électrique en engageant un plan de formation à grande échelle pour pourvoir les 800000 emplois de la filière d'ici 2025.

Publié dans Vie de la profession

D'ici 2030, l'ambition de l'Europe est d'atteindre 20% de la production mondiale de semi-conducteurs en valeur (en technologie 5 nm, voire 2 nm), c'est-à-dire doubler sa production actuelle dans ce domaine.

Publié dans Vie de la profession

L'Europe avait accumulé beaucoup de retard par rapport au reste du monde en 2020, aussi elle ne fait que rattraper un peu ce retard.

Publié dans Conjoncture

L'Union européenne a défini un objectif l'année dernière visant à produire au moins 20% des circuits intégrés (dont les microprocesseurs) dans le monde en valeur, sans donner de détails sur la manière dont cela serait réalisé. La solution la plus efficace serait de faire appel aux leaders mondiaux de la fonderie de semi-conducteurs, TSMC et Samsung.

Publié dans Vie de la profession

Bruno Le Maire et Peter Altmaier s'engagent activement pour le lancement de trois PIIEC, sur l'hydrogène, le cloud et la microélectronique. Ils se sont mis d'accord sur une contribution commune en vue de la prochaine mise à jour de la Commission européenne sur la stratégie industrielle européenne.

Publié dans Vie de la profession
Page 1 sur 17

Embarqué
Adm21, nouveau SBC 3,.5” basé sur Intel Atom x7-E3950 Vecow , distribué par ADM21, vient de lancer le nouveau SBC ( single Board Computer ), EMBC-2000 [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter
04/05/2021 - 06/05/2021
SMTconnect
04/05/2021 - 06/05/2021
PCIM Europe
01/06/2021 - 03/06/2021
JEC World 2021
28/06/2021 - 01/07/2021
MWC Barcelona