Electroniques.biz

La mission confiée à Henrik Enderlein et Jean Pisani-Ferry s’inscrit dans la volonté de trouver ensemble un « New Deal » pour l’Europe.

Publié dans Vie de la profession

Sur une base mensuelle, le marché des circuits logiques est la catégorie de produits qui a montré la croissance la plus vigoureuse, poursuivant sa tendance à la hausse engagée depuis le début de l'année 2014.

Publié dans Conjoncture

L'Economie numérique sera prise en charge par l'Allemand Gunther Oettinger.

Publié dans Vie de la profession

Une croissance robuste a été observée parmi les principales catégories de produits en europe, notamment pour les composants discrets, les composants optoélectroniques et les microprocesseurs.

Publié dans Conjoncture

Selon le cabinet d'études américain Bishop & Associates, le marché européen de la connectique pourrait tutoyer la barre des 10% de croissance cette année, à 11,6 milliards de dollars.

Publié dans Conjoncture

Selon le cabinet d'études américain Bishop & Associates, le marché européen de la connectique pourrait tutoyer la barre des 10% de croissance cette année, à 11,6 milliards de dollars.

Publié dans Conjoncture

La progression des ventes, exprimées en dollars, atteint 9,6% entre janvier et mai 2014 par rapport à la même période de l'année précédente, mais seulement de 4,7% en euros.

Publié dans Conjoncture

La Commission européenne investira 700 millions d'euros, et euRobotics 2,1 milliards d'euros, ce qui portera le budget total de ce programme à 2,8 milliards d'euros d'ici 2020. Cette initiative devrait déboucher sur la création de plus de 240 000 emplois en Europe.

Publié dans Vie de la profession

Le taux de change euro-dollar a eu un effet notable sur la croissance du marché lorsque celui-ci est exprimée en euros. En effet, les ventes européennes de semi-conducteurs en euros ont progressé de 3% par rapport à avril 2013, soit un déficit de plus de 5 points de croissance par rapport au calcul effectué en dollars (+8,2%) !

Publié dans Conjoncture

La semaine dernière a été marquée par une levée de fonds historique de 60M$ par Crocus Nano Electronics, la société commune à Crocus Technology (spécialiste grenoblois des semi-conducteurs à couches magnétiques) et Rusnano (fonds d'investissement étatique chargé du développement de la microélectronique en Russie). Ainsi, cette usine devrait être en mesure de fabriquer, d'ici la fin de l'année, des mémoires magnétiques, autonomes ou intégrées dans des microcontrôleurs, ainsi que des capteurs magnétiques.

A noter également, lors de la semaine écoulée, plusieurs acquisitions : l'équipementier britannique Cobham a racheté Aéroflex, Wurth Elektronik a acquis Stelvio Kontek, Fairchild s'est renforcé en capteurs avec le rachat de Xsens, une société néerlandaise spécialisée dans la conception de capteurs de mouvements. Quant au site de LFoundry, à Rousset, qui est en liquidation judiciaire depuis décembre 2013, il a bien reçu une douzaine d'offre de reprise de ses actifs, mais il n'y aurait "aucun projet d'entreprise sérieux pour une reprise de l'activité", selon les salariés.

C'est du coté de la sous-traitance électronique française que les nouvelles sont plutôt bonnes. En effet, au premier trimestre, le chiffre d’affaires de cette activité a progressé de 7,3% par rapport au 1er trimestre 2013 et de 2% par rapport au 4ème trimestre 2013, a annoncé le Snese, le syndicat de la profession.

Enfin, dans la rétrospective de la semaine dernière, nous donnons également un coup de projecteur sur l'Europe. Alors que les résultats des élections européennes sont encore frais, le renouveau de notre continent aurait peut-être tout à gagner en revoyant les bases de sa politique industrielle. C'est du moins ce que pense Gérard Matheron, président d'Acsiel, Alliance des composants et systèmes pour l'industrie électronique, syndicat issu de la fusion du Gixel et du Sitelesc.

"Nous avons de bons dispositifs d’aides en R&D, à travers le programme Catrene ou l’initiative technologique conjointe Ecsel, mais rien en production", regrette Gérard Matheron. "Les règles européennes encadrent strictement les subventions publiques à la production quand elles ne les interdisent pas. Nous avons besoin de les assouplir si nous voulons lutter à armes égales avec nos concurrents asiatiques ou américains", déclare-t-il. Alors que la Commission veut voir la production de puces électroniques en Europe doubler d’ici 2020, "elle ne fait rien en faveur de la production et ne peut aujourd’hui rien faire", déplore Gérard Matheron.

Publié dans Editos

Composants
Diodes Laser Continues Nos diodes laser CW offrent modularité sur une large plage spectrale. Disponibles de 405 nm à 1610 [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter
04/05/2021 - 06/05/2021
SMTconnect
04/05/2021 - 06/05/2021
PCIM Europe
01/06/2021 - 03/06/2021
JEC World 2021
28/06/2021 - 01/07/2021
MWC Barcelona