Electroniques.biz

Les circuits AM437x, nouveau-nés de la famille Sitara de Texas Instruments, sont architecturés autour d'un double cœur Cortex-A9 tournant à pas moins de 1 GHz, et offrent ainsi 40 % de puissance de calcul supplémentaire par rapport aux précédents Sitara.

Mais, surtout, ils visent clairement les systèmes industriels, comme le prouve l'arrivée d'une nouvelle génération de sous-système de connectivité PRU-IDSS capable de gérer simultanément deux protocoles industriels parmi EtherCAT, EtherNet/IP, Profibus, PROFINET-RT/IRT, POWERLINK, Sercos III ou IEC61850, ainsi que des protocoles de rétroaction de commande moteur (EnDat) ou des interfaces pour capteurs ou actuateurs (BiSS).

A découvrir dans le numéro de septembre de notre magazine "ElectroniqueS".

Publié dans Composants

La start-up fabless Scaleo chip, basée à Sophia-Antipolis, échantillonne ses premiers microcontrôleurs OLEA destinés essentiellement à la chaîne de traction automobile. Elle ne s'est pas contenté de combiner un ou deux cœurs ARM et des interfaces CAN pour s'attaquer à ce marché déjà bien servi par plusieurs géants des semi-conducteurs (Infineon Technologies, Freescale Semiconductor, etc.) et exploite plusieurs technologies originales pour se distinguer de la concurrence.

Les microcontrôleurs OLEA reposent sur trois types de cœurs différents. Connu pour sa frugalité, un Cortex-M0 cadencé jusqu'à 100 MHz orchestre les entrées-sorties et le fonctionnement en veille du circuit. Deux cœurs Cortex-R5F bien plus puissants (fréquence allant jusqu'à 300 MHz, unité de calcul en virgule flottante, 16+16 Ko de mémoire cache avec correction ECC) constituent, eux, le bloc dit SILant, chargé de la sécurité fonctionnelle du circuit et de simplifier la mise en conformité selon le standard ISO26262.

Une unité logique programmable permet à la fois de s'acquitter des fonctions de contrôle moteur génériques et d'ajouter des fonctions spécifiques sans avoir à mettre en œuvre un Asic externe.

Le contrôle moteur proprement dit relève, lui, du bloc AMEC ( Advanced Motor Events Control ). Ce bloc est chargé du traitement du signal temps réel et de la prise en compte des données émanant des différents capteurs externes. Il s'appuie non pas sur un cœur ARM classique, mais sur une unité logique programmable dite FLU ( Flexible Logic Unit ) développant pas moins de 12,8Gops.

A découvrir dans le numéro d'avril de notre magazine "ElectroniqueS".

Publié dans Composants

Xilinx avait promis sa nouvelle génération de FPGA 20 nm UltraScale pour la fin de l’année 2013. L’américain a tenu sa promesse, les premières puces ayant été produites en novembre dernier (échantillonnage général début 2014) tandis que la documentation et la suite de conception Vivado sont désormais disponibles pour ces circuits programmables. Produits par TSMC, ces composants sont répartis entre les familles Kintex pour le milieu de gamme et Virtex pour le haut de gamme.

Les Kintex embarquent jusqu’à 1,16 million de cellules logiques, 5520 blocs DSP, 76 Mbits de Ram, des blocs d’émission-réception 16,3 Gbit/s en fond de panier et des interfaces PCIe Gen3, Ethernet 100 Gbit/s, Interlaken 150 Gbit/s et DDR4.

Par rapport à ce qui avait déjà été annoncé par l’américain cet été, la nouveauté réside surtout du côté des Virtex, en l’occurrence du mastodonte XCVU440 - qui, lui, sera échantillonné fin 2014. Reprenant en l’améliorant, notamment au niveau des vias traversants, l’architecture 3D du précédent Virtex-7 2000T, le VU440 comprend trois puces FPGA surmontant un circuit logique, l’ensemble équivalent à un Asic de 50 millions de portes selon Xilinx. Là où les Kintex misent surtout sur la capacité de calcul de type DSP, le haut de gamme Virtex vise plutôt les applications gourmandes en bande passante (prototypage et émulation de circuits spécifiques, informatique, test et à la mesure hautes performances), le VU440 gérant 2,6 Tbit/s en interne et disposant de 4,4 millions de cellules logiques, 89 Mbits de Ram, 3 interfaces MAC Ethernet 100 Gbit/s et 6 portes PCIe.

A découvrir dans le numéro de janvier de notre magazine "ElectroniqueS".

 

Publié dans Composants
lundi, 21 octobre 2013 15:27

L'offre explose en contrôleurs USB 3.0

Largement répandue dans les ordinateurs récents, la liaison série universelle à 5 Gbit/s étend désormais son champs d’action aux plateformes mobiles et aux appareils photo numériques.

Publié dans Composants
24 juillet 2019

Embarqué
Adm21: système  GPU + COM Express de type 7 ConnectTech Connect Tech annonce la sortie de son nouveau système embarqué GPU Type 7 + COM Express. Ce système [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?
Pour toute question, merci de nous contacter
24/09/2019 - 26/09/2019
Measurement World
24/09/2019 - 26/09/2019
Forum de l’électronique
24/09/2019 - 26/09/2019
SAE AeroTech
29/09/2019 - 04/10/2019
European Microwave Week
02/10/2019 - 03/10/2019
Intelligent Building Systems (IBS)
02/10/2019 - 03/10/2019
Smart City + Smart Grid
11/10/2019 -
Sport Santé Bien-être
18/11/2019 -
Medica 2019