Electroniques.biz

Les ventes mondiales de semi-conducteurs ont baissé de 5,7% en janvier 2019 par rapport à la même période de 2018, selon le WSTS. Les ventes mensuelles par rapport à décembre 2018 sont en baisse dans toutes les régions, la chute étant de 7,2% au niveau mondial. Mais l'Europe s'en sort mieux que les autres régions du monde.

Publié dans Conjoncture

La semaine dernière a été marquée par la publication de plusieurs études et statistiques sur les marchés des semi-conducteurs et de la 5G. Le marché mondial des semi-conducteurs pourrait chuter de 3% en 2019 selon le WSTS, après une croissance de 13,7% en 2018. La principale cause de cette baisse serait due aux mauvaises performances du marché des mémoires qui devrait chuter de 14,2% en 2019.

Acsiel a pour sa part indiqué que le marché français des semi-conducteurs a nettement moins progressé que le marché mondial en 2018 avec une hausse de 0,9% en euros, à 1887 M€, et de + 5,5% en dollars à 2230 M$. Cependant, l’année 2018 s’est conclue sur une note positive pour le marché français des semi-conducteurs avec la plus forte croissance trimestrielle enregistrée depuis le quatrième trimestre 2016 : le marché total (incluant l’ensemble des ventes directes des fabricants de semi-conducteurs aux intégrateurs et de leurs distributeurs) a crû de 7,6% en euros par rapport au trimestre précédent, à 484 M€, et de 0,4% par rapport au quatrième trimestre 2017.

Concernant le marché de la 5G, il devrait représenter 15% de l'industrie mondiale de la téléphonie mobile d'ici 2025, selon un rapport de la GSMA (association qui représente près de 800 opérateurs et constructeurs de téléphonie mobile à travers 220 pays dans le monde), publié à l'occasion du Mobile World Congress de Barcelone. A ce stade, la 5G devrait représenter environ 30% des connexions sur des marchés tels que la Chine et l'Europe, et environ la moitié du total aux Etats-Unis. La 4G continuerait à enregistrer une forte croissance au cours de cette période, représentant près de 60% des connexions mondiales d’ici 2025 - contre 43% l’an dernier. Le nombre de connexions IoT mondiales triplerait pour atteindre 25 milliards d’ici 2025, tandis que les recettes mondiales tirées de l’IoT quadrupleraient pour atteindre 1100 milliards de dollars.

A noter également dans l'actualité de la semaine écoulée, la décision de SK Hynix de dépenser 107 milliards de dollars dans la construction de 4 usines de mémoires, l'embauche de 5500 personnes dans le monde par Thales, la levée de fonds de Primo1D, start-up qui intègre une puce RFID dans un fil textile, à laquelle ont participé Michelin et BNP, et les 150 M€ supplémentaires pour les « projets structurants » dans le cadre du programme des investissements d'avenir.

Publié dans Editos

La principale cause de cette baisse est due aux mauvaises performances du marché des mémoires qui devrait chuter de 14,2% en 2019 selon le WSTS.

Publié dans Conjoncture

Selon Acsiel, au quatrième trimestre 2018, le marché total (incluant l’ensemble des ventes directes des fabricants de semi-conducteurs aux intégrateurs et de leurs distributeurs) a crû de 7,6% par rapport au trimestre précédent, à 484 M€, soit 0,4% au-dessus du quatrième trimestre 2017.

Publié dans Conjoncture

La semaine dernière a été marquée par le veto de l'Europe au rapprochement Alstom-Siemens. N'attendant même pas la date butoir qu'elle s'était fixée (le 18 février prochain), la Commission européenne, par la voix de sa commissaire à la Concurrence, la Danoise Margrethe Vestager, a annoncé ce jour qu'elle rejetait cette fusion par crainte d'une position monopolistique de l'entité qui en aurait résulté.

A retenir également dans l'actualité de la semaine écoulée, le bilan final concernant l'année 2018 pour le marché des semi- conducteurs : selon l'organisme en charge des statistiques pour ce marché, les ventes européennes de semi-conducteurs ont progressé de 12,1% et les ventes mondiales de 13,7% en 2018. Une étude de marché d'IDC montre en outre que le marché des smartphones a enregistré la plus forte baisse de son histoire en 2018 avec une baisse de 4,1% pour un total de 1,4 milliard d'unités livrées.

Notons enfin que le Premier ministre a labellisé 56 pôles de compétitivité pour la phase 4 des pôles et qu'un programme national d’innovation industrielle pour l’industrie électronique 4.0 a été lancé à l'initiative du cluster We Network. Les grands acteurs de la filière ont déjà répondu présents : Lacroix Electronics, Eolane, All Circuits,... ainsi que d’autres entreprises de la filière électronique dans toute la France.

Publié dans Editos

Exprimé en euros, le marché européen des semi-conducteurs a augmenté de 7,2% en 2018 par rapport à 2017 et s'est élevé à 36,382 milliards d'euros. Globalement, l’effet de change représente une différence de croissance de 4,9% en 2018.

Publié dans Conjoncture

Directeur financier du groupe depuis moins de deux ans, Robert Swan avait pris les rênes d'Intel en juin 2018 à titre temporaire après la démission de Brian Krzanich.

Publié dans Décideurs

Intel emploie actuellement 11 700 personnes en Israël dans son usine de Kiryat Gat et ses centres de développement dans tout le pays, en plus des 1170 employés de Mobileye.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par les bons résultats de STMicroelectronics. Au quatrième trimestre 2018, STMicroelectronics a réalisé un chiffre d’affaires de 2,65 milliards de dollars et un résultat net de 418 millions de dollars. Sur l'ensemble de l'exercice 2018, le chiffre d’affaires est en hausse de 15,8 % à 9,66 milliards de dollars pour un résultat net en hausse de 60,4% à 1,29 milliard de dollars. Lors de l'annonce de ses résultats, le groupe franco-italien a annoncé un investissement en capital de 1,2 à 1,3 milliard de dollars incluant la construction d'une usine 300 mm à Agrate, en Italie (près de Milan). Le bâtiment et les installations connexes doivent être achevés et prêts à accueillir certains équipements de R&D en 2020 pour un démarrage en volume à partir de 2021.

Dans l'actualité de la semaine passée, nous retiendrons également les très bons résultats d'Intel. Le fabricant de processeurs, de mémoires et de circuits logiques programmables vient de clore son année fiscale 2018 sur un chiffre d'affaires de 70,8 milliards de dollars (+13%) et un bénéfice net de 21,1 milliards de dollars.

Plus globalement, le chiffre d'affaires mondial des semi-conducteurs a atteint 476,7 milliards de dollars en 2018, soit une augmentation de 13,4% par rapport à 2017, selon les résultats préliminaires de Gartner. La famille des mémoires a renforcé sa position en tant que première catégorie de semi-conducteurs, représentant 34,8% du total des revenus de semi-conducteurs, contre 31% en 2017. Le cabinet d'études a également publié une étude sur le marché des PC. Il estime que les ventes mondiales de PC ont totalisé 68,6 millions d'unités au 4è trimestre 2018, en baisse de 4,3% par rapport au 4è trimestre 2017. Sur l'ensemble de l’année 2018, elles ont dépassé 259,4 millions d'unités, en baisse de 1,3% par rapport à 2017. Il s’agit de la 7è année consécutive de baisse des expéditions mondiales de PC, mais elle a été moins prononcée par rapport aux trois années précédentes.

A noter également l'investissement conjoint de Sofradir et Ulis à hauteur de 150 M€, la création par Altran d'un institut de recherche et d'innovation pour la mobilité urbaine avec 47 partenaires, l'accord stratégique conclu entre Bpifrance et l’Agence nationale de la recherche ainsi que l'accord entre Soitec et Samsung qui lui garantit l'approvisionnement en volume de produits issus de la technologie FD-SOI.

 

Publié dans Editos

La croissance a été tirée par le marché des mémoires avec 34,8% du total des revenus de semi-conducteurs, contre 31% en 2017.

Publié dans Conjoncture

Composants
Diodes Laser Continues Nos diodes laser CW offrent modularité sur une large plage spectrale. Disponibles de 405 nm à 1610 [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter