Electroniques.biz

La semaine dernière a été marquée par la publication par le WSTS (World Semiconductor Trade Statistics) du bilan chiffré de l'année 2019 en semi-conducteurs. Les ventes mondiales de l'industrie des semi-conducteurs se sont élevées à 412,1 milliards de dollars en 2019, soit une baisse de 12,1% par rapport à 2018. Les ventes du quatrième trimestre, à 108,3 milliards de dollars, étaient de 5,5% inférieures à celles du quatrième trimestre de 2018, mais de 0,9% supérieures à celles du troisième trimestre de 2019, selon le WSTS dont les données sont relayées par la SIA (Semiconductor Industry Association), le syndicat américain de l'industrie des semi-conducteurs. 

Du côté de la consommation de semi-conducteurs, Gartner a révélé qu'Apple a pris la première place parmi les clients mondiaux des semi-conducteurs en 2019, avec 8,6% du marché mondial devant Samsung qui a chuté au deuxième rang avec 8% de part de marché. Les principaux fabricants d'équipements (OEM) ont réduit leurs dépenses en semi-conducteurs en 2019, en raison de la baisse des prix des mémoires. « Les membres du top cinq n'ont pas changé en 2019, mais tous ont diminué leurs dépenses de semi-conducteurs en 2019 », a déclaré Masatsune Yamaji, analyste principal chez Gartner. 

A retenir également dans l'actualité de la semaine écoulée, la levée de fonds de 100 M€ réalisée par Kinéis, fournisseur français de connectivité globale, créé en 2019 par essaimage de CLS. il  dispose déjà de 8 satellites opérationnels et devient le premier acteur de connectivité spatiale IoT à financer son développement, de la construction de sa constellation au lancement de ses 25 nanosatellites, prévu pour 2022, en passant par le développement de son segment sol. Il a reçu le soutien de nombreux grands groupes et institutions bancaires. Ont participé à cette levée de fonds, CLS, le Cnes, Bpifrance, via le fond Sociétés de projets industriels (SPI), financé par le Programme d’investissements d’avenir et la Banque européenne d'investissement, l’Ifremer, Thales, Celad, BNP Paribas Développement, Hemeria et d’autres partenaires industriels et financiers.

Enfin, il faut souligner le lancement d’une usine pilote de fabrication de batteries européennes pour véhicules électriques par les groupes Total et PSA, l'investissement de Bpifrance dans le projet Symbiose de Lacroix Group à travers le fonds SPI, l'acqjuisition d'Ingenico par Worldline pour 7,8 milliards d'euros en numéraire et en actions, et l'ouverture du premier laboratoire industriel commun en intelligence artificielle par EDF, Thales et Total.

Publié dans Editos

Cette opération va créer le numéro 4 mondial du secteur des services de paiements avec environ 20000 employés dans 50 pays. 

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par la bonne santé du marché européen de l'automobile avec une progression de 5,7% en  mars, permettant ainsi de se rapprocher du niveau de 2007, c'est-à-dire avant la crise financière, selon les chiffres que vient de publier l'Acea, l'Association des constructeurs européens d'automobiles. Le marché n'accuse plus qu'un recul de 4,5% par rapport à son niveau de mars 2007. Relevons également une autre bonne nouvelle, qui est venu cette fois du secteur de la sous-traitance électronique : il y avait 4 groupes français parmi les 12 premiers sous-traitants européens en 2015, selon le classement annuel de la newsletter spécialisée MMI, cité par le site evertiq.com.

Beaucoup d'entreprises françaises ont fait parler d'elles la semaine passée. Tout d'abord Acco Semiconductor, qui est à l'origine d'une percée technologique majeure, at qui a réussi à lever 35 M$. C'est, selon elle, la seule société capable de produire des amplificateurs de puissance 4G performants en technologie CMOS. Jusqu'à présent, le GaAs (arséniure de gallium) était nécessaire pour assurer un bon fonctionnement à haute fréquence des amplificateurs de puissance. Autre entreprise en pointe, Kerlink, qui se spécialise dans la technologie LoRa, a annoncé son introduction en Bourse. Ingenico a acquis la start-up Think&Go NFC, spécialiste des écrans connectés. Quant à Archos, elle a reçu un prêt de 12 M€ de la BEI pour ses activités de R&D. Ce prêt sera dédié à de nouveaux développements dans le domaine de l’Internet des objets et notamment au réseau longue portée PicoWAN, qui ambitionne de proposer une solution collaborative et à bas prix pour gérer les connexions des objets.

Dans le domaine des semi-conducteurs, NXP envisagerait de vendre ses produits standard pour 2 milliards de dollars et aurait reçu des marques d'intérêt d'acheteurs potentiels chinois, selon une information de Bloomberg, qui cite des sources proches du dossier, ce qui serait tout à fait en ligne avec le recentrage décidé par le groupe après le rachat de Freescale. Le monde du semi-conducteur n'a donc pas fini de se redessiner, et l'année 2016 pourrait être propice à de nouveaux boulversements dans un contexte de probable contraction du marché. Gartner a estimé, en effet, qe les ventes de semi-conducteurs baisseraient cette année de 0,6% à 333 milliards de dollars.

Publié dans Editos

Fondée en 2010 et employant une quinzaine de salariés, Think&Go NFC a développé une technologie permettant à tout type d’écran numérique d’échanger des informations avec tout objet connecté tel qu’un smartphone, une carte de transport, etc.

Publié dans Vie des entreprises

Fosun prend une participation de 20% dans la holding d’Ingenico Group, basée à Hong Kong et dédiée à ses activités en Chine.

Publié dans Vie des entreprises

Embarqué
Adm21: système  GPU + COM Express de type 7 ConnectTech Connect Tech annonce la sortie de son nouveau système embarqué GPU Type 7 + COM Express. Ce système [...]
Pour communiquer sur vos produits,
al.rouaud@electroniques.biz - 01.53.90.17.15

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter
24/02/2020 - 27/02/2020
MWC Barcelona 2020
25/02/2020 - 27/02/2020
Embedded World
12/03/2020 - 14/03/2020
ExpoDental
17/03/2020 - 18/03/2020
Naidex 2020
31/03/2020 - 02/04/2020
Passenger Terminal Expo